Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le fait que mon fils est homosexuel ne change rien entre nous

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 340 lectures | ratingStar_216434_1ratingStar_216434_2ratingStar_216434_3ratingStar_216434_4

Mon fils m'a annoncé il y a deux ans son homosexualité. J'avoue que j'ai reçu un coup sur la tête sur l'instant. Et puis, je me suis demandé ce que cela changeait fondamentalement. Réponse : rien ! Il est mon fils. Il ne me fera pas grand mère ? Eh alors ! Qu'est ce qui compte le plus ? La norme ou son épanouissement ? Sans conteste, son bonheur. Il l'a trouvé il y a quelques mois et c'est le plus important. Son ami m'appelle belle maman, me tutoie et se confie à moi. Que réver de mieux comme situation pour une belle mère (les rapports ont été tellement houleux avec la mienne…) ? Son père a très mal réagi à l'annonce et l'a mis à la porte. Nous nous sommes séparés quelques mois après. Sans regrets de ma part. Un homme incapable d'accepter son enfant tel qu'il est n'est pas un père ! Sa maitresse actuelle a signifié à mon fils que l'homosexualité etait une erreur génétique ! Peut être ! Mais doit on lui en tenir rigueur à lui ? NON !!!! Cela ne l'empeche pas de travailler, de mener une vie normale, etc. Quand donc arrivera t on à changer les préjugés ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


216434
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages