Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils est homosexuel

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1761 lectures | ratingStar_47733_1ratingStar_47733_2ratingStar_47733_3ratingStar_47733_4

Je suis maman d'un garçon de 15 ans, Maxime. Je remarquais qu'il était assez préoccupé ces derniers temps… Il avait des réactions étranges avec nous, n'écoutait qu'à moitié quand on lui parlait etc.

 

Depuis 2 jours, je lui trouvais mauvaise mine, le teint particulièrement pâle… Et aujourd'hui, à ma plus grande surprise comme à celle de mon mari, il nous a fait comme une déclaration à table : il est d'abord devenu rouge vif, et nous a annoncé, "écoutez, je suis homosexuel et voilà". Il a fuit dans sa chambre sur le champ… Il y est toujours en ce moment-même.

 

Sur le coup, nous n'avons pas eu de réaction ! Jamais je n'aurais cru ça de mon fils ! Et d'ailleurs je ne le crois toujours pas… je n'ai pas de mot pour expliquer l'horreur que je ressens ! Je vais même jusqu'à culpabiliser, je me demande si je n'ai pas raté quelque chose lors de son éducation. Surtout qu'il n'y a jamais eu d'homosexuel dans notre famille, pourquoi nous fait-il ça à nous ?

 

En vous expliquant tout ça, j'aimerais encore croire à une mauvaise blague pour voir quelle serait notre réaction, mais il n'est pas de ce genre habituellement…

Je ne peux pas assumer une telle situation, c'est impossible. Mon mari non plus. Il y a quelques jours encore on s'imaginaient devenir grand-parents… j'ai l'impression que tout s'effondre.

 
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


47733
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par tina007 | le 28/11/10 à 12:43

je ne suis pas encore parents , donc je ne peux pas vraiment comprendre votre réaction...
Ce que je peux vous dire simplement c'est que dans ma famille , il ya deux homosexuels ....mes deux cousins le sont ...et ils sont heureux depuis que leurs parents ont accepté de les accepter tels qu'ils sont ...
Mon cousin a perdu sa mère , il ya quelques mois ...et il a dit que son plus grand soulagement c'est que sa mère l'ai aimé comme il est et qu'avant sa mort, elle a accepté de le voir tel qu'il était réellement ...elle ne l'a pas forcé à rentrer dans un moule , à ressembler à tout le monde ..elle voulait simplement qu'il soit heureux ..;et elle a accepté qu'il soit heureux dans cette relation avec un autre homme ...
Ce n'est pas facile au début , de se dire que la vision que l'on a de son fils est différente de ce qu'on a prévu pour lui ..; Mais c'est sa vie , son choix et si vous ne l'accepter pas , il le vivra très difficilement.;il en souffrira .....
Ce n'est pas une question d'éducation ratée ou autre , car l'homosexualité n'est pas une maladie ..;c'est son choix sur sa sexualité, c'est dans ce registre qu'il se sent le plus à l'aise ...alors il faut le laisser se chercher, se trouver ...peut être qu'à un moment il changera son orientation sexuelle ou peut être pas ...
Le tout ce dont il a besoin c'est que ses parents l'accepte tel qu'il est ...

Par cece02 | le 28/12/10 à 00:32

je vous conseille de lire ce blog: http://monfilsestgay.skyblog.com
Il a été écrit par une maman, qui tout comme vous s'est posée premièrement beaucoup de questions. Je crois qu'à la lecture de ce dernier, vous pourrez peut-être trouver quelques pistes de réponses à vos questions, et être un peu rassurée par rapport à vos multiples questionnements. Ne laissez pas tomber votre fils, c'est maintenant qu'il a besoin de vous, de votre soutien. C'est maintenant qu'il doit pouvoir sentir que vous êtes présents pour lui! :-)

Par cece02 | le 28/12/10 à 00:35

@tina007: je rajouterai aussi que l'homosexualité n'est pas un choix. Le choix qui s'impose, c'est de vivre sa vie, ses sentiments et son attirance pour quelqu'un , etre heureux, ou bien vouloir entrer dans un moule et être malheureux comme la pierre jusqu'à son dernier souffle, ainsi que faire du mal à la personne (en l'occurence ici de sexe opposé) avec qui l'on est en couple, être faux. pr le reste, je suis d'accord avec vous :-)

Par benoit91 | le 26/05/11 à 21:18

vous s avez je pense que vous devez accepter votre enfant meme si a vos yeux il est different sachez qu il faut le soutenir et non le rejeter , j ai eu un ami qui etais gay et entendais toujours ses parents reprocher son homosexualite sachez qu aujourd hui il s est pendu a 20 ans ; il n e voulasi surtout pas decevoir ses parents et a preferer mourir ; s est triste mais ne soyez pas intolerant il rencontrera deja beaucoup de difficulte , ses votre enfant ne le juger pas , essayer de dicuster avec lui en lui donnant des conseil plutot ; ne pas se faire avoir ;se proteger soyez ;meme si vous n etes pas pres , avec le temps vous apprendrez a vivre avec et s est sa vie on ne choisie pas d etre ainsi, il en souffre surment beaucoup!,,,,

Par Alan715 | le 28/05/11 à 22:17

Votre fils a du surement avoir beaucoup de mal fasse a votre réaction l homosexualité n est pas un choix on l est ou pas et votre fils a eu un courage énorme en vous l avouant et il a dut passer de mauvais moment . Mais je pense que il aimerais savoir que vous continuer a l aimer . Ce n est pas la faute des parents c est une chose qui a son importance , Si il avait continuer a penser que il étais hétérosexuel il aurais été malheureux toute sa vie .

Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages