Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il me manque énormément malgré ma colère

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 220 lectures | ratingStar_222547_1ratingStar_222547_2ratingStar_222547_3ratingStar_222547_4
En Aout 2007, j'étais avec F depuis 13 mois. On avait énormément de difficulté car j'avais découvert qu'il allait sur des sites de rencontres et prétendait être célibataire. Apparemment, ses motivations étaient uniquement sexuelles. Son comportement avec moi était tout aussi déplorable, mais je préfère passer les détails là dessus car j'en ai encore trop honte. Bref, je me suis dis que j'allais me venger un peu. Je suis donc aller moi aussi faire un tour sur les sites de rencontres. La différence, c'était que je restais honnête avec les mecs à qui je parlais : je leur disais que j'avais déjà un copain et que je cherchais uniquement des amis. Et puis, le 31 Aout, j'ai rencontré S. On a passé la soirée entière à discuter sur MSN. La conversation était très agréable et quand je lui ai dis que j'avais un copain, il m'a dit qu'il s'en fichait car de toute façon, il ne cherchait pas de copine, il voulait juste se faire de nouveaux amis. Il sortait d'une rupture difficile et avait du mal à s'en remettre. Le lundi suivant, j'ai découvert à nouveau que F allait sur des sites alors qu'il m'avait dit avoir arrêter. J'en ai eu marre qu'il me prenne pour une idiote et je l'ai largué. Bien sûr, j'avais parlé de la situation à S. Le mercredi, j'ai appris qu'en fait, F m'avait trompé plusieurs fois. J'étais dévasté. Pour moi, c'est une chose absolument impardonnable. S m'a alors proposé que l'on se rencontre, qu'on se fasse une petite soirée ciné, histoire de me changer les idées et que je ne reste pas enfermée chez moi à ruminer et à pleurer. Au départ, je n'ai pas voulu, car je pensais que c'était trop tôt pour le rencontrer. Et puis finalement, j'ai changé d'avis et on s'est vu. La soirée s'est très bien passée, on a vu un film très sympa, et on a discuté beaucoup. On s'entendait vraiment bien. On s'est revu le samedi, où on s'est encore bien amusé et où il m'a fait découvrir son bar préféré. On s'est également revu le lendemain, le dimanche. Il faut savoir que je déteste faire la bise et qu'il le savait. Ce jour là, on avait été aux arcades et j'avais perdu une partie. Il m'avait dit que du coup, quand on se dirait au revoir, il me ferait la bise. J'avais fait la mou, mais bon ! A la fin de notre rencontre, on se sépare donc, et il m'avoue qu'il n'a aucune envie de me faire la bise, mais qu'il a plutôt envie de m'embrasser. Ca m'a fait très plaisir, d'autant que l'attirance était réciproque. Mais, j'ai refusé, en lui disant que je pensais que c'était un peu tôt (ma rupture ne datait même pas d'une semaine !). Une fois dans le métro, il m'a envoyé un SMS en s'excusant et qu'il ne voulait absolument pas précipiter les choses. Le lendemain, il m'annonce qu'il a eu une discussion avec son ex et qu'elle a été très triste en apprenant qu'il avait rencontré quelqu'un. Au début, il me dit "tant pis pour elle", puis au fil de la journée, il hésite. Il se pose des questions... Eh oui, il tient encore à son ex, mais il aimerait essayé quelque chose avec moi. Je lui dis que ce n'est pas grave, que je comprends, et qu'il prenne son temps pour réfléchir. Je le drague quand même un peu, car mine de rien, il m'intéresse. Il le sait, je le lui dis, et je lui dis également que je pense que je ferais une bêtise si je le laissais passer. On continue à se voir, soirée ciné et compagnie. Et puis, le samedi suivant, il se décide enfin : il m'embrasse. Je suis aux anges ! Sa bouche est douce et accueillante, c'est un vrai bonheur. Il sent bon, ses cheveux sont doux, c'est merveilleux. Commence alors trois semaines de pur bonheur. On se voit tous les soirs de semaine après son boulot, et tous les week-ends. Il me dit que je suis belle, il me fait l'amour (c'est la première personne à m'avoir vraiment fait l'amour) et me présente à ses amis, qui m'apprécient aussi. On est d'ailleurs invité à passer le week-end chez une amie à lui. On décide donc de se retrouver à la gare le vendredi soir. Quand il arrive, je vois tout de suite qu'il ne va pas bien du tout. Je lui demande ce qu'il lui arrive. Il m'explique que son ex lui a téléphoné (ça faisait 4 semaines qu'il n'avait pas eu de ses nouvelles). Il me dit aussi qu'elle s'est mise à pleurer quand il lui a dit qu'il avait à nouveau quelqu'un. On en discute un peu, il me dit qu'il se sent un peu mal pour elle, mais on a pas l'occasion d'en reparler car nous arrivons pour notre week-end. Le week-end se passe très bien, on rigole tous ensemble, il est toujours aussi calin avec moi, tout va bien. Et puis vient le moment du retour. On prend donc le train ensemble et je vois qu'il a l'air complètement dans ses pensées. Et là, il m'annonce qu'il ne sait plus ce qu'il veut, qu'il a besoin de réfléchir et d'être seul car il a beaucoup de chose à gérer et il ne sait pas s'il préfère être célibataire, avec moi, ou avec son ex ! Je suis abattue. Car, pendant ces trois semaines, j'avais déjà totalement craquée pour lui, des sentiments d'amour était déjà nés... Vont alors suivre deux longues semaines... D'abord, le lundi, le lendemain donc, il me dit qu'il va aller voir son ex le soir même pour discuter avec elle de tout ça... Déjà là, je commence à trembler un peu ! Le lendemain arrive, je le vois sur MSN. Il m'annonce qu'il a choisit son ex. Enorme douche froide. Je lui dis que je ne comprend pas, que ces trois semaines où tout allait bien n'ont pas compter pour lui etc etc... Il s'excuse mais dit qu'il assume la situation... On continue à se parler, et ça n'est jamais joyeux. Moi je suis trop malheureuse, lui est encore complètement paumé au final. Le premier week-end, il le passe chez une amie à discuter, pour essayer de remettre ses idées au clair. Ses amis lui disent tous qu'il se fait manipuler par son ex, et je lui demande ce qu'il lui faut de plus ?!! Le vendredi de la deuxième semaine, il me dit qu'il aimerait bien me voir. Manque de chance, c'est la grève dans les transports et je n'ai pas de métro. On remet ça au lendemain soir. Entre temps, le samedi après midi, il m'appelle. Il a eu une de ses amies au téléphone et m'annonce qu'il a réfléchit et que finalement il veut être avec moi. Ô comble de bonheur ! On se voit le soir suivant, et on finit par passer la nuit ensemble à son bureau (à l'époque, ma mère ne voulait pas que j'emmène mon copain à la maison, à cause de F notamment... et la mère de S refusait qu'il amène des gens chez lui parce qu'elle voulait être tranquille chez elle. Lors de nos trois semaines du début, on ne pouvait pas dormir ensemble). Et puis on passe toute la journée du dimanche ensemble également. On est heureux de se retrouver, il me demande de lui pardonner, ce que je fais. Je finis par apprendre qu'il avait dit "adieu" à son ex et qu'il l'avait bloqué de son MSN. Pour moi, le cauchemar était terminé, je savais qu'elle ne pourrait plus chercher à le récupérer. Ma mère a finit par accepter que S vienne à la maison. Je l'ai donc présenter à mes parents, qui ont tout de suite été charmés, disant que c'était un mec bien et gentil. A ce moment là, on a donc commencé à dormir ensemble chez moi le week-end. On sortait jusque tard le soir, on allait au cinéma ou on voyait ses amis pour faire la fête etc... Il m'aidait également et me soutenait dans mes recherches d'écoles. En effet, j'ai arrêté mes études en Juin 2007 et je ne savais pas vraiment quoi faire. Il se trouve qu'il exerce le métier que je voulais faire il y a déjà de nombreuses années, quand j'étais en 3ème et ça m'y a fait repensé. Après avoir étudié ça sous tous les angles, je me suis décidé pour poursuivre dans cette voie. Courant décembre, il m'a appris qu'à chaque jour de l'an, il débloquait toutes les personnes qu'il avait bloqué au cours de l'année de son MSN, pour leur redonner une chance. Son ex en faisait évidemment parti... Et il l'a débloqué le 1er janvier. Au départ, ils ne se parlaient pas ou très peu. Même si j'avais dis à S que je ne voulais pas qu'il lui parle, que je voulais qu'elle disparaisse de sa vie, il ne voulait pas. Ca peut se comprendre mais bon. Je me sentais menacé par cette fille, j'avais peur qu'elle veuille à nouveau le récupérer. S pensait que je ne lui faisais pas confiance, même si j'avais beau lui dire que c'était à elle que je ne faisais pas confiance. Enfin bref, notre couple allait quand même bien. On se voyait tous les week-ends, je m'endormais chaque vendredi, samedi et dimanche, la tête sur son épaule, ses bras autour de moi. Il me disait parfois que quand il n'arrivait pas à fermer l'oeil, il me regardait dormir. Je trouvais ça mignon... La veille de mon anniversaire, le 1er Février, nous sommes allé au cinéma. Le film ne m'intéressait pas, mais lui voulait le voir et comme on a tout les deux une carte illimité (il a d'ailleurs pris la sienne car j'en avais une), je l'ai accompagné. A la fin du film, il me fait un calin et me murmure à l'oreille, sans que je m'y attende : "je t'aime". Je le sers fort dans mes bras car j'attendais ces mots si doux. Moi qui n'avait jamais été aimé par F, j'avais enfin un homme qui m'aimait ! Et puis, il me murmure encore "mais ne me brise pas le coeur s'il te plait", avec la voix presque cassée. Je lui dis que je n'en ai absolument pas l'intention. J'étais aux anges ! Mais le tableau va vite se ternir... Une semaine plus tard, il m'apprend que son ex s'est inscrite sur Facebook. Il y est inscrit et moi aussi depuis peu. Sur le coup, on se dispute car encore une fois, je ne veux pas qu'il lui parle. Le lendemain, je vois qu'il s'est empressé de lui mettre un message sur sa fiche. Cool, moi j'en avais aucun ! Là déjà, j'ai les boules... Mais bon, il me soutient que ce n'est qu'une amie, rien de plus et qu'il ne peut même pas envisager tourner le dos à une amie. D'autant plus qu'elle a un mec. (Youpi...) Deux semaines plus tard, alors que je vois qu'il lui met souvent des messages (j'ai quand même réussi entre temps à en avoir quelques uns), il apprend qu'elle s'est faite violer. Dans ma grosse parano, je ne peux pas m'empêcher de penser que ça pourrait être faux, que ça pourrait être une manoeuvre pour qu'il se rapproche d'elle... Qu'est-ce que je n'ai pas dis ! Enfin bref, quand il m'a annoncé ça, je lui ai demandé s'il comptait aller la voir, il m'a répondu que non. C'était un vendredi. Le mercredi suivant, vers 20h, il me téléphone pour m'annoncer qu'il va la voir. Je me mets à pleurer, je lui fais une crise de jalousie et il ne cesse de dire dans le téléphone que c'est moi qu'il aime et qu'il ne se passera rien, mais qu'il ne peut pas la laisser comme ça, d'autant plus que c'est comme sa meilleure amie. Ah ouais... Elle passe du rang d'ex, à amie, à meilleure amie en très peu de temps à mon gout. Mais bon, il m'assure que rien n'aura changer le lendemain. Sauf que moi, j'ai pas digéré ça... Le lendemain, quand il vient me parler sur MSN et qu'il me demande comment ça va, je lui répond "mal". On décide de discuter de ça le lendemain soir. Car on ne peut pas laisser les choses comme ça. Il a raison. Le lendemain soir, on se dispute. Il ne veut absolument AUCUN compromis et me dit limite que c'est ça ou alors il sera "obligé" de me quitter car il me ferait trop de mal à continuer à lui parler et à la voir si je ne l'accepte pas. Je le prend un peu mal mais bon, pas le choix. Je lui dis que je vais essayer. Et on passe le week-end ensemble... Un week-end où il va me parler de sa conception du couple et de l'amour... que je ne partage pas du tout. Pour les détails, je vous renvoies au post suivant : http://forum.psychologies.com/psyc [...] 3326_1.htm Le lundi matin, quand il part à son bureau, je lui envois un SMS pour lui souhaiter bon courage. Il me réponds normalement. Le soir, on continue à discuter un peu et il a l'air moyennement bien, me disant qu'il a pas mal de truc à gérer en ce moment, mais que je n'étais pas "en danger", juste qu'il ne voulait plus de prise de tête comme la semaine d'avant. Je lui réponds que ça ne se reproduirait pas. Et puis le lendemain, il m'annonce, en discutant, qu'il ne sait plus s'il veut être avec quelqu'un ou non, qu'il ne sait plus s'il m'aime... Il me dit qu'il remettrait bientôt plein de choses en question, dont notre couple, mais qu'il a d'autre chose à régler avant ! Prise de panique, je décide de contacter sa meilleure amie. On reste une heure au téléphone où je lui explique ce qui se passe, espérant qu'elle puisse me conseiller un peu, en vain. Elle me dit simplement que j'ai fais ce qu'il fallait, car je me suis excusé pour la crise de jalousie. Quand S apprend que j'ai eu sa meilleure amie au téléphone, il le prend mal et pense que je l'ai fais pour qu'elle prenne partie. Je lui explique que ce n'était pas du tout mon but et il finit par me dire qu'il ne m'en veut pas. Le lendemain, je vois S à midi pour déjeuner. Il me dit encore les mêmes choses, et je rentre complètement en pleurs chez moi. Il est froid avec moi, il ne m'appelle plus par mes petits noms, c'est limite si j'ai pas l'impression que me faire un bisou est une corvée pour lui. Le soir, je raconte tout ça à ma mère qui me conseille de le laisser tranquille et de ne plus lui donner de nouvelles pour le moment. C'est ce que je fais. Il finit par me contacter le vendredi pour me demander si on se voyait comme prévu le lendemain. Je lui réponds que je dois aller dessiner au musée et que s'il est dispo, j'y serais. Il ne me répond rien. Il disait que j'étais dépendante de lui, j'essayais donc de lui montrer que je faisais des choses sans lui et que je n'étais pas à sa disposition, d'autant plus qu'on avait strictement rien prévu pour ce samedi là. Le soir, ma mère me dit de lui envoyer un message en lui disant que finalement, je ne voulais pas le voir le lendemain car je n'étais pas prête à entendre ce qu'il avait à me dire, et je lui demandais de réfléchir encore un peu avant de me quitter. Après tout, je n'étais pas responsable de ses "soucis à gérer", je ne devais pas en pâtir ! C'est ce que j'ai finis par lui dire dans un mail, le lendemain matin. Je lui ai expliqué tout ça, tout en lui disant que s'il me quittait maintenant, c'est qu'il était plutôt immature. Il n'a pas apprécié du tout et a pété un cable. Le soir même, en me connectant à MSN, il m'annonce qu'il est arrivé à un point où il ne voit plus les rails du métro de la même façon, qu'il ne veut plus parler à personne (et que donc, il me quitte), car il a besoin d'être seul pour régler ses problèmes. Il me dit "ça y est, je ne parle plus à mon ex. Une chose de réglé". J'essaye de continuer un peu la discussion pour en apprendre un peu plus. Il refuse toute aide de qui que se soit, disant qu'il n'y a que lui qui se connait bien et que donc il n'y a que lui pour résoudre ses problèmes et que pour une fois dans sa vie, il veut être égoïste. Et puis il finit par quitter MSN. Je panique un peu et j'envoie un SMS à sa meilleure amie, en lui disant qu'il ne va vraiment pas bien et qu'on ne peut pas le laisser comme ça. Comme je ne reçois aucune réponse, j'envoie un SMS à son meilleur ami, qui lui me répond. Je lui donne mon MSN, et il me dit qu'il ne sait rien de ce qui se passe... J'essaye de contacter S, il finit par me téléphoner pour m'expliquer encore les mêmes choses. Le lendemain, je lui envoie un SMS pour lui dire que je ne le laisse pas tomber, et qu'il peut toujours venir me parler, ou du moins me donner des nouvelles. Le soir, il m'envoie un mail pour me réitérer ses propos, qu'il n'a besoin de personne etc... Sauf que moi, je vis très mal la situation... Déjà le dimanche matin, je découvre qu'il a viré sa fiche sur Facebook. Le lundi, j'ai commencé une formation... En revenant, j'étais totalement en pleurs, je m'étais retenu toute la journée, c'était terrible. Ma mère me voyant dans cet état, elle envoie un SMS à S pour lui dire que ça ne va pas etc... Il m'appelle. On passe une heure au téléphone où il me répète encore qu?il veut être seul etc etc? Et en plus, il me dit des choses très gentilles du genre que son ex est obligé de sacrifier son école si j?y vais l?année prochaine (alors que c?est lui qui m?a encouragé à aller dans cette école), qu?il a du négocier pour qu?elle me fasse pas chier l?année prochaine, que comme il me voyait le week-end, il ne pouvait plus bosser pour son deuxième boulot car il avait pas le temps, etc etc? J'essaye de lui faire comprendre qu'il a besoin d'un psy, rien à faire. Je raccroche totalement en colère et jurant intérieurement de ne plus lui donner aucune nouvelle. Il m'envoie un SMS juste après quand même pour me souhaiter une bonne soirée. Je lui réponds la même chose et voilà. Mardi, zéro nouvelles, mercredi, zéro nouvelles. Et puis jeudi, en cherchant des infos, je tombe sur une fiche à lui sur copains d'avant ! Et je vois qu'il est justement en train de la mettre à jour, en ajoutant des "amis", qui sont tous ses amis que je connais... Là je reste sans voix. N'était-il pas censé ne parler à personne ? Alors qu'est-ce qu'il vient faire là dessus, à ajouter ses amis en plus ? Je lui envoie alors un SMS pour lui demander s'il se fout pas un peu de ma gueule. Il finit par me dire qu'il parle encore à 3 personnes parce qu'elles sont objectives et ne lui demandent rien et qu'elles comprennent sa situation, comparé à moi qui ne pense qu'à notre couple parait-il. Il me dit également qu'il est sur le site car il a de la famille à l'étranger qui aimerait le contacter et qu'ils peuvent le faire que via internet. Il me dit également que je l'espionne, alors que je l'ai trouvé par hasard. Il me reproche également d'avoir parler à ses amis, que j'ai dépassé mes droits sur lui et que je n'avais pas à aller parler de sa vie privée à ses amis... Bon, je finis par m'excuser, en lui expliquant que je savais très bien que notre couple était fini mais que je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquiéter pour lui, d'où les contacts avec ses amis. Je ne reçois aucune réponse. (tout ça s'est fait par e-mail). Depuis, il a encore fait des trucs chelous... Par exemple, il s'est reconnecté à MSN. Il n'y allait plus depuis qu'il m'avait dit qu'il ne voulait plus parler à personne. En fait, je le soupçonne de m'avoir bloquer. Mais je n'ai aucune preuve. Toujours est-il que depuis vendredi soir, il est connecté. Evidemment, il ne vient pas me parler. Lui ayant dit que j'attendrais qu'il vienne me parler, et bien je ne lui parle pas non plus. Dimanche matin, j'ai vu qu'il avait remis sa fiche sur Facebook... Depuis, il ajoute des gens de son ancienne école. Mais, il fait en sorte à ce qu'on ne voit pas les mises à jour de sa fiche, ce qui fait que la première personne pas maline qui passe se dira qu'il ne se passe strictement rien sur sa fiche. Ce qui n'est pas le cas. Ensuite, j'ai remarqué une chose sur sa fiche Facebook et copains d'avant... Il a enlevé son ex de sa liste d'amis sur les deux sites. Troublant... Moi j'y suis toujours. En plus, sur sa fiche copains d'avant, j'ai vu qu'il avait passé le week-end à plusieurs choses : d'abord il a visité un appart, et il est retourné à son taf pour finir un projet. Ce que je pige pas, c'est que donc, il était sur Paris, de son taf, en 30/45 minutes il était chez moi, il aurait pu me demander pour venir récupérer ses affaires. Il ne l'a pas fait. Parce que, ses affaires, outre les quelques mangas et bouquins, un DVD, j'ai quand même sa playstation 3 et tous ces jeux qui vont avec... Je suis très étonnée qu'il ne soit pas plus pressé de les récuperer... Bref, je n'y comprend strictement rien ! Si quelqu'un a réussi à lire jusque là et a un avis à donner, je suis entièrement preuneuse !! Car je suis totalement paumée ! J'ai perdu quelqu'un que je pensais être une vraie crème, un mec en or ! Jamais je ne m'étais senti aussi bien avec quelqu'un... Et il m'a tout retiré d'un coup. Il me manque énormément, malgrès la colère que je ressends...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222547
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages