Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Que pensent les enfants ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 465 lectures | ratingStar_14393_1ratingStar_14393_2ratingStar_14393_3ratingStar_14393_4

L'autre jour, après un cours de cathéchèse de 6ème très énergiquement homophobe à l'école (mais oui, l'Institution Sainte Jeanne d'Arc a beau être en contrat avec l'Etat, ça ne les empêche pas de prêcher de bien drôles de messages - allez vous étonner après ça qu'il y ait des problèmes d'intolérance à l'école) , ma cadette, 10 ans, qui par ailleurs mène une relation très platonique avec un petit copain depuis quelques mois, me posa la question :

 

- Maman, si un jour je venais t'annoncer que je suis homosexuelle, quelle serait ta réaction ?

 

 

Et vraiment, se posait pour elle la question de la tolérance. Elle voulait savoir si je continuerais à l'aimer, à l'aider, à la recevoir si elle se découvrait homosexuelle.

 

La peur d'être rejetée. La peur du regard qui change.

 

Le mari qui se découvre homo tardivement, est-il brutalement un autre homme ? C'est toujours le même, mais il se connaît simplement un peu mieux qu'avant, et s'accepte plus. Ce doit être terrible de devoir reconnaître, un jour, que l'on a fait fausse route, que l'on a fait semblant toutes ces années, que l'on s'est caché la vérité à soi-même… tout ça pour rester dans le "normalement acceptable". Accepter son homosexualité dans cette ambiance homophobe, c'est se remettre en question dans son intégrité… 'utain, d'un coup le mâle se change en tapette, le mari en traître, le père en salaud dégoûtant…

 

Un peu plus de compréhension, un peu plus de tolérance, et le mari se serait compris bien plus tôt, avant le mariage, avant les enfants…

 

Un divorce est toujours dur pour les enfants, quelle que soit la raison qui le motive. L'important est peut-être de ne pas leur imposer un coupable - en l'occurence le vilain mari qui a brisé leur image de la virilité en faisant de vilaines choses avec un vilain autre homme…  

 

Un divorce, du point de vue des enfants, ce n'est pas… un mari cocu, une femme bafouée, un homme insupportable, une femme dépensière, ou je ne sais quoi… c'est "seulement" papa et maman qui jettent l'éponge, et qui se séparent.

 

Les raisons profondes du divorce, celles des conjoints eux-mêmes, n'ont à mon sens pas plus de raison d'être partagées avec les enfants que ce qui peut se passer sous la couette.

 

Zoziau qui embrasse son mari - ce n'est pas du sexe, mais de l'affection tendre - mais qui ne lui roule pas de grosses galoches devant les enfants… ce genre de limites n'est pas une question d'orientation sexuelle, juste de l'élémentaire correction.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


14393
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages