Histoire vécue Amour - Couple > Mariage > Préparatifs      (1030 témoignages)

Préc.

Suiv.

Récit de ma journée de mariage

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 753 lectures | ratingStar_15423_1ratingStar_15423_2ratingStar_15423_3ratingStar_15423_4

Je vous raconte un peu notre journée du 30 MAI ! Le matin, ma petite soeur est venue me chercher pour qu'on aille ensemble chez le coiffeur. Elle se faisait faire son chignon au même endroit que moi. En arrivant, angoisse ! Il n'y avait que des horodateurs à carte et évidemment, on avait pas de carte ! La guigne de se retrouver avec un PV le jour de son mariage. Heureusement avant que j'ai eu le temps de dire "ouf" ma petite soeur détale de toute la vitesse de ses sandalettes et accoste un gentil monsieur devant l'horodateur ! Super-sympa, il a accepté qu'elle lui donne des pièces et de nous prendre le ticket avec sa carte à lui en disant avec un accent américain : "ah vous n'étes pas de Parouis ? Ja sais, c'est le… quand on a pas ce foutue kârte. Vous avez le chance paskeu céloui-là il est détrouaqué et diou coup, il est moins cher que les autres machines de le rou (ndt : la rue ! ). Bon journée ! ". Trop fort ! Bref, j'ai été chouchoutée chez le coiffeur qui a bien montré à ma soeur comment poser le voile sans démonter tout le chignon ! Elle était toute belle, elle aussi. J'avais demandé un maquillage plus clair qu'à l'essayage car il faisait très beau et que la lumière serait donc plus forte : elle m'avait mis une légère poudre dorée au-dessus du fard, c'était lumineux et très discret. De retour chez mes beaux-parents où je m'habillais, j'avais l'estomac un peu noué donc j'ai mangé 2 bananes (ben oui, paskeu la mariée qui tombe dans les pommes en pleine cérémonie, ça fait désordre) et 1 pôv' yaourt. Ma BM avait préparé ma robe dans le salon sur le mannequin avec le voile par-dessus ; du coup, lorsque Martine, notre photographe est arrivée, elle a fait toute une série de natures mortes en noir et blanc : superbes ! Là, à l'arrivée de Maman + de toutes les autres mamans des enfants du cortège, il y a eu une légère confusion et qqu'un (j'enquête toujours) a décidé d'habiller les enfants les uns après les autres - ce qui a fait perdre du temps à la photographe pour les photos du cortège. Pendant ce temps-là, je planquais près de la porte de la salle de bain pour essayer de m'y enfermer et d'enfin me rafraîchir et me faire "débriller" le visage avec mes petites feuilles de talc Clinique miracle ! Ouf ! Ca y est, je pousse le verrou et je suis (enfin) seule pour souffler 2 minutes. En sortant, Olivier un ami de Christophe avait apporté les boutonnières des hommes et mon bouquet : une seule pivoine flamme fuschia énorme et ouverte avec quelques petits arums miniatures et de la branche de noisetier : superbe ! (merci à notre fleuriste, Guy Carqueville pour son talent ! ). On me rappelle à l'ordre : il faut que la mariée s'habille ! On ferme toutes les portes et j'enfile ma guêpière vite fait avant que quelqu'un ne fasse irruption, puis le jupon et j'ai à peine le temps de m'emballer dans le grand sac Pronuptia qu'un défilé de 5 mns commence genre "personne a vu mon collier ? ", "dites, j'ai pas laissé mon appareil-photo là", "Cyprien t'es oùuùùuùu ? ", "mais qui part avec la tante Hélène"… là tout le bénéfice de mon intermède fraîcheur a soudain disparu, la moutarde m'est montée au nez et j'ai explosé "c'est mouaaaaa la mariée et je suis la seule à ne pas être prête !!!! Est-ce qu'on pourrait me ficher la paix et m'aider à m'habiller s'IL VOUS PLAIIIIT ". Regards ahuris de Maman, BM et le témoin de Christophe qui venait d'arriver et s'est demandé d'où venait cet ouragan soudain. Au bout de 5 secondes de suspension, tout le monde est redescendu sur terre et on s'est enfin occupé de moua ! Non mais c'est vrai, sans blague ! Je sais que je suis en général indépendante mais il y a des limites ! Bref, j'ai fini par être habillée, voilée et il était l'heure de partir… enfin d'après mon beau-père qui pressait tout le monde comme un berger des Pyrénées derrière ses moutons récalcitrants ! 1ère surprise : la voiture qui m'emmène est une vieille Ford amoureusement entretenue par notre témoin et superbe malgré son âge ! Cerise on zeukaïke : elle est climatisée ! Yes ! La mariée arrive donc fraîche et rose à l'église… en avance ! Du coup, tous les invités un peu surpris mitraillent et se mettent à entrer dans l'église pendant que Maman et nos 3 baby-sitters rassemblent les 7 petits berlingots du cortège : Pimpants, trognons, a-do-rables ! "Dis, t'es une princesse ? " avec des yeux ronds comme des soucoupes et la bouche ouverte. Une fois tout le monde rentré - même Papa et moi, à l'ombre bienfaisante du fond de l'église - le père qui nous mariait vient nous accueillir (avec un concélébrant et l'un de mes amis séminaristes) et après quelques mots d'accueil, ouvre la procession. Je suis un peu crispée : pas par la tension mais par le manque d'habitude du chignon !!! La sensation de poids derrière la tête fait que j'ai l'impression que ma belle choucroute va finir en omelette dans mon dos, entraînée par le poids du voile. Heureusement il n'en est rien mais j'ai un vague air de famille avec Robocop ou R2D2 quand je tourne la tête (il ne manque que le bip-squiiiiik au synthétiseur ! ). Là émotion car j'aperçois des amis franco-allemands, (enfin surtout Astrid au bout du rang) qui m'ont fait la surprise d'être là ! Je lui attrape la main et je la retire aussitôt, me sentant les yeux tout brillants ! Christophe est là, retourné qui me regarde avancer. Je lâche le bras de mon Papa, tout émotionné et je me retourne vers lui. Je dois dire que ça a été mon moment de plus grande émotion : tout en m'aidant à m'installer, il me déclare : "je ne t'imaginais pas autrement, tu es superbe, c'est vraiment une robe de mariée ! Tu es très belle ! " et me regarde avec un sourire immense, fendu jusqu'aux deux oreilles. Une de mes amies me dira par la suite : "il était tellement illuminé, on aurait dit le ravi de la crèche ! ". Y'a pas idée de me dire des trucs pareils à ce moment-là, ils voulaient tous que je pleure ou quoi ? La messe était très belle, joyeuse mais priante : un énôôôrme merci à la chorale qui a été fantastique ! Il y a eu 2 moments rigolos : quand ma nièce de 3 ans 1/2 a vu passer une fourmi devant sa chaise et qu'elle l'a écrabouillée sans pitié de 2 coups de chaussures roses avec une bouille d'ange et un autre quand elle ne voulait plus nous donner l'écrin avec les alliances dedans ! Je vous raconte la suite + tard dans l'a-midi… C'est pas barbant de lire autant de bla-bla ? Nan mais vous me dites sinon je fais un résumé pour la suite.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


15423
b
Moi aussi !
22 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Danse ma vie (gay) - recits erotiques

image

Chapitre II : Un nouveau départ. 19h30, je me réveil doucement, j'ai bien dormis. Je suis comme ça, dès que le stress retombe, je m'effondre. Tiens, j'ai reçu un mail. Il s'agit de la standardiste de la compagnie. Elle ne perd pas de temps dis...Lire la suite

Mariage geek chic ♥ 18.07.2015 ♥ recherche lieu de reception - mariage

image

Après avoir baver durant des années sur toutes les récap mariage sur Docti, je peux ENFIIIIIN officiellement débuter ma récap pour mon mariage à moi ! Pour la présentation : Sandrine, 24 ans lors du mariage. Fabien, 30 ans lors du mariage....Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Préparatifs de mon mariage
Sur le même thème
Préparatifs de mariage
J -1; la préparation des salles
Voir tous les  autres témoignages