Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

l'homosexualité, une tendance qui ne se décide pas

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 553 lectures | ratingStar_5556_1ratingStar_5556_2ratingStar_5556_3ratingStar_5556_4

Comme je l'ai déjà dit, à des qui posaient un peu la même question que toi, la question n'est pas de savoir, si on est hétéro, bi ou homo.

La question est d'être soi. En matière de fantasme, pourquoi se torturer l'esprit à se demander si ça restera un fantasme ou si tu le réaliseras, tu verras bien. C'est différent pour chacun et chacune.

Je t'ai recopié ci-après une réponse que j'avais déjà faite sur le même sujet :

Ce que tu ressens vis à vis des femmes.

Il n'y a que toi qui pourra découvrir au fil du temps, si c'est simplement un fantasme agréable ou si tu éprouves réellement le désir de passer à l'acte.

Une vie épanouie auprès d'un homme n'empêche pas un jardin secret à côté, avec une ou des femmes de temps en temps.

Beaucoup sur ce forum se posent les mêmes questions que toi. La réponse est en chacune de nous, aussi diffèrente pour chacune que nous sommes diffèrentes les unes des autres.

Pour l'instant, je te conseillerai la chose suivante :

Est-ce que ça te fait plaisir de regarder les femmes ? Est-ce que tu te sens bien quand tu fais ça ? Sans culpabilité aucune, ni regrets ensuite ?

Alors regarde les femmes, regarde les, oui, elles sont belles, et attirantes. Prends ce simple plaisir comme un merveilleux cadeau (n'est-ce pas fabuleux de ne plus regarder un super canon avec jalousie, mais avec un oeil séduit ? ) Tu peux même te servir de cette sorte de complicité, souris à la vendeuse du magasin de vêtements, de parfums… elles ne te conseilleront que mieux. Sois agréable avec la coiffeuse, ça se trouve, elle aussi prend plaisir à te regarder, et aura envie que tu ressortes de là avec un look de déesse.

Et pour le reste, quand ça arrivera, si ça doit arriver, et bien tu le sauras.

Si un jour, tu as vraiment envie de faire l'amour avec une femme sans t'en sentir tout à fait capable, tu le sauras.

Si un jour, tu en as envie et tu t'en sens capable également, tu le sauras aussi.

J'ajouterai comme je disais à mes garçons quand ils étaient petits et me demandaient :

"Dis maman, comment on fait pour rencontrer sa femme, comment on sait que c'est elle qu'on aime ? "

Réponse : "Hé bien, quand tu la rencontreras, tu sauras que tu l'aimes, tu en seras sûr. Tu ne te poseras pas la question, c'est comme cela que l'on sait que l'on sait".

Voili, voilou. En ce qui me concerne, je vis avec un homme. J'aime les hommes, et suis attirée par les femmes depuis longtemps. Depuis quelques temps, je sais que ça n'est pas seulement un fantasme de passage, et qu'à la 1ère occasion je concrétiserai ce fantasme, sans que ça remette en question mon désir des hommes.

Ce que je peux te conseiller c'est de vivre ta vie, te laisser aller au hasard des rencontres, avec les hommes, avec les femmes. Et si tu tombes amoureuse d'une femme tu verras bien à ce moment là. Peut-être tu vivras avec un homme toute ta vie, ou bien avec une femme, ou bien hommes et femmes se succèderont dans ta vie à tour de rôle. Laisse faire la vie, cool, comme elle vient. Ecoute tes envies, et n'essaie pas de les ranger dans les cases formatées qu'une part de la société coincée aime voir bien étiquetées : "hétéro", "bi", "homo", "fidèle", "infidèle"; "sain", "malsain", etc…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


5556
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages