Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Jour J      (1190 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère et sa famille n'assistent pas à mon mariage

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 285 lectures | ratingStar_38051_1ratingStar_38051_2ratingStar_38051_3ratingStar_38051_4

Ma mère boit depuis une dizaine d'années et après avoir tout fait pour l'aider, la soutenir et jusqu'à l'engueuler pour qu'elle s'arrête, ce mal persiste.

Depuis la naissance de ma fille il y a 20 mois, j'ai décidé de couper les ponts ou c'était moi qui sombrait (mentalement, je précise lol).

Quant elle boit, elle devient mauvaise et voit le mal partout.Elle nous en a fait voir de toutes les couleurs durant notre enfance (j'ai une soeur) : insultes, tentatives de suicide, chantage affectifs et violence physique). Toutefois, quand elle était dans son état normal, c'était la plus formidable des mères.

Je ne veux pas que ma fille voit ça.

Mes parents sont en instance depuis 7 ans et c'est de pire en pis car elle m'en veut de le cotoyer. Aussi, ma mère a fait en sorte que personne de sa famille n'assiste à mon mariage et c'est réussi car de mon côté nous serons moins de 10 personnes.Eh oui, mon père s'étant brouillé avec sa famille, il vient tout seul ! J'ai toujours pensé que ce n'était pas le nomble le + important mais la qualité.

Jusqu'à ce jour, on me dit que je suis forte, voire parfois humble car j'estime qu'il y a pire ailleurs, malheureusement…

Mais là, je ne me reconnais plus : je deviens agressive et succeptible à tel point que cela se ressent sur mon couple et mes relations amicales ou professionnelles. J'ai la rage, comme on dit. J'ai envie de tout envoyer valser, de taper contre les murs, de partir…

Les parents qui boivent ne se rendent pas compte comme ils font de la peine à leurs enfants. Aujourd'hui, quand je bois un verre, je culpabilise "à mort". Quand on me dit, pour plaisanter "que je suis alcolo", c limite si je n'en collerai pas une ! J'en viens à douter de moi ce qui n'était pas le cas avant.

J'ai peur de craquer dans l'église et de pleurer comme j'ai pleuré lorsque nous nous sommes mariés civilement il y a 6 mois. Pathétique…

Mon histoire ressemble très certainement à celles de nombreuses personnes et je m'excuse de vous avoir seriné avec ceci mais ça fait du bien d'en parler… ou plutôt de l'écrire.

Je pense que je vais aller consulter qun qui va m'aider à "digérer" tout ça avant que je déprime totalement et que, surtout, je ne me reconnaisse plus.

Pourtant qu'est ce qu'elle va m'apporter cette aide médicale ? Je me le demande. Je ne vois pas trop en quoi raconter sa vie à qun qui n'en a rien à faire, fera avancer le schmilblik.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


38051
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

09.05.2015 - blanc, vert, lierre : je demarre ! - mariage

image

Hé bien voilà, après 6 mois à traîner sur le forum Mariage de docti, je saute le pas et j'inaugure MA récap !! AVIS : je m'excuse par avance : je sens que ça va être long, très long… Déjà que j'ai tendance à pondre des pavés quand...Lire la suite

Qu'est ce que la doctrine sociale de l'eglise ? - les mamans chretiennes

image

Petit passage par ici avant de me coller au boulot… si, si, il le faut ! J'aime beaucoup ce que tu écris là, Danifir, ça me parle bien. … les 3 paragraphes me parlent, en fait ! Et en effet, Kay, le fait que l'homme doive apporter, chaque...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages