Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Préparatifs      (1030 témoignages)

Préc.

Danse ma vie (gay) - recits erotiques

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 26/10/13 | Mis en ligne le 12/06/14
Mail  
| 537 lectures | ratingStar_531169_1ratingStar_531169_2ratingStar_531169_3ratingStar_531169_4
Chapitre II : Un nouveau départ. 19h30, je me réveil doucement, j'ai bien dormis. Je suis comme ça, dès que le stress retombe, je m'effondre. Tiens, j'ai reçu un mail. Il s'agit de la standardiste de la compagnie. Elle ne perd pas de temps dis donc, me dis-je le sourire aux lèvres. Il s'agit d'un message de bienvenu, d'un récapitulatif des plannings et… des coordonnées de chacun des danseurs de la compagnie. Bien sûr, je me précipite pour voir si ceux de Noa y sont, forcément je les trouves rapidement. Merci XXXX (il s'agit de la standardiste). Bon, il faudrait bien que je me bouge moi, j'ai fais ma limace toute l'après-midis midi. Je vais m'habiller, et sortir manger en ville. En sortant du bâtiment, je me prend une gifle glaciale, le vent commence doucement à se lever et la neige tombe de nouveau, venant tapisser le sol de la ville. L'hôtel se trouve dans le centre ville, je me promène donc un peu au sein du marché de Noël, sous la neige, avec la chorale de Noël, quoi ? Cliché ? Et alors ? Je suis un vrai gamin qui adore ça moi. Sur ma droite une grande patinoire où parents et enfants glissent et s'amusent. N'avez-vous jamais fais attention à l'expression de leur visage ? Surtout celui des enfants. Je trouve ça magique, dans un monde où la plus part des gens font la tête et vous disent à peine bonjour, pensée pour le chauffeur de bus que j'ai croisé une à deux fois par semaine quand j'allais au conservatoire. J'avais beau lui dire bonjour, avec le sourire en plus, rien ! Combien de fois j'ai voulu lui tordre le cou… Je me formalise sans doute d'un rien mais en même temps, on nous apprend à être poli depuis petit, pas tous apparemment. Puis c'est plus agréable un bonjour avec le sourire, ça prend deux secondes et ça permet de pas s'enfoncer encore plus dans le brouillard non ? Boarf, je ne changerai rien de toute façon alors bon… Je m'installe dans un petit restaurant abordable qui donne sur la place du marché où je réalise enfin ce qui vient de m'arriver. Je suis enfin dans une compagnie et pas n'importe laquelle. C'est une compagnie qui tourne dans le monde avec des pièces qui mélangent différents arts. On danse, mais on peut tout aussi bien chanter ou jouer la comédie. C'est ce que je recherchais, pouvoir faire différentes choses sans s'enfermer dans une voie qui pourrait vite me lasser. Je suis comme ça, je change vite d'avis. Il n'y a que dans les relations, je crois, que je fais exception. Soit je m'accroche soit je laisse tomber. C'est différent de quand je dois composer un solo. Déjà que je ne suis qu'un piètre chorégraphe pour le moment, j'essaie de m'y mettre, j'aimerai un jour avoir ma compagnie mais ce n'est pas toujours chose aisée. Lorsque je crée un solo, j'ai des idées, mais c'est la matière qui manque, puis l'univers sonore surtout, c'est ce que je change le plus. Je me demande quelle sera la prochaine création de Slema. J'espère quelque chose de complètement barge comme "Trouble" . Une pièce qui allait crescendo avec des chutes, des sauts, des cris, des couples qui se déchirent, qui s'aiment violemment. Je me souviens avoir vu cette pièce après ma rupture d'il y a un an. Une période où je me sentais mal et où mon côté sombre commençait à faire surface. Je me renfermais sur moi même, j'envoyais valser tout le monde. Je me suis enfermé encore plus dans la danse. C'est ce qui me tenait debout finalement. J'avais envie d'être seul et danser encore et encore. Bien que mon corps me dise "stop ! Arrête ! " je continuais. Parfois sans grande motivation je m'allongeais sur mon lit. J'en voulais à la terre entière, je pensais que je n'arriverai jamais à atteindre mes buts. Je suis même devenu un peu (beaucoup ? ) méchant. J'ai rompu contact avec plusieurs personnes de mon entourage jugeant qu'elles ne m'apportaient rien de bon pour la suite. Mon dicton, qui est toujours d'actualité même si la théorie est toujours plus facile que la pratique, est "Marche et avance, ceux qui te ralentissent tu les laisses derrière" . J'en étais au dessert (Banana Split) , quand mon portable se mit à vibrer. Je ne connaissais pas le numéro, c'est alors intrigué que j'ai ouvert le SMS. "Salut, c'est Noa. Je me permet de t'écrire parce que dans le train j'ai commencé à regarder les annonces d'appart. C'est super cher ! Je me demandais si une coloc t'arrangerais aussi ? Je sais, on ne se connaît pas encore beaucoup mais vu qu'on va être souvent ensemble, pour commencer ça peut-être bien. Tiens moi au courant. A plus tard. Noa." Non mais je rêve ? Si, si, dites moi que je rêve, ce gars qui me fait craquer me propose une coloc ? Mais c'est digne d'un roman à l'eau de rose comme je les aime ça. Quoi ? Mon côté gnangnan ? Bah écoutez c'est comme ça hein ! Je suis un peu trop romantique il est vrai. Bien que j'ai un peu changé avec mes histoires qui naviguent aussi bien qu'un Titanic troué. Après un moment de réflexion, qui fut court tout de même pour ce genre de choix, durant lequel je me suis demandé si j'étais prêt à vivre avec quelqu'un, que je verrai tous les jours, qui me verra évoluer le matin, le soir… Je fini par me dire que ça m'arrangerai bien financièrement de vivre avec quelqu'un. "Je suis d'accord pour la coloc, je vais commencer à regarder si tu veux et tu feras de même. On en reparle vite. Je suis à l'hôtel pour le moment et j'avoue que financièrement il serait bon que je trouve quelque chose d'abordable assez rapidement." "Pas de soucis je t'envoie une liste de ce qui me plaie et tu feras pareil. Bonne soirée Léo " . En sortant du restaurant, j'ai croisé un petit groupe de danseurs de la compagnie qui traînaient sur le marché nocturne. - L - Hey ! Bonsoir, je suis Léo, j'étais à l'audition ce matin. - T - Ah oui ! Je t'y ai vu, puis ton nom me dit quelque chose, j'ai cru le voir sur les plannings. Je suis Tiffany, voici Lisa, Fanny, Bastien et Erwan. - L - Enchanté. Je peux me joindre à vous ? - T - Oui si tu veux, on se ballade un peu puis on va sortir sûrement en boîte. - L - Cool, je vais me changer par contre, je vous rejoint quelque part ? - Li - On va aller manger nous, tu as mangé toi ? - L - Oui j'en viens. - Li - Bon et bien on va manger au "Olga reste haut" et tu nous y retrouve d'ici deux heures ? - L - Oui d'accord, je vous écris quand je quitte l'hôtel. Je pris donc direction de l'hôtel, histoire de me poser un peu avant de me préparer pour sortir avec mes nouveaux collègues. Arrivé dans ma chambre, je me suis allongé sur mon lit avec mon ordinateur, j'ai consulté et répertorié les différents appartements qui me plaisaient et qui restaient abordables pour chacun de nous. Une bonne heure fut passée lorsque j'envoyais la liste à Noa via son adresse mail. Je pris ensuite la direction de la douche pour la seconde fois de la journée histoire de me sentir frais pour sortir. Je me prélassais durant un bon quart d'heure sous l'eau chaude avant de revenir doucement à la réalité et me décider à sortir. Je me suis essuyé et pris la direction de ma valise pour sortir un pantalon noir de type costume mais un peu plus resserré au niveau du bas de jambe ainsi qu'une chemise noir également. Niveau coiffure, je les relevais dans une coupe coiffée/décoiffée qui faisait classe tout en restant un peu laissé allé. Le brun de mes cheveux, faisait ressortir le vert de mes yeux. Un vert qui touchait presque à l'émeraude, si tenté que ce fut possible pour l'homme. Je laissais une longue chaîne fine, pendre le long de mon cou terminé par une clef. Je passais une montre monté sur un bracelet de force en cuire noir et en mettais un second à l'autre poignet, mais plus fin cette fois. Un peu de parfum, "chrome" pour le côté virile qui me fait parfois défaut. Me voilà prêt. Je prit mon cellulaire et composais un SMS à l'attention de Tiffany afin de lui notifier mon départ. Quelques secondes plus tard je reçu sa réponse. "D'accord, rendez-vous au "Olga" on en est au dessert. A tout à l'heure" . Je me rend alors au lieu dit et retrouve ma nouvelle "famille adoptif" . Une fois l'addition réglée, nous prenons la direction d'une boite de nuit à quelques centaines de mètres de là. Il est 23h30 quand nous entrons au sein de la discothèque. Il n'y a pas encore trop de monde à cette heure-ci. Nous prenons de quoi boire et nous nous asseyons sur l'une des banquettes près de la piste. Nous faisons un peu connaissance et Tiffany avec gentillesse me dit que plutôt que de prendre l'hôtel, elle est prête à m'accueillir un peu le temps de me mettre en appartement avec Noa. Erwan lui propose une place pour Noa. Je lui écris afin qu'ils se mettent en contact. Un petit quart d'heure passé, nous nous décidons à aller sur la piste de danse. J'avais vraiment envie de me lâcher. Plus la soirée avançait, plus je me laissais porter par la musique. Je commençais à oublier les gens au tour de moi. Je ferme alors les yeux, laissant le son s'aventurer d'avantage à travers mes pores et prendre possession de mon corps. Je me laisse partir dans un déhanché, j'oublie le côté masculin pour masculin. Quand j'ouvre les yeux je vois une Tiffany et un Erwan qui me regarde avec un sourire. Erwan me lance même un clin d'oeil. Je sourie timidement et continu de danser avec eux. Bastien et Fanny quand à eux sont enlacés et dansent en se dévorant des yeux. J'aimerai tellement que l'on me regarde comme ça, que l'on me fasse danser contre soi. La soirée se termine avec amusements, rires, discussions et très chaudement à force de se dandiner avec ferveur sur la piste. Vers 6h00 le DJ annonce la fermeture de la boite, je remercie mes nouveaux amis pour cette soirée et leurs fais la bise. Lorsque je m'approche d'Erwan, il glisse sa main dans mon dos et me retient quelque peu avant que je ne me détache de lui. Cette attention me fait rougir. Heureusement le froid et la nuit dissimule mon trouble. Je rentre ensuite à l'hôtel. Arrivé dans ma chambre je me jette sous la douche afin de me réchauffer et me rincer de la transpiration de la soirée. Après vingt bonnes minutes, je sors de la douche, m'essuie et me cale au lit. Je consulte mes SMS et vois que Noa m'a écrit. "Je crois que nous avons plus ou moins les mêmes goûts, tant mieux ! Je t'appelles demain pour qu'on se mette d'accord pour les visites. Bonne nuit à toi Léo. Bises" . Qu'est-ce que j'aurai aimé avoir ses lèvres sur ma joue. C'est avec cette douce pensée que je sombre à nouveau. ************** Voilà pour ce second chapitre en espérant qu'il vous plaira également.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531169
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par leroux | le 04/11/16 à 16:30

RETOUR AFFECTIF DE DE MON EX ET PLUS
JE TÉMOIGNE EN FAVEUR DE CE MARABOUT VOYANT QUI MA REDONNER LE SOURIRE
JE M APPEL LEROUX
il y a de cela deux ans, j'avais une vie très misérable et très soucieux , après mes recherches sur le net je suis tombé sur un GRAND MARABOUT VOYANT qui a totalement changé ma vie. aujourd'hui j'ai un bon travail, mon Mari qui m'avait quitté est revenu mon foyer est stable ,il a fait une porte monnaie magique à mon mari, je vous assure que depuis ce temps, on ne s'est plus plaigne de l'argent, nous avons une vie très heureuse.
Il est capable de beaucoup de choses.
Retour Affectif - Retour de l'être aimé en 2 jours / Porte feuille magique /chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / - chance partout Désenvoutement etc....
Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité.
contactez le et vous allez revenir témoigner, je vous le promet.
voici ces contacts :
E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
TEL : 00229 98 56 93 10

Histoires vécues sur le même thème

Mariage geek chic ♥ 18.07.2015 ♥ recherche lieu de reception - mariage

image

Après avoir baver durant des années sur toutes les récap mariage sur Docti, je peux ENFIIIIIN officiellement débuter ma récap pour mon mariage à moi ! Pour la présentation : Sandrine, 24 ans lors du mariage. Fabien, 30 ans lors du mariage....Lire la suite

Surprise me (mon recit lesbien) - recits erotiques

image

Bonjour à toutes, Je vous poste la suite et fin de mon récit, je vous remercie pour vos gentilles commentaires et vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d'année ; -). - "Belle soirée pas vrai ? J'avais oublié à quel point le Sud me...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Préparatifs de mon mariage
Sur le même thème
Préparatifs de mariage
J -1; la préparation des salles
Les derniers appels à témoins