Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Jour J      (1190 témoignages)

Préc.

Suiv.

Récit des jours avant le mariage et du jour J

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 757 lectures | ratingStar_52318_1ratingStar_52318_2ratingStar_52318_3ratingStar_52318_4

Nous sommes donc arrivés chez mes parents le dimanche 13 juillet afin de préparer le D-Day sur place. Je dois dire que la semaine a été assez décontractée et que finalement tout sest passé dans le calme et la sérénité (qui leut cru). Mon chéri me dira par la suite quil a été bluffé étant donné quil sattendait à un vent de panique et à du stress permanent.

En avant donc pour une semaine de prépas avec au programme lultime rencontre avec chacun des prestataires clés du mariage (traiteur, DJ, fleuriste, prêtre). Seul le vendredi aprem fut un peu plus bousculé pour la mise en place de la salle que je tenais à faire moi-même accompagnée de ma témoin. Le vendredi soir, grosse réunion de famille chez mes parents, ma mère étant un peu tendue davoir tout ce monde à la maison (elle est toujours comme ça, elle naime pas trop avoir du monde chez elle, du coup, jétais tendue parce que javais peur quelle crise et que ça fasse un peu boule de neige mais pas du tout).

On finit par se coucher assez tard (laurent et moi dormions sur notre lieu de réception car la maison était au complet).

Samedi matin, après une nuit en demie teinte, je jette en premier lieu un regard vers le ciel et ouf, il fait un temps splendide, conforme à ce que je souhaitais et à limage du temps que nous avions eu toute cette semaineje prends le petit déjeuner avec mon futur, ma témoin et nous filons toutes les deux chez le coiffeur. Je vous avoue que je ne réalise pas du tout qil sagit du D-Day, celui que j'ai attendu tant de temps, imaginé, idéalisé, répété en boucle dans ma tête. Je ne suis pas plus émue ni excitée que ça, je suis dans le planning, dans ce quil faut faire, ne pas oublier (je serai un p dans cet état desprit toute la journée ce qui fait quau final je nen ai pas assez profité) conforme à la cléa que vous connaissez un petit peu maintenant.

Chez le coiffeur je retrouve Cassie et en avant la séance coiffure (la coquine a mitraillé alors que j'étais en mauvaise posture de mèches crépées…). Après je passe au maquillage (je tombe sur un fille géniale, qui prend le temps de tout faire comme il faut, qui comprend ce que je veux et qui me maquille à la perfection, ouf ! ). Je passe ensuite chez la fleuriste chercher mon bouquet (petite déception car ce nest pas tout à fait conforme à ce que je voulais, trop figé, pas assez naturemais bon, il est quand même magnifique donc je ne fais pas la difficile) , les pétales pour la sortie déglise, les boutonnières. Bref, jarrive chez moi pour déjeuner (mais je navalerai quun yaourt) et là, jattends tranquilou que lheure arrive de me préparer. Pendant ce temps, le cousin de maman et maman ont préparé la voiture avec du lierre en V su le capot avec un peu de tulle entrelacé dans le lierre, du tulle aux rétroviseur et du ruban tout fin framboise aux poignées de porte. Cest splendide, sobre, comme je voulais sauf que personne na pensé à faire une photo de la voiture.

Chez moi il ny a que mes parents, mon futur (qui se préparera dans la pièce en face) , mon frère, augustin à la sieste. Cest super calme, pas dagitation, on regarde vaguement le tour de FranceEt puis tout sactive soudainement, on se prépare tous et le photographe arrive pour faire quelques photos de lhabillage. Laurent part devant avec augustin et mattend à la mairie.

Dans la voiture, langoisse de voir tout le monde monte, pur de ne pas être à la hauteureffectivement tout le monde est là, mobserve, je suis tellement perturbée que je zappe laurent qui est obligé de me faire un coucou pour e je le vois. Et là, chose que je nimaginais pas, je vois dans ces yeux quil me trouve belle, il est un poil émuon est trop content.

J'ai vraiment apprécié la cérémonie à la mairie, je trouve que le côté officiel est émouvant a contrario de ce quon mavait dit. Le timing est impeccable, on sapproche en cortège de léglise sous les cloches qui sonnentcest magique.

Petit bémol sur la cérémonie religieuse, jétais stressée car augustin ne voulait rester quavec ma mèr ou mon père, cétait lheure du gouter, il fallait que je pense à prendre son sac avec le gouter, penser à lui donner car tout le monde avait zappébref, je rentre dans léglise avec mon père, je me sens cruche avec mon voile sur les yeux, en plus il y a du vent donc je sens qu ça frotte sur le chignonje vois les chaises pour les mariés beaucoup trop écartéesje ne suis pas dans le recueillement et lémotion comme je lavais imaginé mais la cérémonie était belle quand même (quen pense miss aurélie, elle a certainement un regard extérieur différent du mien). En tous les cas, javais chargé jeff dassurer la sono de léglise, il a été au top.

On sort de léglise, on est super heureux, les cloches resonnent. Petit bémol encore sur le lâcher de pétales (mais là cest la configuration de léglise qui veut ça) , les invités ne se sont pas assez reculés si bien que sur les photos, nous sommes un peu dans le noir (léglise comporte un petit porche vouté et ça donne tout de suite sur la route donc effectivement pas beaucoup despace à cet endroit là). Bref, les photos de sortie déglise ne sont pas conformes à ce que javais imaginé, peut-être quen récupérant des photos à droite à gauche, il y en aura une de bien.

On fait quelques photos traditionnelles puis direction le domaine qui est magnifique sous le soleil. Entre temps, j'ai eu mes klaxons sur la routejen rêvais.

La fête peut commencer.

Avec Laurent on a passé pas mal de temps à essayer de voir nos invités mais cétait difficile de passer beaucoup de temps avec chacun et de profiter du cocktail aussi mais je cois que cest un peu la règle du jeu.

Après 2 bonnes heures de cocktail, on passe à table vers 21h je crois. Je nai pas trouvé le repas exceptionnel mais nos invités ont apparemment apprécié donc cest lessentiel. En revanche les plats senchainent assez bien, nos amis nous avaient préparé quelques animations super, pas ringardes, juste ce quil faut (une chanson, un petit discours de ma témoin et un super diaporama émouvant). Vers 22h30 notre loulou est enfin dans les bras de morphée, la fête peut vraiment démarrer pour laurent et moi, on est zen à présent.

La mayonnaise musicale prend finalement (j'ai un peu eu peur mais il a suffit dune ou deux bonnes chansons pour faire lever les foules) les filles lachent progressivement leurs talons, moi aussi et on dans tous comme des fous (bon sauf Cassie et jeff qui étaient trop occupés avec la petite Lucile pour qui décidément le 19 juillet nétait pas une bonne journée). La soirée prend fin vers 4h30, tout le monde part petit à petit, je raccompagne mon frère qui avait trop bu et à mon retour, laurent mavait préparé une petite surprise toute tendre et romantique que je garderai en mémoire longtempson part se coucher vers 6h pour se lever à 9h pour préparer le repas du lendemain.

Pour finir, si c'était à refaire, je signe tout de suite car j'ai passé une merveilleuse journée et je me suis sentie en osmose avec laurent, c'était chouette.

Bien évidemment je peaufinerai l'organisation car j'aurais pu mieux faire mais il faut accepter les petits défauts.

Et bien évidemment je suis ultra nostalgique de tout ce que j'ai vécu ce jour là (impossible pour moi d'entendre une musique que nous avons passé à l'église ou à la soirée sans que cela ne ravive 1001 choses). En tous les cas, je vois les choses différemment maintenant que je suis mariée, c'est bête à dire mais c'est comme ça.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


52318
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

09.05.2015 - blanc, vert, lierre : je demarre ! - mariage

image

Hé bien voilà, après 6 mois à traîner sur le forum Mariage de docti, je saute le pas et j'inaugure MA récap !! AVIS : je m'excuse par avance : je sens que ça va être long, très long… Déjà que j'ai tendance à pondre des pavés quand...Lire la suite

Qu'est ce que la doctrine sociale de l'eglise ? - les mamans chretiennes

image

Petit passage par ici avant de me coller au boulot… si, si, il le faut ! J'aime beaucoup ce que tu écris là, Danifir, ça me parle bien. … les 3 paragraphes me parlent, en fait ! Et en effet, Kay, le fait que l'homme doive apporter, chaque...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages