Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Trois ans sont passés, je n'accepte toujours pas mon homosexualité

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 16 ans
Mail  
| 1147 lectures | ratingStar_159024_1ratingStar_159024_2ratingStar_159024_3ratingStar_159024_4

Samedi 5 aout, jour de mes 18 ans, encore un jour comme un autre dans ma triste vie.Me voilà ce matin, devant la glace qui reflette l'image d'un garçon aux cheveux noirs, d'environ 1.80 assez musclé, mais pas trop.Je fixe encore et encore les traits fins de mon visage sur lequel perlent à la fois des gouttes de sueur à cause de la chaleur et des larmes qui soulignent la morosité de mon humeur, puis je m'obstine à pénétrer dans mon regard en plongeant dans le profond bleue cobalte de mes yeux que je trouve ternie par mon humeur.Pourquoi ? Sans doutes suis-je en train de rechercher dans mon regard les réponses auquelles je ne peut répondre.Me voilà donc, moi Alexandre, larmoyant face à un miroir me posant tant de questions. Pardon ? Ce qui m'a mis dans cet état ? Je vais vous l'expliquer ; Cela fait déjà trois ans qu'un sourire n'a pas frolé mes lèvres. Plus précisément depuis le départ de mon meilleur ami. Si vous trouvez ma réaction exagérée sachez qu'il était pour moi plus qu'un ami. Eh oui… je suis gay tel est mon fardeau.Trois ans sont passés, et je ne m'y fait toujours pas.Le savoir est une chose, mais l'accepter est bien plus dur à faire. Je m'en veut encore de l'avoir aimé, d'avoir rèvé d'être avec lui et de toucher ce visage plein de candeur.Maintenant, nous nous donnons régulièrement rendez-vous sur msn où nous discutons comme au bon vieux temps.Avec lui, je m'éforce de faire semblant d'aller très bien en me cachant dans le virtuel et lui raconte un tissu de monsonges concernant ma soit disant vie sociale épanouie alors que, depuis notre séparation, je me suis renfermé dans un monde fait d'études de maison et de quasi dépression. Il m'envoie souvent des photos de lui et je ne me lasse pas d'admirer sa beauté latine, étant de mère italienne. Il est doté d'une crinière chatin foncé allant bien avec son teint un peu mat et ses gands yeux noisette. J'admire ces photos mais je me dit également qu'elles ne me suffisent plus et que c'est de lui, dont j'ai vraiment besoin, de ses sourires, de ses blagues (qui ne fesaient rire que moi) et de ces moments uniques que seul lui savait me faire partager. Mes parents dans l'histoire ? De toutes façons, ils sont toujours en voyage. Aujourd'hui, par exeple, ils sont à New York pour travail. En effet, ils sont à la tète d'une boite de haute couture qui fait de plus en plus de bruit dans le milieu de la mode.C'est pour vous dire, qu'ils n'ont pas de temps à perdre avec moi. Je vis presque tout le temps seul dans notre immense villa en banlieue parisienne (avec ma gouvernante que j'adore). Durant ces trois dernières années j'ai du les voir que pour les grandes occasions du type noel ou autres.ETsi par malheur, ils voient que je vais mal, leur conclusion sera vite faite ; "CRISE D'ADOLESCENCE".En ce qui concerne mon homosexualité, j'ai préféré ne rien dire car malgré le faitque mon père travaille dans le milieu de la mode, il n'apprécie pas tellement les gay. Ohhh, mince !!! J'ai eu peur, je me suis perdudans mes pensées, c'est Mary ma gouvernante qui toque à la porte de la salle de bain pour m'appeler.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


159024
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par aly | le 13/04/11 à 18:52

tu est très courageux de dire sa... moi, je te soutien... ton ami sait -il que tu est guay??? ET LUI, L'EST-IL??? tu sais, j'ai un ami qui est guay et ceux qui pense quil sont différent des autre, c'est juste des con,... je te dit de t'assumer, (c'est plus facile a dire qu,.a faire, je sais)mais quand on s'assume, on s'aime... bye alysson

Par precsilla | le 14/04/11 à 18:47

wow je vais dire comme aly...tu as bcp de courage...tout ce que je peu te dire " si tu veut accepter ton homosexualite va falloir commencer par etre honnete envers toi et ensuite envers les autres" je sais ce n'est pas evident a dire mais si tu veut etre heureux ds ta vie il va falloir le dire et qu'importe ce que le monde peuvent en penser c ta vie et non la leur...

et c bien dommage que tes parents ne soient pas la pour pouvoir t'ecouter et pouvoir comprendre ce que tu vie presentement..mais au moin tu as nous ;)

done nous des nouvelles de toi si tu veut bye bye !!

Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages