Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Autres      (7526 témoignages)

Préc.

Suiv.

Texte sur l'adultère, à méditer

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2147 lectures | ratingStar_102388_1ratingStar_102388_2ratingStar_102388_3ratingStar_102388_4

Texte sur l'adultère.

L'aventure analysée.

Il y a 12 stades communs qui se produisent habituellement en séquence à mesure qu'une relation se dirige vers une aventure adultère. Ces stades se produisent souvent sur une longue période de temps, mais un homme et une femme peuvent passer par plusieurs stades de relation au cours de la même soirée. En prenant conscience de ces stades, cela va nous aider à reconnaître ce qui pourrait se passer avec nous afin que nous puissions arrêter le processus avant qu'on soit embourbé par-dessus la tête.

Nos deux ennemis ici sont la rationalisation et le reniement. Nous rationalisons quand nous donnons des raisons acceptables à des comportements, des pensées et des sentiments inacceptables. Le reniement c'est souvent notre refus intense de reconnaître la vérité au sujet de nos comportements, de nos pensées et de nos sentiments. L'auteur de l'épître aux Hébreux était conscient que le péché pouvait endurcir notre coeur et obscurcir notre compréhension, nous détournant ainsi de Dieu. Il écrit : Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu'on peut dire : Aujourd'hui ! Afin qu'aucun de vous ne s'endurcisse par la séduction du péché. Hé.3:13.

Un frère m'a partagé jusqu'à quel point la rationalisation peut être éloignée de la raison. Une femme pensait que Dieu comprenait et acceptait ses nombreuses aventures parce que, après tout, il était celui qui l'avait créée avec ce besoin d'avoir d'autres hommes. Un homme a dit : C'est correct, parce que chaque fois que nous avons une relation sexuelle nous terminons par la prière ensemble.

La rationalisation oeuvre main dans la main avec le reniement pour altérer notre sens de la réalité et nous rendre de moins en moins capable de reconnaître que nous nous dirigeons vers une chute. C'est étonnant de voir jusqu'à quel point nous pouvons expliquer et justifier notre comportement pécheur. La rationalisation et le reniement jouent un rôle à chaque étape du processus de l'implication.

Pr.13:14 L'enseignement du sage est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort.

1 L'état d'ouverture.

Le premier stade c'est l'ouverture émotionnelle.

Quand nous décelons une petite inclinaison à se distancer de la relation avec la femme que nous aimons, nous pouvons agir pour nous protéger nous-mêmes durant cette période de vulnérabilité. Nous pouvons nous efforcer de comprendre ce qui nous arrive et concentrer notre énergie à regagner la pleine santé dans notre relation.

2 L'état de vigilance.

Ce second stade dans une aventure en processus c'est la conscience grandissante d'une personne en particulier dans le champ de nos relations. Nous commençons simplement par penser occasionnellement à elle. Des pensées innocentes peuvent se changer en des fantasmes à son sujet. À ; mesure qu'elle devient plus présente dans nos pensées conscientes, elle commence à apparaître dans nos rêves aussi. Les rêves sont souvent remplis de fantasmes sexuels. Parfois un homme à cette étape prendra des photographies de groupes où cette femme est présente à une réception ou à une réunion de famille ou pendant des vacances. L'homme reviendra souvent contempler les photos. Il n'est pas inhabituel pour l'homme à ce stade d'essayer de capturer mentalement la femme qui est en train de devenir un fort centre d'intérêt. La masturbation est commune pendant les fantasmes au sujet de cette femme.

La rationalisation développée à ce point c'est qu'il n'y a aucun mal à fantasmer. C'est bien humain.

3 Les rencontres innocentes.

Pendant le temps de la conscience éveillée de l'autre femme, il peut y avoir des rencontres vraiment innocentes, inopinées, souvent c'est des contacts légitimes pour les affaires qui peuvent potentiellement construire une relation. À ; ce stade il peut y avoir un peu de flirts qui se développent, des contacts prolongés par le regard, des échanges d'allusions sexuelles en apparence inoffensives, un langage corporel séducteur. Les deux personnes impliquées à ce point nieraient tout intérêt réel l'un pour l'autre.

4 Les rencontres intentionnelles.

Les rencontres se produisent fréquemment et semblent être le fruit du hasard alors qu'en réalité une personne agit de manière à faire grandir les chances de contact. Ce stade est illustré d'une manière humoristique dans les films. On montre un homme attendant pendant des heures sur un coin de rue. Quand la femme apparaît, il marche vers elle et feint la surprise comme si elle était la dernière personne au monde qu'il s'attendait de voir. Dans la vraie vie ce stade pouvait être humoristique s'il n'était pas si triste. Un adolescent prend particulièrement plaisir à ce genre de jeu. Cela prouve que l'excitation produite par l'attraction du sexe opposé peut subjuguer notre côté rationnel. L'attraction sexuelle peut facilement faire des fous de nous. Rendue à ce point une personne entre dans une zone de danger réel.

5 Le temps attardé à passer ensemble dans des lieux publics.

L'homme et la femme passent maintenant du temps ensemble quand ils sont dans des groupes. Ils tendent à se fermer des autres en se détournant du groupe et en évitant le contact par le regard avec les autres. Il y a un intérêt commun grandissant rendu à ce point. Les sujets de conversation incluent l'histoire personnelle, les intérêts dans les sports, la politique et les affaires. Des gens observateurs pourraient remarquer quelque chose d'inhabituel au sujet de la relation rendue à ce stade. J'ai vécu l'expérience d'essayer de m'infiltrer dans une conversation entre un homme et une femme rendus à ce stade et je me suis fait traiter comme un intrus indésirable. Mais l'homme et la femme continueront à nier toute suggestion que ce qui se passe entre eux, c'est plus que toute relation adulte normale. L'homme pense : C'est correct de porter mon attention sur elle. Rien ne peut arriver. Nous sommes avec d'autres personnes.

6 Le temps attardé à passer seuls ensemble dans des lieux publics.

L'homme et la femme se rendent compte rapidement qu'ils sont encore ensemble longtemps après que les autres sont partis. Il y a maintenant une excitation grandissante en étant tous les deux seuls ensemble. C'est une sensation attrayante, séduisante. La conversation change de sujet, on passe des idées aux sentiments. Le soin attentionné est partagé par les deux. Par le moyen de la conversation il y a une entrée dans les domaines privés et personnels. L'homme et la femme se sentent toujours corrects au sujet de leur relation parce que les rencontres ont commencé en public.

7 L'isolation intentionnelle.

Maintenant l'homme et la femme commencent à planifier des temps seuls pour des buts "légitimes". L'homme demande à la femme si elle peut le rencontrer pour l'aider à régler ses problèmes maritaux. Ou la femme demande à l'homme de rester après les heures de bureau pour lui prêter son expertise sur un certain projet qu'elle essaie de finaliser. Le couple niera encore toute suggestion que leur relation n'est pas complètement appropriée. Au foyer l'épouse de cet homme pourra peut-être noter une baisse dans la communication verbale et non-verbale. Il est soudainement plus détaché, froid, presque formel dans sa relation avec elle. Il y a des appels téléphoniques incomplets.

Je suis resté avec un couple récemment pendant que je faisais un travail quelconque à leur église. Le mari arrivait le vendredi au foyer exténué de son travail. Il allait direct au lit et dormait environ une heure et demie. Ensuite il se levait, prenait une bouchée en vitesse et retournait travailler. Il travaillait aussi le samedi après-midi et il devait aussi travailler le dimanche. Quand il était à la maison je sentais qu'il était profondément troublé. Il était distant et ne s'impliquait pas dans les conversations autour de lui. Sa femme était inquiète pour lui de le voir tant travailler le soir et voir le stress qu'il s'imposait. Elle lui a parlé souvent de se trouver un autre emploi qui ne demanderait pas tant de son temps. Elle s'en faisait pour sa santé. Je ne fus pas surpris d'apprendre d'elle quelques mois plus tard que son mari avait été impliqué dans une aventure secrète et qu'il était parti de la maison.

8 L'isolation pour le plaisir.

Maintenant l'homme et la femme planifient des temps seuls pour la simple joie d'être ensemble. La relation devient comme une euphorie de jeunesse. Ils partagent ensemble une expérience excitante et aventureuse. Il y a plus d'intimité. L'homme et la femme se touchent. Il se produit des attouchements chaleureux sur la main, le bras ou la main glisse autour de la taille. Durant ce stade, l'épouse se rendra compte qu'il y a de larges portions de temps qui ne sont pas justifiées. Il y aura une baisse marquée dans les temps agréables passés dans le mariage. L'homme et la femme continueront à rationaliser leur relation en disant que les adultes ont besoin de bons amis du sexe opposé. Il n'y a rien de mal à avoir de bons amis.

9 Les étreintes affectionnées.

Les désirs secrets l'un pour l'autre deviennent intenses. Les étreintes s'éternisent. Il y a de plus en plus de touchers et de caresses pour le plaisir. Les jeux enfantins comme les chatouillements et la lutte se produisent souvent à ce stade pour faire grandir le contact physique.

La rationalisation ici est qu'il n'y a rien de mal à exprimer physiquement le support l'un pour l'autre. En même temps avec leur conjoint, il y aura une baisse dans les étreintes affectionnées et dans le contact physique.

10 Les étreintes passionnées.

Les attouchements et les étreintes affectionnées conduisent aux échanges passionnés. Quand l'alcool se met de la partie, un couple avance rapidement à travers ces stades. Tout ce qui réduit l'inhibition contribue à faire augmenter le désir physique et son expression. Le couple rationalisera encore en disant que c'est correct de se laisser stimuler par l'autre parce que c'est innocent et non planifié. D'autre part, ma femme ne me fait plus sentir comme cela maintenant pensera l'homme.

11 La capitulation.

Le couple s'engage dans des relations sexuelles. Le reniement est éliminé à ce stade. D'aucune façon peuvent-ils nier la réalité de ce qui se passe alors entre eux.

12 L'acceptation.

Ici, l'homme et la femme s'admettent à eux-mêmes et l'un à l'autre qu'ils ont vraiment une aventure ensemble. S'ils continuent leur relation à partir de ce point, c'est le fruit d'un consentement mutuel. Ici l'investissement émotionnel dans l'aventure est à son sommet, et l'investissement émotionnel dans le mariage est à son point le plus bas. Rendue à ce point, l'épouse en est presque toujours consciente. Son mari n'est plus au foyer. Il est fréquemment parti toute la nuit sans s'expliquer. Il peut même trouver une manière créative pour permettre à sa femme de découvrir l'aventure. La tension de mener une double vie est habituellement trop grande pour qu'une personne puisse la supporter bien longtemps.

Est-ce la fin de l'histoire ? Est-ce que l'homme et la femme vivront heureux jusqu'à la fin ? Non. L'histoire d'une aventure n'est pas une comédie, c'est une tragédie.

Citation.

Bienvenue dans le monde réel.

James Dobson a dit : Le gazon est plus vert de l'autre côté de la clôture, mais il demande encore à être tondu. Une fois que l'excitation des premiers stades de l'aventure se dissipe, le nouveau couple est forcé de vivre dans la vraie vie encore une fois, la vie dans un endroit commun. L'homme et la femme ont soudainement à faire face à des ajustements de personnalité. Ils se découvrent l'un l'autre des imperfections spirituelles, émotionnelles et physiques qu'ils n'avaient jamais remarquées auparavant. Quelqu'un doit réparer l'auto, faire à manger, nettoyer la maison, faire les courses, s'occuper des finances.

Il y a maintenant une traînée de douleur comme un cancer qui mange la nouvelle relation. Les enfants ont été blessés. Une femme et un mari ont été abandonnés.

Ce réseau relationnel complexe et difficile est dur à gérer. Aussi, dans la nouvelle relation il y a toujours une suspicion sous-jacente - spécialement quand les tensions maritales commencent à grandir - que le nouveau partenaire va opter pour s'en aller et essayer sa chance encore une autre fois avec une autre personne. Après tout, c'est ce qu'il a fait avec moi pensera la nouvelle femme. Les seconds mariages ont deux fois plus de chances de se terminer par un divorce que les premiers mariages.

C'est vraiment une tragédie. Des hommes et des femmes changent encore et encore de partenaires pourchassant l'illusion. Plusieurs meurent esseulés, vides, manquant d'amour.

Est-ce que la coupe de votre mariage est à moitié vide ? Ou à moitié pleine ? La chose à faire c'est de considérer le temps passé dans votre relation actuelle comme un investissement à faire fructifier. Votre mariage est un bon plan de retraite. Tant que vous faites vos dépôts, le compte grossit. Le mariage se grossit comme des intérêts composés avec le temps. Des petits investissements d'amour et de soin rapportent de grands dividendes dans le bonheur relationnel. Personne sain d'esprit ne gaspillerait un solide investissement dans un compte qui a grossi avec les années pour prendre un projet branlant, spéculatif. Cela n'a pas de bon sens. Si le gazon semble plus vert de l'autre côté de la clôture, vous devriez essayer d'arroser le vôtre.

Il n'y a pas de chemin facile pour une relation authentique. Cela prend un travail acharné. Si vous sentez que le plaisir ou la romance sont partis de votre mariage, ou si vous pensez que le mariage ne satisfait plus votre besoin fondamental d'encouragement et d'amour, alors vous avez du pain sur la planche. Désolé, il n'y a pas d'autres moyens. La seule action potable c'est de tenir bon et de se reconsacrer vous-mêmes à votre présent mariage. Pourquoi le plaisir s'en est-il allé ? Avez-vous besoin d'avoir plus de temps à part ensemble en tant que couple ? Saisissez-vous chaque occasion d'avoir du plaisir ensemble et de rallumer l'ancienne flamme ? Avez-vous identifié vos besoins non-rencontrés dans votre relation ? Pourquoi ne pas en parler avec votre femme de cela ? C'est difficile pour vous en tant qu'homme d'admettre que vous avez des besoins émotionnels. Mais mon expérience me dit que les femmes sont bonnes habituellement pour écouter si seulement leurs maris peuvent commencer à parler. Le dialogue honnête renforcera grandement votre mariage. Il se peut que vous ayez besoin d'une troisième personne pour vous aider à redémarrer ce genre de partage réel.

Un bon mariage vaut tous les efforts investis. Aucun autre essai ne rapporte autant de dividendes à long terme. S'il vous plaît, ne soyez pas dupes. Résistez le mensonge proposant qu'une autre femme sera la réponse à tous vos problèmes. Il n'y a aucun avantage à repartir à zéro. Vous allez vivre de brisure en brisure sans succès. Apprenez à remplir votre moitié de coupe jusqu'à ras le bord.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


102388
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je reve qu'il m'annonce qu'il me quitte... - affaires de couples

image

D'emblée je sais que je ne vais pas passer pour quelqu'un de très courageux… Pkoi je n'arrive a décider de moi même que je devrais le quitter et point barre ? Simplement parce que j'ai très peur de sa réaction. Il ne m'a jamais frappé mais...Lire la suite

C'est parti !

image

Ah bah voilà, j'ai tout faux. Bref, je réitère ce que je disais sur les parures, j'aime bien la première. BL, oui, oui, je sais que tu me suis sur ma récap' et je me souviens aussi que tu n'as pas de récap' (pour ne pas t'éparpiller) et que tu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages