Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Autres      (7526 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment attirer le conjoint idéal?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3042 lectures | ratingStar_24718_1ratingStar_24718_2ratingStar_24718_3ratingStar_24718_4

Votre subconscient et les problèmes conjugaux.

L'ignorance des fonctions et puissances de l'esprit est la cause de tous les conflits conjugaux. La friction entre mari et femme peut être résolue si l'un et l'autre se servent correctement de la loi de l'esprit.

Comment attirer le mari idéal.

Vous connaissez à présent la façon dont agit votre subconscient. Vous savez que ce que vous imprimez sur lui va s'exprimer dans votre univers.

Commencez donc àimpressionner votre subconscient avec les qualités et les caractéristiques que vous désirer chez un homme.

Voici une excellente technique. Asseyez vous le soir dans votre fauteuil ou allongez vous sur votre lit, fermez les yeux, détendez votre corps, tranquilisez vous, soyez passive et réceptive. Parlez à votre subconscient et dites lui : "je m'attire maintenant un homme qui est honnête, sincère, loyal, fidèle, paisible, heureux et prospère. Ces qualités que j'admire pénètrent à présent dans mon subconscient. Tandis que je médite sur ces caractéristiques, elles se mettent à vivre en moi et s'incarnent subconsciemment.

Je sais qu'une irrésistible loi d'attraction existe et que je m'attire un homme selon ma croyance subconsciente. Je m'attire ce que je sens être vrai dans mon subconscient.

Je sais que je peux contribuer à la paix et au bonheur de cet homme. Il aime mes idéaux et j'aime les siens. Il ne cherche pas plus à me changer que je souhaite le changer. Il y a entre nous l'amour, la liberté et le repect mutuels"

Pratiquez ce processus d'imprégnation de votre subconscient. Alors, vous aurez la joie de vous attirez un homme qui possède les qualités et les caractéristiques sur lesquelles vous avez médité.

Votre intélligence subconsciente vous ouvrira une voie, vous vous y rencontrerez en vertu du courant irrésistible et incheable de votre subconscient. Ayez le désir profond de donner le meilleur qui est en vous, l'amour, le dévouement, la coopération. Soyez réceptive à ce don de l'amour que vous avez transmis à votre subconscient.

Comment attirer la femme idéale.

Affirmez ce qui suit :

"je m'attire à présent la femme qui est en accord complet avec moi. C'est une union spirituelle parce que l'amour divin agit à travers la personnalité de celle avec laquelle je m'accodre parfaitement.

Je sais que je peux donner à cette femme l'amour, la lumière, la paix et la joie.

Je sens que je peux lui donner une vie pleine, complète et merveilleuse.

Je décrète à présent qu'elle possède les qualités et les attributs suivants :

Elle est spirituellement éclairée, loyale, fidèle et vraie. Elle est harmonieuse, paisible et d'un caractère heureux.

Nous sommes irrésistiblement attirés l'un vers l'autre. Seul ce qui appartient à l'amour, à la vérité et à la beauté entre dans ma vie. J'accepte à présent ma campagne idéale"

Tandis que vous méditez tranquillement et avec intérêt sur les qualités et les attributs que vous admirez dns la campagne que vouscherchez, vous en construisez l'équivalence mentale en votre subconscient. Les courants profonds de votre subconscient vont vous reunir dans l'ordre divin.

Dois-je divorcer ?

Le divorce est un problème individuel. Il ne peut être généralisé. Dans certains cas, bien entendu, il n'aurait jamais dû avoir mariage. Dans d'autres, le divorce n'est pas la solution convenable, pas plus que le mariage n'est toujours pas celle qui convient pour un homme solitaire. Le divorce peut-être bon pour une personne et mauvais pour une autre.

Si vous doutez de ce que vous devez faire, demandez des directives intérieures, sachant que la réponse vient toujours, et vous la recevrez. Suivez cette directive qui vous vient dans le silence de l'âme. Elle vous parle dans la paix.

Dérive vers le divorce.

(Histoire de Dr J.M).

Récemmment, je vis un jeune couple, marié depuis quelques mois seulement, qui voulait divorcer. Je découvris que le jeune homme vivait dans la crainte constante que sa femme ne le quitte. Il s'attendait à être délaissé et il croyait que sa femme lui serait infidèle. Ces pensées hantaient son esprit, il en était obsédé. Son attitude mentale était donc celle de la séparation et de la suspicion.

De son côté sa femme sentait qu'elle n'était plus à l'unisson ; le sentiment de son mari, l'atmosphère qu'il créait, agissaient sur eux deux. Il en résultait un état de fait conforme au prototype mental. Nous l'avons dit, il y a une loi d'action-réaction, c'est à dire de cause à effet. La pensée est l'action, la réponse du subconscient est la réacion.

La jeune femme quitta le foyer et demanda le divorce, c'est précisément ce que son mari redoutait et attendait.

Le divorce commence dans l'esprit.

Le divorce s'accomplit d'abord dans l'esprit, la procédure judiciaire suit. Ces deux jeunes gens étaient pleins de resssentiment, de crainte, de suspicion et de colère l'un vers l'autre. Ces attitudent d'esprit affaiblissent, et épuisent et débilitent l'être tout entier. Ils avaient à apprendre que la haine divise et l'amour unit. Ces jeunes gens commencèrent à comprendre ce qu'ils avaient fait dans leur esprit. Ni l'un ni l'autre ne connaissait la loi de l'action mental. Suivant mes conseils, ils se remirent à vivre ensemble et à experimenter la thérapeutique de la prière.

Ils comencèrent à irradier l'amour, la paix, et la bonne volonté l'un vers l'autre. Chacun projeta envers son conjoint l'harmonie, la santé, la paix et l'amour.

Le mariage s'épanouit de jour en jour.

La femme querelleuse.

Bien souvent la femme est acariâtre parce qu'elle est négligée. Bien souvent son irritabilité exprime son profond besoin d'être aimée, de recevoir des marques d'affection.

Il faut louer, exalter ses qualités. Il y a aussi celle qui veut que son mari soit conforme à son modèle particulier ; c'est le plus sûr moyen de perdre.

Il faut que les époux se gardent de toujours relever les petites fautes et erreurs de l'autre. Il faut que chacun donne à l'autre son attention et loue ses qualités constructives et merveilleuses.

Le mari boudeur.

L'homme qui est sombre, qui ressasse tout ce que sa femme a dit ou a fait, commet psychologiquement parlant, l'adultère.

Une signification de l'adultère est l'idôlaterie, c'est à dire le fait de prêter attention, de s'unir mentalement à ce qui est négatif et destructeur. Lorsqu'un homme nourrit silencieusement contre sa femme un ressentiment, lorsqu'il est plein d'hostilité envers elle, il lui est infidèle. Il n'est pas fidèle aux promesses du mariage selon lesquelles il s'est engagé à l'aimer, à la chérir et à l'honorer tous les jours de sa vie.

L'homme qui est sombre, amer, plein de de ressentiment, peut mettre un terme à ses réflexionsmordantes, il peut maitriser sa colère et prendre la peine d'être envers sa femme plein de considération, de bonté, de courtoisie. Par la prière et l'effort mental il peut se dégager de son attitude antagoniste.

En conséquence, il sera à même de s'entendre mieux, non seulement avec sa femme mais aussi avec ses relations d'affaires.

Adoptez une attitude harmonieuse, vous ne tarderez pas à trouver la paix et l'harmonie.

La grande erreur.

C'est une grande erreur que de parler de vos problèmes conjugaux ou de vos difficultés avec vos voisins, vos amis et vos parents.

Supposons par exemple qu'une femme dise à ses amis : "john ne me donne jamais d'argent ; il est odieux avec ma mère, boit à l'excés et il désagréable et offenssant"

Cette femme abaisse son mari aux yeux de tout son voisinage et de sa famille. Il ne leur paraît plus comme le mari idéal. Ne discité jamais de vos problèmes conjugaux avec quiconque, sauf un conseiller qualifié.

Pourquoi faire en sorte que beaucoup de personnes aient des idées négatives à propos de mariage ? De plus en parlant des défauts de votre mari, vous créer ses états en vous même.

Qui donc les pensent et les ressent si ce n'est vous ! Et vous êtes tel que vous pensez et sentez.

La famille vous donnera habituellement des conseils néfastes. Son avis est en général basé sur les préjugés parce qu'il est impersonnel. Tout avis qui vous est donné et qui ne correspond pas à la regle d'or (faites à autrui ce que vous voudriez qu'il vous fit) qui est une loi cosmique, n'est ni bon ni sûr.

Il est bon de se rappeler que deux êtres humains n'ont jamais vécu sous le même toitsans qu'il se soit produit des conflits de tempérament, des périodes de peine et de tension. Ne montrez jamais le côté malheureux de votre mariage à vos amis. Gardez pour vous vos querelles. Abstenez vous de la critique et de la condamnation de votre compagnon.

N'essayer pas de transformer votre femme.

Un mari ne doit pas s'efforcer de transformer sa femme en une seconde édition de lui même. Cela serait contraire à la nature et toujours insencé ; il en résulte souvent la dissolution du mariage. Ces efforts pour transformer l'épouse font atteinte à sa fierté et à son estime d'elle même, ils éveillent un esprit de contrariété et de ressentiment qui sont néfastes au mariage.

Il faut bien entendu procéder à quelques adaptations, mais si vous regardez bien en vous vous trouverez tant de défaults qu'ils vous occuperont pour le reste de la vie.

Si vous maintenez l'attitude qui consiste à penser : "je vais le changer comme je le souhaite" il vous faudra apprendre par l'épreuve qu'il n'y a personne à changer si ce n'est vous même.

Priez ensemble et retez ensemble en fesant des pas dans la prière.

1er pas :

Ne reportez pas d'un jour sur l'autre les irritations accumulées qui naissent des petites déceptions.

Ayez soin de vous pardonner mutuellement, avant de vous endormir, toute acrimonie.

Déclarez que l'intelligence infinie vous dirige dans toutes vos voies. Envoyez des pensées de paix, d'harmonie et d'amour à votre partenaire dans le mariage, à tout les membres de la famille, au monde entier.

2ème pas :

Dites à votre femme ou votre mari :

"J'apprécie tout ce que tu fais et j'irradie vers toi, tout au long du jour, l'amour et la bonne volonté.

3ème pas :

Ne prenez pas votre partenaire pour votre propriété, montrez lui votre estime et votre tendresse.

Manifestez plutôt l'appéciation et la bonne volonté que la condamnation, la critique et la querelle.

Pour construire un foyer paisible, un mariage heureux, il faut le fonder sur l'amour, la beauté, l'harmonie, le respect mutuel, la foi en dieu et en toutes bonnes choses.

En pratiquant ces vérités, votre mariage sera de plus en plus heureux et béni d'année en année.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24718
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je reve qu'il m'annonce qu'il me quitte... - affaires de couples

image

D'emblée je sais que je ne vais pas passer pour quelqu'un de très courageux… Pkoi je n'arrive a décider de moi même que je devrais le quitter et point barre ? Simplement parce que j'ai très peur de sa réaction. Il ne m'a jamais frappé mais...Lire la suite

C'est parti !

image

Ah bah voilà, j'ai tout faux. Bref, je réitère ce que je disais sur les parures, j'aime bien la première. BL, oui, oui, je sais que tu me suis sur ma récap' et je me souviens aussi que tu n'as pas de récap' (pour ne pas t'éparpiller) et que tu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages