Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

réticences

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 509 lectures | ratingStar_62507_1ratingStar_62507_2ratingStar_62507_3ratingStar_62507_4

Voui, z'avez raison (luciengh, donc) … Je m'égare un peu, mais j'ai besoin de me construire une… vue d'ensemble, de reprendre les bases d'une situation pour m'en faire une opinion. (mais manichéisme n'était pas le terme recherché, c'était un mot tout bête, tant pis).

 

En fait, au vu de la diversité des pratiques sexuelles possibles, la seule différence entre un couple homo et mon couple (qui est hétéro, ce qui ne signifie pas que je le sois de façon absolue - les termes d'homo et hétérosexualité se veulent absolus pour des notions qui ne le sont absolument pas) , c'est que… je suis XX alors que mon époux est XY.  

 

Non, ce n'est même pas cela. C'est qu'il est VISIBLE qu'il est XY et qu'il est VISIBLE que je suis XX. Quelle que soit notre façon - nos façons - de nous mélanger, quelles que soient nos perversions, nos habitudes, nos goûts, elles sont "sanctifiées" par notre différence sexuelle visible.

 

Nous pourrions être d'affreux cochons qui nous ficherions comme d'une guigne de choquer nos enfants en raillant le sexe, en le pratiquant bruyamment (Ô l'effrayant passage de ce livre de Rufo où il décrit sa peur enfantine lorsqu'il entendait son père besogner sa mère de l'autre côté du mur, son père qu'il prenait pour un lion venu la dévorer… le pire est qu'il donne raison à son père, à son droit absolu de posséder de ses gestes et de son souffle tout l'espace, et son épouse qui subit, et même la bulle de l'enfant en sommeil) ; nous pourrions tenir à table des propos sexistes, homophobes, racistes, et construire en eux une racine profonde basée sur la peur et la haine…

 

Ceci serait acceptable, parce que nous sommes un couple acceptable : hétérogène. Ca me sidère, et je n'ai pas de solution, pas de proposition. Juste un sentiment de l'énormité, de l'aberration du principe de base…

 

Quelqu'un disait qu'un couple homo imposera "forcément" son homosexualité à ses enfants, et les induira dans cette direction. L'inverse est vrai aussi : le couple hétéro laisse-t-il vraiment ses enfants libres de ses choix sexuels futurs, n'impose-t-il pas le modèle hétéro systématiquement ?

 

(petit exemple : quand vous tendez une cuillère, un crayon à votre enfant non latéralisé, prenez-vous garde à le lui tendre de face, et non en l'offrant à sa main droite ? Respectez-vous son éventuelle gaucherie ? Personnellement, je suis gauchère, et j'ai veillé à laisser mes enfants aller vers ce qui leur est naturel. D'ailleurs, si la toute petite n'est pas encore sûre d'elle (mais j'ai peu de doute à ce sujet) , les aînées sont droitières de façon certaine.) Les gauchers ne "produisent" pas de gauchers par leur simple exemple…

 

La marraine de ma fille aînée est homosexuelle. Sa soeur aînée également. Cette amie (la marraine) , a découvert, ou accepté son homosexualité à la fin de l'adolescence, homosexualité qu'elle n'a jamais remis en question depuis. Deux lesbiennes dans une même famille, c'est beaucoup. Les parents ? Hétéros bien sûr, père alcoolo sexiste raciste, et mère surprotectrice. Hasard ? Ce qui est sûr, c'est qu'elle n'ont pas trouvé la voie de l'homosexualité avec la bénédiction de leurs parents. Une part de naturel (comme chez beaucoup d'entre nous, quoiqu'on veuille admettre) , une part de rejet du modèle paternel…

 

Bon, je me perds à nouveau…  

 

C'est que j'ai beaucoup de mal à comprendre la logique de cette résistance. Probablement parce qu'elle n'est pas logique. Un matraquage chrétino-biblique bien appuyé depuis des siècles, peut-être ?
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


62507
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages