Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mariée mais attirée par une femme qui ne m'aimera jamais

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 563 lectures | ratingStar_143656_1ratingStar_143656_2ratingStar_143656_3ratingStar_143656_4

J'ai 25 ans, je vis avec un homme depuis plusieurs années.

Sauf que mon coeur saigne pour une femme.

Cette femme est ma collègue, mon amie, ma confidente, ma partenaire de soirées arrosées, ma plus grande fan de mes blagues à deux balles… L'inverse est vrai aussi.

Elle a été la première en qui j'ai assez eu confiance pour lui confier mes doutes quant à mes orientations "sexuelles".

Aujourd'hui je me dis que sans doute qu'au fond de moi je voulais qu'ELLE sache, parce que j'étais déjà accro à elle, hypnotisée par son regard incoroyable.

Et que si jamais un jour elle éprouvait la même chose pour moi, l'obstacle de l'homosexualité était déjà franchi.

Elle est très ouverte, ne s'est pas éloignée lorsque je lui ai parlé de mes doutes, au contraire.

Elle m'a dit qu'elle aimerait avoir une relation avec une femme, un jour, mais pour l'expérience uniquement.

A une autre de nos amies (homo) , elle a dit que si un jour ça devait lui arriver de tomber amoureuse d'une femme, eh bien ça arriverait et puis c'est tout.

J'ai alors commencé bien malgré moi à imaginer que peut-être cette femme pouvait être attirée par moi, que son regard ne pouvait pas mentir, ce n'était pas possible.

On discute souvent de mon mal être, elle connaît mes difficultés croissantes à vivre avec mon compagnon, mais ne sait pas que ce sont mes sentiments pour elle qui me rendent malade et me font lui dire que mon homosexualité se confirme à priori.

Notre amie en commun a deviné ce qui se passait dans mon regard.

Elle et sa compagne affirment que sa façon de me regarder la trahit aussi.

Nous sommes encore devenues plus proches, nous avons passé une semaine ensemble loin de tout et c'était tellement bien, pour toutes les deux.

Puis le retour dans nos "foyers" respectifs.

Puis on s'est vues encore tous les jours, elle avait l'air d'avoir envie autant que moi qu'on se voit.

Un soir on sort, ça n'était pas prévu, on est à 3 avec mon ami.

On passe une soirée géniale, au retour, dans la voiture, je suis à l'arrière avec elle. Je m'allonge sur ses genoux, elle me caresse les cheveux (elle qui n'était pas plus tactile que moi) , je lui caresse les jambes.

Je suis aux anges.

Puis elle entre dans une période d'absolu besoin d'isolement, comme ça lui arrive parfois.

L'isolement total. Elle me zappe comme les autres.

J'ai été très mal au point de ne plus manger, la coupure a été trop brutale.

Elle me montre qu'elle est toujours là si j'ai besoin d'elle, j'ai compris que son éloignement ne remet pas en question son attachement pour moi, mais je ne lui manque pas.

Elle m'a aussi glissé dans une conversation qu'elle ne se posait pas de question sur sa propre sexualité.

Aurait-elle deviné mes sentiments ?

J'y ai presque cru, aujourd'hui je ne crois plus du tout, et je me retrouve avec un homme que je n'aime plus comme je le devrais, et une femme qui prend toute la place dans mon coeur, mais qui ne m'aimera jamais.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


143656
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages