Histoire vécue Amour - Couple > Jalousie      (7138 témoignages)

Préc.

Suiv.

Se sortir de la jalousie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 393 lectures | ratingStar_110599_1ratingStar_110599_2ratingStar_110599_3ratingStar_110599_4

"on a besoin d'être comprise un non jalou malgré tout les efforts ne pourra jamais nous comprendre… "

Dans ce cas, j'ai envie de dire : Rester enfermer dans votre jalousie puisque vous avez l'air d'y tenir.

Etre comprise ? Tu ne pourras être comprise qu'en dehors de ton couple, et de ta famille, Peut-être par tes ami (e) s si tu n'as pas trop honte pour leur en parler. Tu as ici des gens qui te comprennent et vivent la même chose. On peut se réconforter mutuellement et s'aider car certain (e) s font énormément d'efforts pour se sortir de cette maladie.

D'autres ne viennent que pleurer, ne cherchent pas d'aide et se complaisent juste dans le malheur : "Je suis comme ça, je ne peux pas changer", "Je suis une incomprise".

Toutes les excuses sont bonnes pour s'accrocher à la jalousie.

Le fait est que la souffrance ressentie est forte et réelle. Vous vous dégoutez de vous-même, d'accord. La jalousie est comme un tsunami qui balaye la raison et le bon sens. Quand elle a pris le dessus, tu as l'impression d'avoir un alien en toi. Tu n'es plus toi même et tu ne peux plus penser clairement. Il n'y a que l'insécurité et la peur (l'excitation) d'être trahie.

Mais il possible de changer, il y a régulièrement des témoignages de personnes qui s'en sont sorties, par l'aide d'ami (e) s, d'un psy, ou bien juste qui ont beaucoup travaillées sur elles.

Beaucoup disent que cela n'a pas été facile, que c'est un chemin de croix, qu'ils/elles en ont bavé. C'est un travail individuel, souvent long, et personne d'autre que la personne jalouse ne peut le faire. Personne.

Il faut avoir le désir d'être heureux, de savoir ce que l'on attend de soi et de l'autre. Qu'est-ce qui me pousse à douter comme ça ? Pourquoi je m'accroche au doute et à la douleur ? Qu'est-ce que ça m'apporte ?

Il faut se forcer à faire taire ses doutes jusqu'à ce qu'ils disparaissent, en parler à un tiers aide parfois si le problème psychologique est trop grand.

Souvent il s'agit de trouver sa confiance en soi, sortir, faire du sport, trouver une passion.

Mais tout le temps, il faut garder à l'esprit une vision de son avenir, son rêve d'être heureux et de faire confiance à l'être aimé parce qu'il le mérite et parce que chacun à la possibilité d'être heureux et en harmonie avec soi-même.

Et puis au bout d'un moment, la jalousie est moins présente. On l'entend encore bourdonner dans notre tête mais elle n'est plus aussi envahissante. Elle ne fait pas souffrir.

Notre ami (e) peut sortir avec des amis, surfer sur le net, nous parler d'un (e) collègue sans créer la panique parce que même si on a parfois un pincement au coeur, on lui en parle, il nous rassure et on s'aperçoit qu'on le croit.

On s'occupe, on vit ses passions et on lui en parle aussi. On se sent bien, belle et intéressante parce qu'au lieu de se focaliser sur sa jalousie et de se définir par elle, on a enfin trouvé notre place dans le couple et ce que l'on est vraiment. Fou/folle de yoga, d'ordinateur, de lecture, de décoration, d'animaux, de causes humanitaires, de sorties…

Et puis si cette personne ne nous convient pas finalement, et bien c'est triste mais ce n'est pas la fin du monde parce qu'il n'est pas toute notre vie. On a appris que l'on pouvait perdre sans perdre la face ni être trainée dans la boue. On a appris que parfois, la fierté ne sert à rien et que la seule chose qui nous appartiennent, c'est nous, nos pensées et nos rêves. Ce sont les seules choses à garder intactes car l'important est de ne pas se trahir soi-même.

Si l'autre nous trompe, c'est dégueulasse, mais c'est son problème. Si ça ne nous convient pas, on fait des choix (partir, pardonner…) et puis on continue son petit chemin pour être heureux (se) avec ou sans lui.

Ce que l'on construit avec l'autre, c'est un partenariat où tous les deux décidons chaque jour de continuer parce que c'est un choix renouvelable avec un but et pas une prison, ni pour l'autre, ni pour nous.

L'amour se redéfinit tout le temps, nous aussi.

Personnellement, c'est en pensant comme cela que je me suis sortie de la jalousie.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


110599
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Sortir de cette jalousie abusive - jalousie

image

Salut broncha. Moi en fait je vis la même chose sauf que c'est ma copine qui est jalouse ! Je te parle donc en connaissance de cause sur ce que ça peut faire dans l'autre sens^^' je travail avec ma copine dans la même boîte donc on se croise tout...Lire la suite

Je comprends rien! - cancer - astrologie signe par signe

image

Salut tout le monde. Alors mon histoire : je suis avec un homme depuis 15 jours, on s'est vu 5 ou 6 fois, à dormir chez l'un, chez l'autre. Le truc c que perso, j'aime beaucoup être avec la personne avec qui je suis, j'aime envoyer et recevoir des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages