Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Donc tu as réussi à rompre !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/07/10 | Mis en ligne le 15/07/12
Mail  
| 128 lectures | ratingStar_275865_1ratingStar_275865_2ratingStar_275865_3ratingStar_275865_4
Citation : Bonjour Etoile, Tu dis que tu as rompu une relation passionnelle qui t'était nocive. Donc tu as réussi à rompre ! As-tu pu analyser, comprendre ce qui t'a permis de le faire, de prendre cette décision ? Que s'est-il passé justement pour que ton désir de rompre prenne le dessus ? Et si tu as déjà eu d'autres ruptures dans des relations du même style, qu'est-ce qui t'a permis d'en sortir et de ne pas y replonger, de tenir ta décision ? C'est une piste pour toi… Bonjour PasSageErre. Très intéressant comme question. Pour que je puisse expliquer, il faudrait que je déroule le fil de ces relations, oui, je peux dire que c'est la 4è fois. Mes illusion : aveuglements ont la peau dure. Je vais essayer de répondre, mais il y a beaucoup de honte, ce n'est pas si facile. Et j'ai peur d'être un peu longue. Je vais essayer d'aller à l'essentiel. La première chose qui me vient à l'esprit, est que quand j'aime quelqu'un, je crois que mon amour va pouvoir le changer. Départ sur de mauvaises bases. Ou bien que moi, je vais pouvoir m'adapter ; ça je sais faire, mais le prix dans le temps est super élevé : fatigue, dépression, maux de toutes sortes, tristesse, je meurs à petit feu. Le père de ma fille, je lui ai forcé la main. N'ayant eu un père qu'en pointillé, je trouvais important que mon enfant soit près de son père. Sauf qu'il n'en avait pas voulu, qu'elle était arrivée par accident après que nous ayons rompu, qu'il disait ne pas m'aimer et me dévalorisais à la moindre occasion. Bref, nous avons essayé, pendant trois ans. Je dépérissais, j'attendais de lui ce qu'il ne pouvait pas me donner. Mais je pensais que l'aimer suffirait. Ça a été brutal, et d'ailleurs il n'a pas compris. J'allais régulièrement me faire soigner chez un ostéopathe parce que j'avais toujours mal partout. Un jour, pendant qu'on discutait, il m'a dit : "qu'est-ce qui te fait rester avec lui ? " j'ai été incapable de répondre, et j'ai soudain pris conscience que la réponse était : "rien", même pas ma fille. (il avait eu des réactions "éducatives" qui m'avaient fortement choquée, en particulier réagir par une claque sur elle (toute petite) ). Et j'ai brutalement décidé de le quitter. Ensuite, j'ai renoué avec un homme que j'avais déjà quitté 2 fois, et que je pensais ne retrouver que dans "une autre vie". Je suis retombée amoureuse de lui pour la troisième fois. Que dire ? Nous avons eu un fils, désiré, nous avons construit une maison, nous nous sommes mariés. Il y a eu des bonheurs intenses. Mais il y avait beaucoup de clashs, et peu de vraie communication. Je me sentais la mère de tous ; après la naissance de notre enfant, nous n'avons que très peu fait l'amour, et après le mariage, c'est devenu quasi inexistant. Tout était très bien à l'extérieur, matériellement, mais notre intimité était un désastre. Nous n'étions pas un couple. Pas de calins, pas vraiment de communication d'intériorité. Quand je demandais qu'on se parle, il allait se coucher. Quand je lui disais que je souffrais de notre relation, il me disait qu'il n'y avait pas de problème. Quand je voulais aborder notre sexualité, j'avais un fin de non recevoir. Depuis le début de notre relation je suivais une psychothérapie. Quand j'ai commencé à me rebeller contre notre système relationnel, et à chercher à prendre un peu de temps pour moi, à refuser d'aller voir les copains parce que j'avais trop de travail, à reprendre des activités sportives et à aller à un cours de communication, ça a été de mal en pis, il est devenu de plus en plus blessant, m'attaquant dans mes fragilités, me traitant de zombie parce que j'étais déprimée, fatiguée. Quand je lui parlais des règles de communication de Jacques Salomé, il se foutait de moi en parlant de "mon gourou Salomé". Il ne me faisait l'amour que quand je pétais un cable tellement je manquais de calin. Il s'endormait tous les soirs devant la télé, et si j'essayais de le réveiller pour qu'il vienne dormir avec moi, je me faisais agresser, verbalement, ou même je devais esquiver un coup de poing si j'insistais. Il y a eu plusieurs déclics : les lectures de Paule Salomon, une prise de conscience corporelle durant une séance de thérapie ; je ne savais pas à quel point je souffrais physiquement de ne pas faire l'amour avec mon mari, il y a eu un stage "qui-suis-je" pendant lequel j'ai repris contact avec moi-même, mesurant à quel point j'étais loin de ma route, à quel point j'étouffais de ne pas pouvoir vivre celle que je suis à l'intérieur, à quel point j'étais en train de mourir doucement. Et puis, brutalement, un dimanche, pendant que j'étais en train de repasser, j'ai regardé plus loin dans le temps, je me suis dit que je ne voulais pas vivre toute ma vie comme ça. Comme la situation s'était nettement aggravée depuis notre mariage (plus d'amour du tout ! ) et que finalement, moi, ce que je voulais, c'était juste me sentir aimée, je lui ai dit que je voulais qu'on continue de vivre ensemble, mais qu'on divorce. Pour moi, cet acte symbolique avait changé son comportement relationnel en dégradant la situation, mais je voulais y croire encore. Il n'a entendu que divorce, et j'ai eu beau redire ma phrase, rien n'y a fait. Je suis fatiguée, et émotionellement, c'est un peu difficile encore, alors j'essayerai de continuer demain. Ce que je retiens, c'est que c'est souvent mon corps qui me dit que ça ne va pas. Et aussi, je pense qu'il y a un moment où une sorte de réflexe de survie psychique se met en place (peut-être en tombant dans la dépression, je ne sais pas trop) … A bientôt. Étoile9.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


275865
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages