Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Grosse claque

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 730 lectures | ratingStar_100495_1ratingStar_100495_2ratingStar_100495_3ratingStar_100495_4

J'étais avec mon amie depuis 4 ans, usure, habitudes, bref, j'étais de moins en moins dedans alors que je savais que le prochain gros projet serait inévitablement un enfant.

En parallèle, j'apprends qu'une fille que je trouvais très jolie au boulot me trouve à son goût par l'intermédiaire d'une amie en commun. Ca m'a fait un petit choc.

Quelques mois plus tard, ma relation bat de l'aile et je fais la connaissance de la fameuse demoiselle.

S'en suit de la drague, puis un flirt. Je décide alors de rompre avec mon amie, ne pouvant supporter que je la trompe.

Donc rupture dure à gérer, d'autant que mon amie devait déjà gérer des soucis dans sa famille.

Pendant quelques semaines, tout va bien avec la nouvelle.

Hélas, on doit cohabiter avec mon ex pendant 3 mois (pas possible de squatter tout le temps chez d'autres, et je ne voulais pas qu'elle sache que j'avais rencontré quelqu'un).

Du coup, difficile avec ma nouvelle amie qui voit son mec cohabiter avec son ex et ne pas être spécialement détendu. D'autant que je me pose des questions quant au bien fondé de ma rupture.

Beaucoup de micro ruptures dans cette relation s'en suivent.

On décide d'arrêter plus ou moins le temps que j'ai mon appart.

Déménagement, s'en suit une période assez dure (séparation physique après 3 mois de cohabition qui se sont très bien passés, mon ex galèrait pour trouver un appart, soucis financiers, sentimentaux…).

Mais on repart avec ma nouvelle amie et ça se passe bien.

Sauf que j'étais incapable de la présenter à ma famille ou mes connaissances car je ne voulais pas faire de mal à mon ex et que les gens jugent cette nouvelle amies.

Et bien sur, elle le vivait mal, et après 2/3 mois elle décide d'arrêter car socialement, elle ne s'y retrouvait pas et faisait un parallèle avec son ex qui venait aussi de quitter quelqu'un pour elle et avec qui ça s'était finalement mal passé.

Je culpabilisais aussi beaucoup par rapport à mon ex, je trouvais dégueulasse de trouver quelqu'un d'extra, belle comme un coeur, j'ai un bon boulot alors qu'elle a un petit salaire, des soucis familiaux etc…

Et je savais aussi que j'avais un souci dans le fait de se projeter.

2 mois après, j'arrive à la reconquérir (on est en décembre).

Tout est génial, puis, à partir de janvier, je me repose des questions et je commence petit à petit à ne voir que les défauts, à regretter des points de mon ex qu'elle n'a pas.

Malgré tout, on commence à présenter les amis et la famille de chacun, mais moi, j'allais de plus en plus mal.

Je la sentais très amoureuse, moi aussi mais je n'arrivais pas à le dire.

Et c'est vrai que physiquement, c'est le top à mes yeux, sexuellement, c'était génial, mais on n'avait pas les même goûts culturels et ça me faisait peur dans une relation en me disant que ce n'est pas ça qui allait rendre notre couple vivant à terme.

Elle avait aussi un côté immature dans une relation dans le sens où pour elle, ça doit être un conte de fées sans problèmes.

Comme je vivais mal la situation, elle le sentait aussi, et du coup, le vivait mal aussi, elle pensait que je ne vibrais pas pour elle, ça me mettait de la pression, elle me parlait d'appart, et je n'arrivais pas à lui dire que j'angoissais quant au futur (j'ai passé des soirs à pleurer tout seul en me demandant ce qui m'arrivait).

Et puis crise d'angoisse, là, j'ai eu très peur, elle aussi en se disant que j'allais partir. Faut que je me soigne, sans désirer la rupture, mais je fais mal les choses, et c'est la rupture sans trop le vouloir.

Elle est très triste, me dit que pour la première fois, elle avait appris à aimer l'homme et non la relation (qui était merdique en fin de compte…).

Ca me soulage, je me concentre sur moi pour me soigner, psy, et on cerne le problème, communication merdique dans ma famille, peur du futur à cause du divorce de mes parents (j'avais 25 ans). Bref, j'avance, j'ai les discussion qu'il faut avec mes parents, je m'ouvre, je respire.

Du coup, je repense à elle, de plus en plus, j'en parle aux amis en commun, et j'apprends qu'elle a rencontré quelqu'un après des semaines de pleurs…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


100495
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages