Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tester de nouvelles expériences homosexuelles avant le mariage

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 992 lectures | ratingStar_23734_1ratingStar_23734_2ratingStar_23734_3ratingStar_23734_4

… il aurait fallu l'inventer, cet échange de messages !

Que, tout à coup, ton conjoint, amant, ami, compagnon, cohabitant ou je ne sais trop quoi, t'ennuie énormément, c'est une chose. Que cela se produise deux mois avant ou deux mois après, ou deux ans avant ou deux ans après une cérémonie est un tout autre élément, finalement assez "inintéressant", pas très digne d'intérêt.

Parce que j'imagine que ton ami ne t'était pas totalement inconnu hier et qu'il ne le sera pas moins demain.

Il faut voir aussi quelles sont tes motivations.

Tu as plusieurs solutions…

1) ne pas te marier ;

2) prévoir un contrat de mariage qui facilitera grandement un divorce ;

3) parier sur l'avenir : qui t'ennuie aujourd'hui ne t'ennuira pas forcément demain ou, même si tu t'ennuies, ton ami peut présenter d'autres avantages.

Tu veux avoir une relation sexuelle avec une femme ?

Bien évidemment, toutes les lesbiennes et les bi, tout comme tous les hommes très friands de relations sexuelles avec des femmes, dont des bi et parfois des lesbiennes, t'encouragent. La plupart des femmes hétéros n'envisageant pas ou plus des relations sexuelles avec des femmes s'en balancent, mais celles d'ici ne vont certainement pas te jeter la première pierre (et la plupart des autres ne vont pas en faire tout un plat).

Le vrai problème, c'est que vie maritale et libertinage avec une, des amantes et possiblement un, des amants, c'est difficilement envisageable si ton mari n'est pas ton, disons "complice". Et il peut l'être de trois façons :

A) tacitement en ne voulant rien voir, entendre ou savoir ;

B) en pratiquant lui aussi, mais de son côté ;

C) en partageant la plupart (la totalité, ce serait à mon sens, une erreur, mais ç'est une opinion que des faits peuvent contredire) de tes pratiques amoureuses.

Perso, une personne qui n'a de toute façon pas trop envie de se marier (et à mon sens, c'est ton cas : tu n'as pas de pression familiale t'obligeant à te marier, et finalement tu te dispenserais bien des formalités et du cérémonial) , et vient poser ce genre de question sur ce forum a toutes les chances de prendre goût et à la bisexualité et au sexe de groupe (pas forcément sous toutes ses formes, mais sans doute les plus classiques). Ce qui n'est pas automatique (toutes les femmes qui ont pris plaisir au triolisme HFF ou FFH ou à une expérience homosexuelle ne sont pas forcément devenues accro, pas mal d'entre elles ne pratiquement plus le triolisme ou les échangismes, ce qui ne veut pas dire qu'elles n'y reviendraient pas, mais elles ne sont pas du tout pressées, enfin, pour celles que j'ai pu connaître). Ta décision doit être fonction de ta libido actuelle (parce que, question libido, l'avenir n'est jamais tracé sur la lancée du passé).

Si tu t'estimes très gourmande sexuellement, tu auras sans doute du mal à mener une double vie. Avoir un-e amant-e qu'on voit à peu près régulièrement, ce n'est pas si aisé. S'organiser pour se retrouver à peu près régulièrement à trois personnes ou à deux couples, qui ne seront pas forcément toujours les mêmes, c'est franchement complexe si cela doit se faire en douce, clandestinement. Et comme, en plus, tu as statistiquement pas mal de chances de tomber amoureuses d'au moins un-e de tes partenaires, tu vois la cata ?

Pour moi, et à mon sens je suis loin d'être seul-e à penser ainsi, ce que tu ressens est parfaitement normal…

Ce qui l'est beaucoup moins, c'est l'avenir que tu te prépares si ton ami ne consentait pas à ce que tu pourrais vouloir vivre (et d'ailleurs, même s'il consentait, ce n'est pas si facilement gérable si les deux personnes du couple ne pratiquent pas, et même lorsqu'elles pratiquent).

Je suis contre le mariage (mais je l'ai été avec une bi, et je vais peut-être me plier de nouveau à ce genre de déplorable formalité) mais je ne cherche pas à en dégoûter les autres.

Tu auras, si tu y tiens, sans doute, voire très certainement, l'occasion de te pacser ou d'épouser un-e libertin-e. Beaucoup sont de très bons parents que les enfants des autres envient à leurs enfants.

Une chose me semble sûre : mieux vaut que tu expérimentes deux mois avant que deux mois après le mariage.

Cela étant, des divorces après quelques jours, semaines ou mois de mariage, ce n'est quand même pas si rarissime. Et c'est quand même mieux indiqué qu'après quatre, cinq ou six années ou plus de vie commune. Non ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


23734
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages