Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il ne veut plus continuer notre relation

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 179 lectures | ratingStar_222239_1ratingStar_222239_2ratingStar_222239_3ratingStar_222239_4
Mon copain m'a annoncé il y a 1 mois, qu'il ne voulait plus continuer notre relation, que ses sentiments ne suffisaient plus et qu'il ne pouvait plus s'imaginer un futur ensemble. Ce fut un choc, car je n'avais absolument rien vu venir. Depuis, j'ai bien eu le temps de réfléchir et finalement je peux comprendre qu'il soit arrivé à ce point là. Pour l'histoire: Ns ns connaissons depuis l'enfance, mais ns n'avons jamais été amis. On s'est retrouvé en 1ère anné de médecine. Et puis après tjrs dans des fêtes. Il y a tjrs eu un truc très spécial: le courrant passait, mais à chaque fois, l'un ou l'autre se trouvait ds une relation. Jusqu'en déc 2005. Là, après notre conversation, au lieu de me faire la bise, il m'a embrassé comme ds les films. J'ai rien compris (lui non plus d'ailleurs). C'est pour ca qu'il m'a appelé le jour suivant, pour entendre ce que je disais de cette action. Mais comme je n'étais pas prête à m'engager et que j'avais peur d'être décue, je suis restée très froide. Il en a conclu que je n'étais pas intéressée et donc rien. Bref, on s'est revus par hasard ds la rue commercante ds notre ville et il était très clair qu'il y avait ce truc spécial entre ns. Il m'a tél plusieurs fois et le soir-même on était ensemble. 2sem plus tard, je le rejoigns là où il travaille comme interne et il me propose de venir ds cette ville et habiter ensemble. C'était en juin 2006. J'étais la première femme avec laquelle il avait envie de s'installer, parlait enfants, mariage etc. Moi, je sentais que j'avais trouvé la bonne personne, l'homme de ma vie. J'ai finalement déménagé ici en octobre 2006 et définitivement en février 2007. En juillet 2007 on a emménagé ds un appart plus grand. PB: j'ai commencé à me prendre la tête en ce qui concerne le mariage: c'était devenu une fixation. J'en parlais presque tous les jours. 1sem après notre emménagement ds le nouvel appart, lors d'une fête un peu arrosée, je lui propose carrément une date pour fin 2008. Et là, il a pris peur. Il m'a dit qu'il ne savait pas si j'étais la femme de sa vie, et qu'il se demandait d'ailleurs qu'est-ce que ca voulait dire etc. Je me sentais mourrir. Alors j'ai arrêté parler mariage, je ne mettais plus de pression du tout. Et tout est rentré ds l'ordre, même mieux. En oct, ns sommes partis en Chine, presque 3sem.Ca a été génial. En revenant, j'ai commencé à me sentir mal (je détestais la ville où on est) et j'ai bien critiqué cette petite ville, presque ts les jrs. Lui s'y sent très bien et je sais maintenant qu'il a pris ces critiques personnellement contre lui. En plus, au niveau boulot, ca n'allait pas fort non plus et donc je me suis retrouvée ds la situation piège où le partenaire devient responsable de notre bonheur, donc dépendante de lui, de son comportement envers moi, qui biensûr devait répondre à mes exigeances. En plus, au niv sexuel, ca se passait tjrs bien, sauf que ma libido est nettement supérieure à la sienne et je lui ai bien fait comprendre que je n'étais pas satisfaite...au point de lui dire (quelques jrs avant qu'il ne rompe "si ca continuait, qu'il ne soit pas surpris si jamais j'avais une affaire..." Et en plus, je continuais biensûr à parler mariage... Pendant tout ce temps, il n'a jamais rien dit, rien laissé entendre. Jamais de dispute...il évite les conflits. Je comprends maintenant qu'il soit arrivé à ce point de vouloir la rupture. C'est d'ailleurs ce qu'il m'a dit:"Je me sens allégé." . Il a même un peu été surpris, car il pensait que, étant donné que j'étais malheureuse, ca m'aurait arrangé. Il a accepté de consulter une thérapeute, juste pour moi, pour qu'une terce personne objective me dise que c'était fini et qu'il n'y avait plus rien à faire. La thérapeute ns a proposé de venir une fois un à un seuls et puis encore une dernière fois ensemble. Il a son rdv la semaine prochaine. Sa mère m'a dit qu'il en avait eu marre de mes humeurs et de la situation Comme on s'entend bien (il a dit qu'on formait vraiment une super équipe, mais que ses sentiments n'étaient plus amoureux( ses parents m'adorent, lui ont dit de bien réfléchir, mais 2 de ses copains sont assez simplets:"Non, tu n'es tout simplement pas encore prêt et elle avait déjà tout planifié...". Donc zéro de réflexion profonde de ce côté...) on habite tjrs ensemble. D'ailleurs, je suis bloquée ici encore pendant un an pour le boulot. Mais je vis ma vie: je sors bcp, j'ai recommencé à être de nouveau la femme indépendante que j'étais et que j'avais complètement oublié. Alors, il a commencé à me demander où j'allais et avec qui, et je lui ai répondu que ca ne devait plus l'intéresser...J'ai une nouvelle coiffure, perdu pas mal de poids(un peu taille mannequin maintenant Et puis, ce mardi, on a à nouveau une conversation: ns avons tous les 2 le sentiment d'avoir "foiré". Je lui ai bien fait comprendre que moi de mon côté, j'avais compris pourquoi il en était arrivé là, que j'aurais probablement réagi de la même manière. Et puis je lui ai demandé s'il pensait qu'on aurait évité cette situation, s'il avait communiqué ce qui l'énervait il y a quelques mois et qu'on avait eu la possibilité de changer qch. Moi j'en suis persuadée. Il m'a répondu qu'il ne savait pas. Il a aussi dit qu'il ne savait pas ce qu'il pensait, ressentait en ce moment. Il me dit que la situation étais bizarre parce qu'on habite tjrs ensemble, mais qu'on ne se parle plus comme avant. Alors je lui ai répondu qu'on n'était plus ensemble, que c'était normal. J'ai vraiment vu que ca l'embêtait. Et puis, en partant, il m'a serré ds ses bras en me disant :"J'ai quand même encore besoin de te prendre ds mes bras...". Je lui ai dit que cette séparation était bénéfique, ds un sens ou l'autre. Il m'a dit:"Tu crois?" Voilà. Hier, j'étais en train de regarder la télé quand il est rentré, il s'est assis à côté de moi, m'a raconté 2-3 choses et s'est retiré ds son buro.Quand je suis partie, il m'a dit "Tu sors. Encore!" Pensez-vous que, au fil des mois, il puisse se rendre compte, que finalement, il peut y avoir une solution autre que la rupture, ou non?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222239
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages