Histoire vécue Amour - Couple > Rencontres sur internet      (2534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le château de fumée s'écroule avec un goût de cendres…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/08/11 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 141 lectures | ratingStar_274866_1ratingStar_274866_2ratingStar_274866_3ratingStar_274866_4
Bonjour, j'ai découvert l'infidélité de mon mari il y a cinq mois et je vis un véritable enfer ; nous sommes ensemble depuis 12 ans, nous avons deux enfants et s'il y avait une chose sur laquelle je croyais pouvoir m'appuyer plus que tout c'était sur mon couple. Nous avons été toujours très proches et l'amour entre nous n'a jamais cessé de s'amplifier mais voilà… le château de fumée s'écroule avec un goût de cendres… il y a un an et demi j'ai commencé à avoir des problèmes de santé, je suis d'une nature plutôt secrête et j'ai tout gardé pour moi, les symptômes se sont aggravés et j'ai commencé à envisager le pire, j'ai alors été distante, de plus en plus distante sexuellement parlant car je ne pouvais plus avoir de rapports sans douleur et puis je sentais mon corps qui m'échappait, je voulais préserver les moments partagés. Je reconnais ma froideur et la dureté de certains gestes, surtout associés à mon silence : à côté, je le couvrais d'attention " pour compenser". Je me disais que notre couple résisterait, bien sûr que j'ai bien pensé qu'il pourrait être tenté d'aller voir ailleurs mais mon couple était si solide, j'ai vite rejeté ces pensées indignes. Et puis, lors des dernières vacances de février, alors que je retrouvais mon corps, ma vie, j'ai eu cette affreuse sensation viscérale : j'allais pouvoir tout lui dire, expliquer mon attitude, ma souffrance muette aussi mais une nouvelle douleur est venue se greffer : il avait commis l'inéluctable. Je suis alors devenue une créatures infâme traquant l'historique, d'abord pour me dire que c'était une erreur, et puis il a bien fallu ouvrir les yeux, j'ai déniché tous ses pseudos sur les sites de rencontre, dénicher les mots de passe, retrouvé ces chats… Il a bien fallu regarder la vérité en face, il lui a fallu quelques jours à peine pour tout me dire : il semblait soulagé et quand nous avons enfin eu cette discussion que nous aurions dû avoir bien avant, j'ai pris la mesure de mes erreurs, de mon silence… mais je n'arrive pas à pardonner. Voilà des mois, je que je fais semblant mais je ne dors plus, je me cache de mes enfants pour pleurer, je n'ai plus de goût à rien. Mon mari m'aime, il n'y a que moi, il souffre, il s'est cru rejeté mais moi, je ne peux que l'imaginer avec cette femme… L'infidélité est pour moi la seule chose que je ne puisse pardonner. Dois-je tout briser au nom des mes principes, de mon amour-propre, de ma fierté ? Le quotidien m'est de plus en plus insupportable. La confiance est brisée et je doute de pouvoir un jour le regarder comme avant. Mes sentiments sont totalement contradictoires ; je n'ai pas envie de le quitter mais vivre avec lui m'est insupportable, mon corps veut faire l'amour mais mon esprit bloque tout et je ne ressens plus rien, comme si tout en moi était mort… et pourtant, malgré tout, je l'aime et j'ai honte d'être encore capable d'éprouver des sentiments pour lui. Je sais que je n'oublierai jamais, d'ailleurs mes recherches intempestives m'ayant tout révélé, j'ai les dates de ses rendez-vous, dont l'un le jour de la Saint Valentin… Il aura failli quand j' allais mieux : l'ironie suprême. Depuis ce lundi noir de février, je garde tout cela au fond de moi, je ne peux en parler à personne car je n'ai pas d'amis : mon mari travaille loin et entre les enfants et le boulot, ma vie sociale est inexistante. Alors, je dois afficher un calme sans faille tout au long de la journée, rester digne : pire, j'entends même dire que je n'ai jamais aussi rayonnante… Ce silence, ce mutisme n'est plus tolérable. Mon mari ne cesse de me parler, de me rassurer mais même si je sens qu'il est sincère, je n'arrive plus à croire un seul de ses mots : toujours cette petite voix qui me rappelle " Ils disent tous ça, tu ne vas te faire avoir… ne te crois pas différente des autres… une femme trompée par amour, tu crois que tu as inventé le concept… " Voilà, je n'attends pas de solution mais d'avoir pu en parler pour la première fois m'a au moins fait un peu de bien…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274866
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Femmes passives qui critiquent: si vous deveniez actives pour changer?

image

Je vois que la majorité des posts ont été centrés sur le partage des tâches domestiques et n'ont pas vraiment résolu la problématique du sujet ; le premier contact, les rencontres hommes - femmes, et la domination féminine qui constitue un...Lire la suite

Est-il timide en amour? ou simplement pas interesse?? - histoires d'amour

image

Bonjour à tous, Je voudrais vous soumettre une histoire que je suis en train de vivre et qui me laisse perplexe… peut-être que vous pourrez m'eclaircir et m'aider a prendre le bonne decision ? Je résume la situation (j'espère que je serai assez...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages