Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Autres      (7526 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mariage

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle - 06/06/10 | Mis en ligne le 21/04/12
Mail  
| 179 lectures | ratingStar_244546_1ratingStar_244546_2ratingStar_244546_3ratingStar_244546_4
Bien le bonjour Floriette, Je te remercie du fond du coeur pour ta réponse qui a été comme une bouffée d'oxygène, je t'ai sentie près de moi et très empathique. Ta compréhension de ce qui me tourmente m'a fait sentir que je n'étais plus seule pour l'espace d'un moment. Depuis si longtemps que je vis seule dans mon coin dédiée à la seule cause de tenter de démontrer à un homme que je pouvais être à la hauteur de ses attentes, toujours de plus en plus élevées. J'avais oublié de me regarder moi-même, de nourrir mes amitiés et d'en faire d'autres. Je ne m'arretais plus aux choses que j'aimais, je me suis oubliée et je me suis effacée. Si j'ai décidé de partager mes peines, aujourd'hui, c'était sans doute parce que je m'étais vue atteindre le bout du rouleau. Je suis rassurée de l'avoir fait car j'ai pu connaitre la présence de personne d'une sensibilité telle qu'elle sont capables de sentir et de saisir la réelle détresse d'autrui. Oui, Floriette, tu as bien saisi le noyau du drame, c'est un dilèmme de cordon ombilical non coupé même à l'age adulte. Mon conjoint est resté l'eternel enfant de sa maman. Sa propre paternité n'a pas su le faire grandir et le faire sortir de son eternel enfance. Son amour maternel est le moteur qui le fait fonctionner. Avec son amour pour sa petite personne, evidemment. Il minimise les blessures qu'il m'inflige et il déclencherait une guerre mondiale pour le moindre petit bobo que lui il aurait. Cependant, j'ai évolué de mon coté moi aussi, depuis le temps. Les raisons et le pourquoi et qui ne m'interressent plus. Enfin, diraient certains… Maintenant, je cherche à m'en sortir, toute erreur mérite d'être réparée. Tu as raison de dire qu'une personne comme ça ne changera pas, c'est vérifié. Une thérapie de couple n'est pas quelque chose qui peut être envisagée, malheureusement car pour lui, l'auteur de tous les crimes, c'est moi. Je suis le bourreau et lui il est la victime qui m'endure depuis de longues années. Il ne ferait jamais une telle démarche même si le salut de son couple en dépendait. Écouter l'autre n'est pas son point fort. Des discussions, j'en ai tentées à la pile… Chaque dialogue a tourné aux menaces, à la culpabilisation et à l'humiliation. Je tente de lui exprimer mes blessures et mon souhait d, être bien avec lui, et lui il s'attarde aux détails et il cherche des maladresses dans mes propos pour ensuite les retourner contre moi et s'emporter. Sa technique de guerre est bien ; la meilleure défense c'est l'attaque. À chaque conflit, il fait la tete et il campe sur ses positions jusqu'à ce que je fasse le premier pas pour la réconcilliation. Et s'il sort de son hostilité, c'est toujours pour m'imposer des conditions et des limites,''je ne veux plus que tu me reproches ceci, je n'accepte plus que tu abordes ce sujet ci… '' La goute qui a fait déborder le vase, c'est quand je me suis fait cracher au visage la belle expression d'amour et de reconnaissance : ''tu ne seras jamais ma famille" alors que je porte son troisième enfant. Depuis, je n'ai plus la force de le regarder en face. Je ne veux pas voir ce que j'ai toujours refusé d'admettre : la malheureuse ERREUR de toute ma vie. Depuis cette fameuse phrase, il se cramponne dans son égoisme et dans sa cruauté et ne s'est même pas excusé ni essayé de se rachetter même si ce serait absurde de croire ça possible. Pire, il se croit la victime. Pour moi la boucle est bouclée. Je n'attends rien de son coté, ma décision est prise ; reprendre ma vie en main et ça prendra le temps que ça prendra. Je compte entreprendre une thérapie individuelle pour me donner la chance d'aller mieux. Rendue au stade de pouvoir me détacher de son emprise émotionelle, j'ai bon espoir de pouvoir m'en sortir. Je commencerais par remettre de l'ordre dans mes pensées et le reste viendra. Le plus difficile pour moi était de faire le deuil de tant d'espoir et d'illusions… Je n'irais bien que le jour ou il serait complétement hors de ma vie, de mon esprit et de mon quotidien… Merci pour votre soutien et vos encouragements…
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


244546
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je reve qu'il m'annonce qu'il me quitte... - affaires de couples

image

D'emblée je sais que je ne vais pas passer pour quelqu'un de très courageux… Pkoi je n'arrive a décider de moi même que je devrais le quitter et point barre ? Simplement parce que j'ai très peur de sa réaction. Il ne m'a jamais frappé mais...Lire la suite

C'est parti !

image

Ah bah voilà, j'ai tout faux. Bref, je réitère ce que je disais sur les parures, j'aime bien la première. BL, oui, oui, je sais que tu me suis sur ma récap' et je me souviens aussi que tu n'as pas de récap' (pour ne pas t'éparpiller) et que tu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages