Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Autres      (7526 témoignages)

Préc.

Suiv.

La prochaine fois, essaie de sauter des lignes, car c'est touffu !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/01/11 | Mis en ligne le 31/07/12
Mail  
| 103 lectures | ratingStar_283686_1ratingStar_283686_2ratingStar_283686_3ratingStar_283686_4
Taoussouk. Je viens de tout lire d'un trait… La prochaine fois, essaie de sauter des lignes, car c'est touffu !!! Bon, je pense que je viendrai en plusieurs fois te donner mon ressenti parce qu'il y a beaucoup d'aspects dans ton histoire, mais je vais déjà te dire, en vrac, ce qui me vient. Et peut-être que je vais te paraître un peu "brutale", mais j'ai l'impression que derrière ton immense desarroi, que tu calfeutres derrière ta fierté et ta retenue, sagement apprises chez les Touaregs, tu as sacrément besoin d'être SECOUEE, BOUSCULEE ! Te rends-tu compte, Taoussouk, que d'une part, tu as toutes les réponses aux questions que tu te poses, et que d'autre part, tu es en train, avec l'aide *précieuse* de ton ex-mari, de te creuser une tombe dans laquelle vous emmenez votre fille ? Il y a énormément de violence policée, dans ce que tu rapportes là, Taoussouk… De silence aussi, ce mot revenant sans cesse dans tes écrits. Tu acceptes l'inacceptable, tu t'excuses de SES cruautés, de SES lâchetés. Ton ex-mari a été clair avec toi Taoussouk. Peut-être pas dans ses paroles (quoique…) mais assurément dans ses actes… Votre mariage est FINI pour lui. Votre vie commune aussi. Vous n'avez plus de rapports sexuels, même quand vous vous retrouvez, vous formez un "couple parental", à l'occasion, l'occasion se faisant de plus en plus rare… Il dit qu'il t'aime toujours, qu'il aime votre fille. Cela veut dire quoi aimer, au fait ? Il y a 100 manières d'aimer, mais ce qui est important, c'est de savoir comment TOI tu as envie d'être aimée. Visiblement pas dans le silence, l'absence, la froideur affective et physique qu'il te propose ! Il me semble que pour dire à une femme "je ne t'aime plus", il faut au minimum avoir du courage, et comme je suis une adepte du langage clair, celui qui appelle un chat un chat, je dirais qu'il faut avoir DES COUILLES ! Si on en a pas, on essaie de lui faire comprendre autrement… Réveille-toi Taoussouk, tu essaies de maintenir un REVE, un conte de fée qui n'existe plus que dans vos souvenirs et TES désirs à toi. C'est extrèmement douloureux, ce que tu vis, à la hauteur des espoirs et de l'amour IMMENSES que tu as ressenti et que tu ressens toujours pour cet homme, mais là, il est temps de dire STOP !!! De lâcher prise. D'accepter que ce que tu vis, non seulement n'a plus de sens, mais est MORTIFERE, à la fois pour ta fille et pour toi. Tu dis que ta fille idolâtres son père, l'adore, qu'elle ne peut se passer de lui. Je crois surtout que ta fille adopte l'attitude qui est LA TIENNE vis à vis de son père. Que tu ne lui ai rien dit, expliqué, ne change rien (ou plutôt si, mais pas dans le sens que tu espèrerais ! ). Ta fille SENT qu'il y a un problème, elle SENT ta souffrance. Et le fait que tu refuses de mettre des mots simples sur ta souffrance, de lui expliquer d'où elle vient, peut être, à mon humble avis, très DESTRUCTEUR pour elle. D'abord, parce que tu lui montres des sourires, mais qu'elle te sent triste et que donc, ce faisant, tu lui montres une distorsion de ses ressentis… et qu'elle risque plus tard de ne plus avoir confiance en ses ressentis instinctifs. Ensuite, parce que quand un enfant voit un parent triste, un autre absent et qu'on ne lui donne aucune explication, tous les psys te diront que l'enfant se pense COUPABLE des dysfonctionnements qu'il perçoit. Il est URGENT, pour votre santé mentale à toutes les deux, que vous brisiez cette loi du silence, entre vous deux, dans un premier temps et plus largement ensuite. Je ne sais pas dans quel pays tu vis, tu peux me l'indiquer par MP si tu ne veux pas le faire ici, mais je doute qu'il n'y ait aucun psy, au moins dans la capitale du pays, comme j'ai pu en consulter moi un à Nouakchott, qui m'a beaucoup aidée. La décision de quitter le pays te revient. Si tu ne restes plus là-bas que pour lui, l'issue me semble évidente, sinon, si tu as envie d'y rester, PAS POUR L'ATTENDRE, mais pour reconstruire ta vie, alors tu peux tenter le coup ! Mais je doute, à te lire, que tu puisses le faire sans un changement radical de vie et de lieu de vie. Tu dis que si tu rejoins l'Europe, ta fille ne verra plus son père. De toutes façons, comment voit-elle son père actuellement ? Se comporte-t-il comme un père avec elle ? Ne vaut-il pas mieux que ta fille fasse le deuil de la vie familiale qu'elle a connue quand elle était toute petite et que tu lui donnes la chance de peut-être refaire ta vie avec un homme qui deviendra son "père de coeur" et qui saura l'aimer au quotidien, comme c'est le cas pour mes enfants ? Tu commençais ton message à mon intention en signalant qu'il y avait beaucoup de différences entre nos histoires. Moi, pour avoir lu attentivement, je ne trouve pas tant que cela. Et je voulais te dire : non, il n'a pas été de suite EVIDENT que mon mari était malade, fou. Moi, cela me semblait une évidence, mais jamais de diagnostic confirmé, si ce n'est par ma psy ou par un thérapeute qui l'avait vu 2 ou 3 fois. Quand je suis partie de Mauritanie, dans les conditions qui sont celles que l'on te conseille aujourd'hui (avec discernement, je pense, eu égard au fait que ton mari ait VOLE vos papiers ! ) , je n'étais toujours pas officiellement fixée sur sa pathologie. Et ce n'est qu'il y a quelques mois que j'ai appris que ses crises avaient repris, empiré, et que dessus, un diagnostic avait ENFIN été posé, un diagnostic qui est celui de la schizophrénie, une psychose grave. Cela m'a permis de relativiser la culpabilité que j'ai nourrie en le quittant brusquement comme je l'ai fait. Mais après tout, même si cela n'avait pas été confirmé, même si toi, le tien d'homme n'est pas fou (mais j'avoue que je ne suis pas certaine qu'il ne soit pas fragile psychologiquement non plus…) , qu'est-ce qui est important aujourd'hui pour toi, pour ta fille ? Que vous soyez LIBEREES ! Que vous viviez votre vie AU PRESENT, et non pas au passé ou au futur, comme c'est le cas aujourd'hui, où tu pleures les souvenirs heureux, et où tu espères le retour de celui que tu as toi-même quasi déifié !!! Je t'embrasse fort, Taoussouk et beaucoup, beaucoup de courage à toi, à vous. Vous allez sans doute passer par des moments difficiles, mais votre vie n'est-elle de toutes façons pas devenue un enfer ? , mais un jour, vous serez à nouveau sereines, et entourées de gens stables, fiables, parce que vous vous serez donné la chance d'aller vers de telles rencontres, au lieu de vous laisser hanter par un fantôme, même si celui-ci sentait le sable chaud. Annaïss.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283686
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je reve qu'il m'annonce qu'il me quitte... - affaires de couples

image

D'emblée je sais que je ne vais pas passer pour quelqu'un de très courageux… Pkoi je n'arrive a décider de moi même que je devrais le quitter et point barre ? Simplement parce que j'ai très peur de sa réaction. Il ne m'a jamais frappé mais...Lire la suite

C'est parti !

image

Ah bah voilà, j'ai tout faux. Bref, je réitère ce que je disais sur les parures, j'aime bien la première. BL, oui, oui, je sais que tu me suis sur ma récap' et je me souviens aussi que tu n'as pas de récap' (pour ne pas t'éparpiller) et que tu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages