Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

8ans en couple, rupture il y a 6 mois et complètement paumée

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 20/07/11 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 159 lectures | ratingStar_255808_1ratingStar_255808_2ratingStar_255808_3ratingStar_255808_4
Bonjour à tous, Je viens me connecter ici car je ne sais pas trop où parler de ma situation. A 29 ans ma vie dérape sérieusement et j'en suis la principale responsable. Je m'explique et je reviens un peu en arrière. J'ai vécu en couple pendant 8 ans, tout se passait relativement bien, comme dans tout couple, nous étions proche mais j'étais très maternante aussi avec mon copain (qu'on appellera J) car il n'était pas du genre à se bouger de lui même, donc je lui demandais souvent de le faire, et je gérais pas mal de choses il faut bien le dire. C'était la seule ombre au tableau et bien sur il avait 1000 autres qualités qui font que les 6 premières années sont passés comme une lettre à la poste. Puis nous avons décidé d'avoir un bébé, j'ai arrêté la pilule en décembre 2008 et après plusieurs mois d'échec nous avons consulté les médecins (c'était en aout 2009). Là on nous parle de nous aider de nous donner un coup de main pour booster mon ovulation qui est mauvaise, malgré tout ça je n'ovule pas, on essai les traitements hormonaux également rien, et en janvier 2010 on m'annonce que je suis en ménopause précoce et qu'il va falloir passer par un don d'ovocytes, en France les délais sont longs (2 à 5 ans) et bien sur pas de garantie de résultat. Je suis abattu, désespérée, je me sens vide, inutile, je m'en veux de ne pouvoir donner à J ce que toute femme doit être censé savoir faire. Je me sens privée de quelque chose qui est un droit pour toutes les femmes, je me sens vraiment une moins que rien et j'ai envie de me battre pour connaître la joie de la maternité qui devient viscérale. On s'oriente vers l'espagne, c'est couteux mais les délais sont rapides et on lance 3 essais en septembre, octobre et décembre 2010 qui vont s'avérer être malheureusement des échecs mais ça c'est dame nature qui en décide. Je discute beaucoup sur internet avec des filles qui sont dans un parcours similaire ou simplement qui passe par une FIV en France… ça fait du bien. Puis en novembre 2010 je vais à tout hasard discuter sur un tchat a un moment ou J n'est pas là et où je m'ennuie, où l'envie de parler de tout et de rien prend le dessus pour quitter un peu cet univers qui me ronge. Je fais la connaissance de R qui discute beaucoup avec moi, je ne lui parle pas de mes soucis d'infertilité ni de mon couple qui va de plus en plus mal tellement je me sens incomprise. J lui essaie de faire au mieux mais est très maladroit, il ne veux pas m'embêter en me parlant trop des essais bébé donc il en parle peu ou alors est hyper positif "t'en fait pas ça va marcher un jour faut pas être presser"… On est de plus en plus en décalage, ce soucis là me fait gagner énormément en maturité, en réflexion sur le monde qui m'entoure, sur les relations avec les gens… J'ai besoin d'autres choses. R lui semble très mature, très posé et on se rapproche, l'envie de se voir est importante et en décembre, en tout bien tout honneur car nous sommes en couple tout les deux on boit un verre et on en restera là. Fin décembre j'apprends donc le 3ème échec du transfert d'embryons qui a eu lieu en espagne… Je suis désemparé mais pas autant que les deux premières fois, une envie de bouffée d'oxygène est là et la complicité avec R se met en place sans qu'on s'en rende compte. J'apprends en janvier que ça n'allait pas avec sa copine et qu'il a rompu car ils ont évolué très différemment ces dernières années. On se revoit et l'attirance est de plus en plus forte, je finis par lui parler de mes soucis de couple et également de mon infertilité, il finira par me dévoiler ses sentiments. Fin janvier 2011 je décide de me séparer de J… je suis mal, je doute mais je n'en montre rien car je ne veux pas jouer au yoyo avec lui et me montrer indécise. Il sait que je me suis rapprocher d'un garçon et il pense que je pars pour ça, effectivement il aura été un déclic mais le manque de dialogue devenait trop pesant dans mon couple à un moment ou j'en avais besoin plus que tout. Je l'aime mais je ne m'épanouïe plus, il me parle mais ne s'ouvre jamais complètement et ne vient jamais "creuser" pour comprendre mon mal être. Moi je suis trop mal et les choses concernant mon infertilité sont trop vives pour en parler de moi même et m'apaiser. Il m'en veut de cette rupture il est déçu il me le montre, il se renferme sur lui même et moi je me rapproche inlassablement de R, un peu comme une bouée de secours dans ces chamboulements qui me bouleversent… On s'aime de plus en plus fort, un truc indescriptible nous attire l'un vers l'autre, le dialogue est fluide après si peu de temps, on sort ensemble finalement en février et on savoure ces moments. On vit la même chose on cohabite avec nos ex car nous sommes tous les deux propriétaires. On essaie de se soutenir mutuellement de se voir au maximum et quand je suis dans ses bras j'ai l'impression que plus rien ne peut m'arriver. Il correspond parfaitement à ce que j'attends d'un homme, même si physiquement il n'est pas le style de mec que je choisis d'habitude (plutôt une carrure musclée, sportive, large alors que je ne vais pas vers ce type de mec habituellement). On vit des moments intenses, des moments riches de partages, de discussions, d'amour tout simplement. J'essaie à côté de ça de discuter av J de ma rupture, je veux qu'il comprenne que je ne pars pas pour R, et que je ne remettrais pas en cause 8 ans de relation pour un mec que je ne connais pas encore assez finalement… Ok il aura était un déclic que je pouvais avoir quelqu'un de plus proche de moi dans la vie, de plus ouvert, qui pouvait me permettre de me poser des questions, de réfléchir sur mes peurs et mes angoisses pour avancer mais si je pars c'est parce que J ne me permet plus d'avancer justement et que je me laisse dévorer par ce parcours pour avoir un bébé en me sentant seule et délaissée. Il ne le comprend pas, pour lui on ne quitte pas quelqu'un quand 1 mois ou 2 avant on était en essai pour avoir un bébé. Et j'ai beau lui expliquer que ce malaise je le ressens depuis un peu plus de temps mais que je ne pensais pas qu'il venait de mon couple (difficile de se dire ça quand on va déjà mal et de voir la réalité en face) je pensais que le désir d'enfant était la cause de ce mal être et que ça s'arrangerait en tombant enceinte mais je me voilais la face. Je le dis à J qui ne comprend pas et qui est toujours très très déçu de moi. Il se renferme donc de plus en plus. Les mois passent, l'attachement à R est de plus en plus fort et le manque important car en cohabitant on se voit peu et on a pas d'endroit à nous pour se retrouver. Début juin dernier j'emménage seule, j'ai mon appartement ça y est, lui cohabite encore car il doit faire des travaux dans la maison qu'il a acheté avant de la revendre. On profite donc depuis 1 mois 1/2 de cette liberté, de mon appartement, on se voit très souvent et petit à petit on s'installe comme un petit couple même si on attend qu'il vende sa maison pour vivre à deux… Il me regarde avec des yeux d'amoureux, il me dit que je cumule toutes les choses qu'il recherche chez une fille, qu'il est heureux avec moi que peu importe mes soucis d'infertilité qu'il se sent capable de se battre contre tout ça quoi qu'il arrive. Vous allez me dire que tout va bien… et bien oui ça à l'air. Seulement depuis 15 jours j'ai beaucoup de mal à avancer avec R. On a assisté avec J'au mariage de nos amis début juillet, j'étais témoin, on y est pas allé en couple bien sur mais J de son côté et moi du mien. J'ai pas arrêté de penser pendant ce mariage à notre relation qui se termine j'ai un besoin important de lui parler de notre rupture "vraiment" et pas d'un dialogue de sourd, un truc constructif. Je me dis que le fait que je pense à lui vient de là, cette sensation d'inachevé. Donc il y a quelques jours je lui ai parlé de tout ça, en lui réexpliquant, il a semblé mieux comprendre mais cette compréhension (enfin !! ) m'a beaucoup destabilisé… Je crois que j'ai encore des sentiments pour lui que j'avais enfoui un truc indescriptible que je n'arrive pas à comprendre mais qui m'empêche d'avancer avec R. J'ai besoin des nouvelles de J, j'ai besoin de le voir (et ça peut être des prétextes comme se voir pour gérer un truc pour notre appartement que l'on vend etc). Lui de son côté est parfois très distant avec moi, il dit que je l'ai déçu et qu'il ne peut plus m'apprécier comme avant, et il dit aussi que lors du mariage de nos amis il n'avait qu'une envie qu'on soit à leur place lui et moi. Il se montre à la fois distant et parfois il m'envoie des sms plus "cool" bref j'ai du mal à le comprendre et à me comprendre. Je finis par me dire que je suis peut être amoureuse du J que j'attends, celui que j'ai connu avec toutes ces qualités mais aussi un J qui est hyper ouvert, qui discute librement et se pose des questions sur ma façon de voir les choses et mon ressenti, un J beaucoup plus EMPATHIQUE. Mais du coup ce J qui n'existe pas (ou qui peut exister s'il change mais j'en ai aucune certitude) m'empêche d'avancer dans ma relation présente avec R… R sait que je veux mettre les choses au clair avec J, que j'ai besoin de terminer cette relation de 8 ans sur des bases saines, que j'ai besoin qu'il comprenne, que limite on garde des contacts et il l'accepte, mais moi j'ai l'impression parfois que ça va plus loin et je m'en veux et j'aimerais que les choses soient plus claires dans ma tête. J'espère que vous ne me jugerez pas, j'ai traverser des mois difficile depuis bientôt 2 ans, et j'aimerais avoir un avis un peu extérieur sur tout ce que je peux ressentir. Merci de m'avoir lu en tout cas.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255808
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages