Histoire vécue Amour - Couple > Homosexualité      (2858 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une question aux femmes bisexuelles

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 586 lectures | ratingStar_37180_1ratingStar_37180_2ratingStar_37180_3ratingStar_37180_4

J'ai été homosexuelle pendant quelques années durant ma jeunesse (entre 20 et 27 ans, à peu près. Jen ai 40 aujourdhui) , et puis après, ça mest passé. Pendant ma période homo, j'ai eu des relations très passionnées avec quelques femmes, mais cétait beaucoup trop fort, et ça ne pouvait pas durer à cause de ça. Javais dailleurs souvent limpression que ça me rendait à moitié barge. On ne faisait rien, et à part la sexualité, les relations étaient très pauvres : on se regardait dans le blanc des yeux. Cest super pendant un temps, mais au bout dun moment, on a quand même envie de construire quelque chose De toutes façons, ça cassait toujours après quelques mois ou quelques années de vie commune. Non pas que lamour passait, mais au contraire, quil était trop fort. (je ne sais pas si on va me comprendre).

Et puis il y a huit ans, j'ai rencontré un homme (mon mari) avec qui les relations sont devenues beaucoup plus cool. Je ladore et on sentend très bien, on fait plein de trucs ensemble, cest génial.

Mais ça ma repris récemment : je suis tombée amoureuse dune femme. J'ai encore eu limpression de devenir dingo. Inutile de décrire les affres de la passion, je crois que vous êtes nombreuses à les connaître. Cette femme ma fait comprendre que si je voulais quil se passe quelque chose entre nous, il fallait que je quitte mon mari. J'ai dit non, parce que je laime (mon mari) et parce que je sais très bien quavec elle, ça ne durerait pas (lexpérience ma prouvé que je nétais pas capable de vivre durablement avec une femme). Mais ça ma été très dur et je pense à elle tout le temps. J'ai le regret des relations sexuelles avec une femme, elle me manque terriblement et ça me rend très très triste.

Nous ne nous voyons plus depuis quelques mois, mais cette expérience ma fait réfléchir : quest-ce quil me faut pour être heureuse ? Si elle avait accepté la situation, si javais eu une relation avec elle, est-ce que ça maurait rendue heureuse ? Bien sur que non. Car cest une telle passion, que mon mari sen serait aperçu (il connaît mes goûts mais nest pas du genre partageur. Et jaurais trop peur quil veuille faire pareil. Hors de question.). En plus, cest tellement fort que je pense que je suis incapable de vivre 2 trucs en même temps. Je crois que si il sétait passé quelque chose avec elle, je naurais pas pu mempêcher de quitter mon mari. Si je perd mon mari, je perd tout. Je me retrouve à la case départ, avec des petites aventures passionnelles, comme les ados, à quitter les gens au bout de quelques mois.

Le choix que j'ai fait, le moins mauvais, me laisse tout de même une grande frustration. Dabord cette femme me manque terriblement. Mais même, ça ma redonné le goût des femmes. Il faut dire pour couronner le tout, que je suis incapable de faire lamour sans amour, et que je suis incapable daimer une femme de façon cool, comme je peux aimer un homme.

Bon, jen viens à ma question : comment faites-vous pour gérer vos deux formes de sexualité en même temps ? Est-ce que ça pose des problèmes à certaines ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


37180
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle m'aime... mais pas mon physique... - homosexualite feminine

image

Je me souviens d'une relation amoureuse qui, lors d'une discussion difficile, m'a critiquée sur plusieurs points (26 pour être exacte, car j'ai tout noté après cette "échange" durant lequel je suis restée muette) qui m'étaient constitutifs,...Lire la suite

Je suis amoureux de mon meilleur ami et je ne sais pas comment lui dir - homosexualite et bi-sexualite

image

C'est effectivement toujours délicat de l'avouer a ses amis (comme a sa famille bien sur ) Moi aussi je suis passé par là… J'ai découvert mon attirance pour les mecs vers mes 15-16 ans et j'ai eu mon premier copain a 22 ans (il y-a 1 an qu'on...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages