Histoire vécue Amour - Couple > Rencontres sur internet      (2534 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rencontre sur internet et jeu de role

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1081 lectures | ratingStar_38975_1ratingStar_38975_2ratingStar_38975_3ratingStar_38975_4

K. Est un homme que j'ai rencontré il y a presque 18 mois. C'était la première fois que je faisais une recherche sur Netech.

Je me demandais qui étaient les hommes qui avaient une fiche "homme seul", quelles étaient leurs envies, quelle était la façon dont ils se décrivaient. Je crée dont une requête (comme on dit en informatique) : "hommes résidant à Paris, entre 40 et 50 ans, libres, ayant une photo, cherchant à rencontrer une femme seule". Dès que je vois sa fiche, je suis séduite par sa photo, par son sourire et ce qui se dégage de lui. Je regarde son texte (non, pas son sexe ! ) qui est très light. D'habitude, j'aime quand l'homme écrit pas mal de choses sur lui. Dans son cas, peu de mots, mais l'ensemble me plaît.

Je lui envoie un petit mot.

Il me répond deux jours après, c'est la première fois qu'une femme lui envoie un message.

Nous n'avons pas du tout les mêmes horaires et les mêmes styles de vie. Il travaille souvent la nuit. Nous nous loupons xxx fois en tchat. Nous échangeons via nos BAL interposées. Je lui donne mon email perso. Il m'envoie des messages sur cet email. Son adresse à lui est composée de son prénom, son nom de famille et le nom de sa société qui est la société qu'il a créée. J'aime cette confiance et le fait qu'il n'ait rien à cacher.

Nos échanges sont très fluides et l'on sent tout de suite que nous nous titillons. Cela fuse et nos mails sont un charmant jeu de ping pong.

Nous décidons de nous rencontrer. J'aime la façon dont il amorce l'idée d'une rencontre : "M'accueilleriez-vous chez vous ou préférez-vous une rencontre dans un endroit public ? "

Nous sommes d'accord sur l'idée de notre première rencontre : chez moi, j'aurai les yeux bandés.

Puis le scénario se précise :

Nos trois premières rencontres se dérouleraient sous la forme dun petit jeu :

Lors de notre première rencontre, je le recevrais les yeux bandés ;

Lors de notre seconde rencontre, il aurait les yeux bandés et je le verrais ;

Lors de notre troisième rencontre, nous nous verrions tous les deux dans un endroit public.

Il se trouve que nous navons jamais franchi la première étape et que, à aujourdhui, je ne lai jamais vu, bien que nous nous rencontrions en moyenne tous les 15 jours 3 semaines depuis tout ce temps. Il a presque toujours vécu seul, c'est un homme très indépendant. Je vais chez lui, il vient chez moi. Dans tous les cas de figures, j'ai toujours les yeux bandés et je ne l'ai jamais vu, je n'ai jamais triché. Il m'a envoyé quelques photos de son visage.

Nous nous sommes tutoyés une seule fois, au cours de notre première rencontre et nous avons repris de façon spontanée notre vouvoiement. Même dans les moments les plus crûs, nous conservons ce vouvoiement qui donne un côté extrêmement érotique à notre relation. Dans la vie courante, j'aime dire "dans la vraie vie", je suis une femme libre, plutôt indépendante et qui prend des décisions. Dans cette relation qui - pour lui et pour moi est un jeu, je suis sa servante dévouée et jadore ce rôle. Lun et lautre sommes dans une représentation très symbolique et très belle de lHomme, viril et dominateur, et de la Femme, dévouée et servante.

Ce jeu de rôles s'est mis en place progressivement mais, quand je relis les xxxx mails que nous avons échangés, je me dis que tout était écrit dès le début, comme si nous avions pressenti ce qui allait se passer. J'ai cette impression que j'avais détecté en lui cette dimension qui me permettrait de révéler cette part de moi et que, lui, avait pressenti en moi cette dimension correspondant à ses envies à lui.

Je ne pense pas que lui et moi avons pensé une seconde que, 18 mois plus tard, nous serions dans le même mode de communication et que nous serions toujours dans ce jeu qui est de plus en plus intense. Il m'a expliqué petit à petit son imaginaire, ce qui lui plaisait visuellement, le pourquoi de cet imaginaire érotique. Au début, je ne m'imaginais pas du tout dans cet univers. Un jour, il a créé une sorte de roman-photo à mon intention. Il avait rédigé un mail en lettres blanches sur fond noir, imaginant une rencontre, ponctuant ce récit de photos que l'on pourrait qualifier de porno avec des mannequins superbes (et qui semblaient ne pas s'ennuyer, ce qui est quand même sympa ! ). Quand j'ai vu ces photos, je me suis dit : "Ouh là, mais je n'ai rien à voir avec ce type de mannequin ! ", je ne réussissais pas à me projeter dans les poses qui étaient suggérées qui n'étaient pas du tout dans mon univers fantasmatique.

En fait, cette sorte de roman-photo a été le déclic qui m'a fait comprendre son univers et, depuis, j'ai réussi à entrer dans cet univers et à correspondre totalement à ce qu'il imaginait.

Notre cheminement a été progressif car il a compris, de façon très naturelle, comment m'aborder et comment révéler chez moi ce qui était une envie non élaborée et non exprimée. Notre façon de nous écrire a évolué en parallèle. Nous avons mis en place une sorte de rituel d'écriture. Ses mails commencent par "Ma très chère Dévouée", ou "Très Chère Vous", c'est un mélange d'humour, de style un peu compassé lié à l'emploi du "Vous", de mots très crus. Souvent, il entremêle ses réponses à mes mails en utilisant une autre couleur. Cela donne un effet visuel très symbolique et très marrant.

Lorsque nous sommes ensemble, en dehors des moments très sexe de notre relation, nous discutons, nous rions et, en fait, nous connaissons assez bien nos vies en dehors de ces moments choisis de nos rencontres avec une grande discrétion sur nos autres histoires. Il sait que je rencontre d'autres hommes et n'imagine pas qu'il en soit autrement, au contraire. De temps en temps, je lui raconte d'autres histoires. Il sait qu'aucune autre de mes autres rencontres ne ressemble à la nôtre.

Entre deux rencontres, il se passe quelques jours où nous reprenons notre souffle et nos esprits. Puis lun des deux commence à écrire à lautre, sous forme de mails et notre imagination prépare la prochaine rencontre. Nos écrits nous permettent de rester dans le même mode de communication, un mélange dérotisme plutôt crû et de style assez littéraire avec des rites décriture. Je termine presque tous mes messages par Votre très dévouée, ou Votre servante, avec une virgule à la fin et sans signer pour laisser libre cours à la suite. Nous ne nous téléphonons jamais.

Ce qui lui plaît, c'est de m'imaginer dans mon contexte professionnel où je suis plutôt sérieuse, stricte, méthodique etc… et de savoir que, pour lui uniquement, je joue un autre rôle que je ne joue qu'avec lui.

Je crois que cette relation fonctionne car nous sommes, l'un et l'autre, très indépendants. Nous avons le même rythme et cela me semble fondamental. Il aurait pu se faire qu'il soit plus en demande et moi moins, ou le contraire. Il semble que nous retrouvons le désir de nous retrouver aux mêmes moments. Souvent, l'un reprend le dialogue et l'autre répond : "justement, j'allais vous écrire". Et cela repart de plus belle. Le hasard a voulu que je déménage et que j'habite à quelques minutes à pied de chez lui. Avant, nous étions séparés de 40 minutes de trajet. Maintenant, nous vivons à deux pas l'un de l'autre. Le hasard a été sympa.

Je crois que cette relation fonctionne car il sait que je respecte totalement sa vie. Il fait de même pour moi. Nous fonctionnons basiquement de la même façon. Il a compris que le fait que notre relation sensuelle était superbe ne m'a pas rendue exigeante de temps passé avec lui, ne m'a pas changée : je n'attends pas de lui de passer des week-ends, des vacances ou autres moments qu'une femme aime - a priori - passer avec un homme. Notre histoire est inscrite dans un cadre et n'en déborde pas. Le fait que je ne "lui mette pas la pression" est la clé de notre relation. Il me respecte dans tout ce que je suis et intègre ma vie de libertine. Ma liberté lui est importante car, justement, je ne suis pas dans une situation de demande par rapport à lui.

C'est une histoire que je voulais raconter depuis longtemps mais il me fallait être mentalement prête à mettre tout cela en mots.

Bonne journée à vous,

Venitia.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


38975
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Femmes passives qui critiquent: si vous deveniez actives pour changer?

image

Je vois que la majorité des posts ont été centrés sur le partage des tâches domestiques et n'ont pas vraiment résolu la problématique du sujet ; le premier contact, les rencontres hommes - femmes, et la domination féminine qui constitue un...Lire la suite

Est-il timide en amour? ou simplement pas interesse?? - histoires d'amour

image

Bonjour à tous, Je voudrais vous soumettre une histoire que je suis en train de vivre et qui me laisse perplexe… peut-être que vous pourrez m'eclaircir et m'aider a prendre le bonne decision ? Je résume la situation (j'espère que je serai assez...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages