Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

histoire d'amour parsemée de ruptures

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 314 lectures | ratingStar_5035_1ratingStar_5035_2ratingStar_5035_3ratingStar_5035_4

Pour re-situer le cadre, mon ex-copine et moi nous sommes rencontrés en classe de première il y a 4 ans pratiquement. Suite au lycée, elle a engagé des études de médecine, et de mon côté des classes préparatoires. Elle a obetnu son concours de médecine en juin 2006 et est rentrée en deuxième année en octobre 2006 (dans la faculté parisienne Saint-Antoine) , un moi après que je sois rentré en école d'ingénieurs.

Trois semaines après sa rentrée, elle m'annonce avoir couché avec un garçon pendant son intégration.

En passant sur les détails sentimentaux ayant suivi immédiatement cette nouvelle (ce qui pourrait faire l'objet de nombreuses pages, et, par la même occasion, des réminescences de souvenirs que je ne veux surtout pas voir ressurgir) , nous sommes finalement restés ensemble.

Mais les choses devenant bien trop douloureuses des deux côtés, elle a décidé que l'on se sépare, une séparation inattendue par téléphone qui a engendré beaucoup de pleurs des deux côtés.

Séparation effective donc fin novembre 2006.

De décembre à mi-janvier, les regrets étaient très présents chez elle. Je ne vais pas m'étendre sur moi, car la situation m'était plus qu'insupportable.

Ses appels se soldaient souvent par quelques pleurs et formules de tristesse, voire parfois d'un peu de volonté de revenir.

Une phrase, à titre d'exemple, qu'elle m'a adressée début janvier fut ainsi.

"J'ai une seconde chance pour nous deux et je ne veux pas la gacher"

Puis vient la seconde période. De mi (janvier à aujourd'hui dirons nous.

Beaucoup d'"évenements" d'abord : ses partiels de médecine fin janvier, son voyage au ski juste après pour fêter ça entre amis, son anniversaire mi-février, ainsi que ses multiples soirées comme les facs de médecine ont l'habitude d'organiser.

Ses appels sont moins fréquents. Je prends conscience qu'elle ne reviendra peut-être pas. J'en souffre beaucoup. Elle ne pleure plus, tout du moins presque plus, au téléphone, moi oui.

Je ne la harcèle surtout pas. En réalité je ne l'ai pas appelé une seule fois, c'est de elle que provenaient tous les appels.

Le 17 février, jour de son anniversaire, j'ai souhaité la revoir. Elle a accepté. On s'est revus. Cela m'a fait un choc immense. J'étais très mal à l'aise. J'en ai profité pour lui offrir un cadeau que j'avais acheté la semaine d'avant, m'ayant coûté de manquer une matinée de cours.

On se quitte sur des pleurs, de ma part. Il me semblait avoir vu des larmes sur ses joues également. Mais je crois qu'il s'agissait d'une tristesse due à la mienne, principalement.

Ses amis avaient pris le soin d'organiser une super soirée pour son anniversaire. Tout le monde y était, elle n'était pas au courant. Tous y etaient, sauf moi.

La semaine d'après elle est revenue me remercier pour le cadeau que je lui avais fait. On avait longuement discuté ce jour la, parlant de tout et de rien, la taquinant un peu, elle se pretant au jeu.

Enfin, le dernier appel date de dix jours. Je n'ai pas pu m'empecher de lui glisser un "penses tu encore à moi". Elle a répondu que oui.

J'ai alors repris avec "si un jour, tu souhaites me revoir, n'hésite pas" elle m'a a nouveau dit oui, sur un ton assez faible.

Une très grande gentillesse au téléphone, assez surprenante.

J'ai enfin demandé à ce que nous ayons des contacts réguliers, demande que je regrette le plus depuis cela car je ne souhaite surtout pas qu'elle prene une sorte d'habitude à m'appeler pour prendre de mes nouvelles.

C'est la peur qu'elle rencontre quelqu'un d'autre qui m'a fait dire ça. Car bien que pendant certains moments, certes assez courts, de la journée, je me fais dans l'idée qu'elle ne m'appartient plus, je serai à l'heure d'aujourd'hui incapable de supporter le fait qu'elle rencontre quelqu'un d'autre.

Car mes sentiments sont bien trop forts pour que je puisse vivre avec l'idée que les siens sont adressés à un autre.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


5035
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages