Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les enfants de couples homosexuels grandissent-ils comme les autres ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 21/10/11 | Mis en ligne le 24/03/12
Mail  
| 229 lectures | ratingStar_231916_1ratingStar_231916_2ratingStar_231916_3ratingStar_231916_4
Je regarde l'émission les maternelles assez régulièrement depuis plusieurs années et j'apprécie plutôt cette émission. Je suis maman de 4 enfants et je trouve les sujets abordés souvent intéressants. Depuis qqs temps maintenant, dans votre sujet 1 papa 2 mamans, vous parlez de ces couples homosexuels qui contournent l'interdiction en France pour des parents homosexuels d'avoir des enfants. Cela m'exaspère un peu que vous parliez de ce sujet avec autant de légèreté en faisant presque l'apologie d'une situation qui n'a rien d'idéal surtout pour l'enfant. Je respecte les couples homosexuels, j'en ai dans mon entourage, je peux comprendre leurs désirs d'enfant mais pour moi, en banalisant voire en promouvant (comme vous le faites au travers de sujets tels que celui-ci) ces manières de vivre et d'élever les enfants on ne fixe plus de limite à rien. Soit, ces situations existent, mais je me demande à quoi cela sert de les idéaliser. De nos jours, on idéalise les couples homosexuels qui ont des enfants et les familles recomposées en disant que finalement, c'est un plus pour l'enfant voire une richesse. NON ! NON ! ET NON ! Je suis révoltée lorsque j'entends cela. La famille idéale est et doit rester un couple homme femme et leurs enfants. Je ne suis pas contre le divorce mais je ne suis pas pour de le promouvoir. Vous devriez plutôt montrer des familles qui se battent au quotidien pour préserver un équilibre familial et informer sur les aides pour essayer de limiter les divorces en France car les divorces font beaucoup de dégâts chez les enfants. Pensons aux enfants d'abord avant de penser égoïstement à nous-mêmes et à nos désirs avant tout. Avoir un enfant est un lourde responsabilité et n'oublions jamais que l'enfant lui ne décide pas de venir au monde. Sachons prendre les décisions les plus sages dans son intérêt à lui et non dans notre propre intérêt.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


231916
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages