Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Autres      (7526 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fidélité , secours et assistance entre époux !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 141 lectures | ratingStar_271223_1ratingStar_271223_2ratingStar_271223_3ratingStar_271223_4
Je ne me suis jamais mariée, pas d'église, pas de mairie, pas de parchemin co-signé. Pourtant je pense comme Mariah : fidélité, secours et assistance, c'est un minimum lorsque des personnes s'associent pour une vie commune. J'ai vécu en "communauté" pendant 3 ans. C'était la règle de base, tacite. Ce sont les règles d'un peu tous les "clans" je pense : quand on fait partie d'un groupement, on y est fidèle et solidaire dans le besoin. Je ne sais pas ce que recouvre exactement le vocable de monsieur le maire ou de monsieur le curé, mais pour ma part j'entends fidélité au sens large, pas exclusivité sexuelle ; Ça, c'est une autre dimension qu'on se promet ou pas, c'est selon. Tu connais un peu mon histoire comme d'autres ici. Après 20 ans d'une vie commune sans heurts, mon mari a eu une maîtresse,. Il a trahi une promesse puisque nous avions clairement établie une règle d'exclusivité sexuelle entre nous (à SA demande d'ailleurs au départ). Pourtant, tout au long de cette liaison, il est resté fidèle à ses "engagements", il a continué à effectuer sa part des tâches communes, à financer le ménage de la même façon, ne s'est permis aucune dépense "extérieure" sur les fonds de la maison par exemple, à me soigner quand j'étais mal, à être là pour les enfants, à réparer ce qui cassait dans la maison. Il ne s'est pas désinvestit ou désintéressé de la "construction commune", (même q'il n'y a pas apporté de pierres supplémentaires ! ). De mon côté, j'ai estimé que ma promesse de secours et assistance n'était pas éteinte pour autant, que le voyant très mal (dépressif, limite suicidaire) je me serais trahie moi-même de l'abandonner à ce moment là. (Ce sont mes valeurs, je n'oblige personne à y adhérer). Ici, ce ne sont que des mots (qui feront peut-être sourire certains). Mais sur le moment, c'était une évidence que je ne mettais même pas en mots. Je lui "devais" ma présence et mon écoute, comme lors de son accident 3 ans avant où il avait passé plus de 6 mois dans un semi-délire… Au nom de 20 ans de bonheur et de solidarité sans faille. Le problème peut-être ici est : "quelles sont les limites d'une promesse". Je réponds par avance à ceux qui avancent l'argument qu'on ne peut pas promettre "pour la vie" d'aimer et d'avoir envie de soutenir. Certes, jurer d'aimer quelqu'un toute sa vie est très romantique, très sincère sur le moment, mais illusoire et imbécile, je pense que nous en sommes tous conscients ici. Mais on peut au moins promettre que tant que la relation dure, on fera ou ne fera pas certaines choses. Aussi simple que "tant que je joue foot, je ne prends pas le ballon avec les mains". Ou "tant que je travaille pour cet employeur, je n'informe pas la concurrence". Ces règles là ne sont contestées par personnes. Pourquoi quand il s'agit d'une association autre que ludique ou professionnelle elles ne seraient plus applicables ? Un couple c'est pas fait pour durer un an ou dix ans ou toute la vie. Ça, c'est une idée qu'on met dans la tête des gens parce que ça arrange bien notre société qui est assise sur la famille et la stabilité des ménages. Un couple, ça vit et ça meurt, ça dure "un certain temps". C'est pas plus glorieux d'avoir 40 de mariage que d'avoir fait 8 fois 5 ans ! Pour ma part, j'estime que pendant le temps de vie du couple, il y a des engagements à respecter. Aussi simple que "je ne rentre pas, je préviens", "tu as besoin de moi, je suis là". Un couple, c'est aussi une association d'intérêts où un minimum d'honnêteté et de confiance est nécessaire. (avis perso). Quand on ne peut/veut plus les respecter (pour x raisons) on en avertit le com-pagnon, par honnêteté.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


271223
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je reve qu'il m'annonce qu'il me quitte... - affaires de couples

image

D'emblée je sais que je ne vais pas passer pour quelqu'un de très courageux… Pkoi je n'arrive a décider de moi même que je devrais le quitter et point barre ? Simplement parce que j'ai très peur de sa réaction. Il ne m'a jamais frappé mais...Lire la suite

C'est parti !

image

Ah bah voilà, j'ai tout faux. Bref, je réitère ce que je disais sur les parures, j'aime bien la première. BL, oui, oui, je sais que tu me suis sur ma récap' et je me souviens aussi que tu n'as pas de récap' (pour ne pas t'éparpiller) et que tu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages