Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Si tu es seule, hors "milieu", tu le restes ad vitam eternam!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 150 lectures | ratingStar_268292_1ratingStar_268292_2ratingStar_268292_3ratingStar_268292_4
Bonjour, J'ai 30 ans, et une vie largement majoritairement "hétéro", en ceci que je n'ai, sexuellement parlant, rencontré que des hommes. Pourtant, les femmes m'ont toujours attiré, et j'ai eu 2 histoires dans ma "jeunesse", vers 18/19 ans, dont une pendant 2 mois, il ne s'agissait donc pas d'un t'est adolescent. Mais les 2 jeunes femmes en question, s'étant pourtant présentées comme lesbiennes (pas bi, ni "en recherche" de leur identité sexuelle) repoussaient chaque fois les moments d'intimité, comme si l'important était de se montrer lesbienne en public, sans l'être vraiment en privé. Moralité, je n'ai jamais fait l'amour avec une femme, alors que mon attirance pour elles n'a jamais cessé. Nous sommes dans une société dans laquelle il est bien plus facile de rencontrer un partenaire de l'autre sexe, je ne vous apprends rien ! Si bien que j'ai rencontré des hommes, eu des relations (plutôt longues) , un enfant… Au final, me voilà des années plus tard à me débattre avec mes envies, mes désirs… Sans parvenir à rencontrer quelqu'une avec laquelle faire un petit bout de chemin. Et oui, les lieux lesbiens (quand ils existent ! ) sont surtout des bars de fiesta, et je me sens mal à l'aise d'y aller seule. Je l'ai fait quelques fois pourtant, mais sans jamais rencontrer qui que ce soit, même pour une conversation. Si tu es seule, tu le reste ! Pourquoi n'y a-t'il pas de café de jour, avec des gens sympa qui te mettent à l'aise quand ils te voient arriver seule ? Comme dans la plupart des lieux "hétéro", quoi ! J'ai aussi fréquenté des sites gays, mais finalement, à moins de publier des photos "hot", pas moyen d'entrer en contact : et ce n'est vraiment pas mon truc ! Ou alors je suis sollicitée par des hommes, ou des services sms ! Les femmes m'attirent, je ne peux me le cacher. Mais le milieu que je découvre est glauque ! Ce n'est pas dû au "vraies" lesbiennes, mais à leur valeur sur le "marché" du fantasme masculin hétéro !! Alors, comme je suis attirée par les femmes ET par les hommes, je vais encore une fois abandonner, et retourner vers les gens qui acceptent de se lier, en amour ou en amitié, en dehors du milieu de la nuit… ça me fiche la trouille, parce que les années passent et que j'en ai marre de ce sentiment d'être "à coté" de moi, pas "réunie" si je puis dire. Alors, si ça vous dit de converser un peu, juste pour le plaisir de l'échange, n'hésitez pas. Bien à vous toutes.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


268292
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages