Histoire vécue Amour - Couple > Jalousie      (7138 témoignages)

Préc.

Suiv.

Jalousie maladive : quitter pour survivre

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 911 lectures | ratingStar_110149_1ratingStar_110149_2ratingStar_110149_3ratingStar_110149_4

Je viens de regarder l'émission sur les jaloux maladifs : Directement concernée puisque deux fois (déjà…) dans ma vie, je suis tombée dans le piège de jaloux possessifs : J'ai donc retrouvé assez complètement, dans tous les témoignages, les aspects de ces relations :

1) Le manque de confiance en elle meme de la personne jalouse, malgré une personnalité "narcissique" ;

2) La peur de perdre ;

3) La peur du vide, faute d'avoir appris un autre comportement, si elle lache prise sur son mode de fonctionnement ;

4) Le "non-amour" de l'autre, et même la cruauté envers l'être soit disant aimé, par une certaine "jouissance" à le voir souffrir de ses accusations, voire de ses "sanctions" (colère, injures, coups…) , pour mieux le "consoler" après coup, et assouvir son désir de puissance, son pouvoir, sa domination ; le "non-amour" de l'autre, car comment peut-on aimer quelqu'un si on le croit capable de trahir ? Comment peut-on aimer quelqu'un en qui on n'a pas confiance ? Comment peut-on aimer quelqu'un et l'humilier ?

5) Effectivement, celui qui est jaloux peut au fond avoir peur de ses propres pulsions (envies de séduire pour se prouver à lui même qu'il "vaut quelque chose"). Ce qui correspond également au "non amour" et au manque de confiance en soi.

Alors est-ce conséquence de traumatismes de l'enfance ? Sans doute, pour une part, mais je crois que ce sont également des restes de comportements "primitifs", hérités donc génétiquement. Et donc… inchangeables, ingérables…

D'ailleurs, les jaloux sont, je crois, et d'après mes expériences, également des "psycho rigides".

6) La dame brune a également exprimé une notion importante : Un (e) jaloux (se) est un prédateur, qui va très bien cerner sa prochaine victime (Des fois, il (elle) se prend à son propre jeu, étant inconscient de la perversité de ce comportement) : C'est un séducteur (ou une séductrice) , soit très viril, soit très féminine, capable d'un grand charisme en public, donc très attirant (e). Un vrai piège, entretenu ensuite par une exhacerbation des sentiments amoureux.

La question est : Que faire d'autre, lorsque l'on tombe amoureux (forcément trop, puiqu'il (elle) force aussi ce sentiment) d'une telle personne, que le seul "sauve qui peut" ? Que choisir d'autre que la solution de survie qui consiste à la quitter, avec tout ce que cela implique de déchirement, de renoncement face à tout ce qui était positif dans cette rencontre ? …

Voilà ma question… Personnellement, aujourd'hui, j'ai du mal à me relever d'une telle relation, interrompue il y a 4 mois, après maintes tentatives d'améliorations…

J'espère des idées de réflexion… et que ça serve à tous les gens concernés…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


110149
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Sortir de cette jalousie abusive - jalousie

image

Salut broncha. Moi en fait je vis la même chose sauf que c'est ma copine qui est jalouse ! Je te parle donc en connaissance de cause sur ce que ça peut faire dans l'autre sens^^' je travail avec ma copine dans la même boîte donc on se croise tout...Lire la suite

Je comprends rien! - cancer - astrologie signe par signe

image

Salut tout le monde. Alors mon histoire : je suis avec un homme depuis 15 jours, on s'est vu 5 ou 6 fois, à dormir chez l'un, chez l'autre. Le truc c que perso, j'aime beaucoup être avec la personne avec qui je suis, j'aime envoyer et recevoir des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages