Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infidélité non consommée

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1226 lectures | ratingStar_24607_1ratingStar_24607_2ratingStar_24607_3ratingStar_24607_4

Je veux vous raconter mon histoire, une histoire triste.

Un coup de foudre, en décembre 96, lui 39 ans et moi 33. Je suis amenée à lui rendre visite une fois par mois, professionnellement. Je vis à Paris, lui dans une grande ville de province. Attirance mutuelle, maîtrisée des 2 côtés.

Je change de fonction en décembre 97 et accepte de dîner avec lui pour ma dernière visite.

Et nous sortons tous les deux éblouis de ce dîner. Avec l'envie de recommencer. Ce n'est pas moral…

Il est marié depuis 10 ans, 3 enfants. Je suis dans une relation raisonnable depuis 1 an, sans passion.

Le 24 décembre 2007, je lui envoie une carte de voeux, dans laquelle je lui propose de se rencontrer qand il passe à Paris. Pur hasard, il me téléphone le même jour et m'invite à dîner le 10 janvier 1998 à Paris.

J'accepte, signe du destin de cette communication croisée.

Nous nous retrouvons près de la fontaine de la place Saint-Sulpice dans la froideur de l'hiver. Dans ma tête, une idée tourne en boucle : "c'est n'importe quoi, pourquoi tenter le diable mais la tentation est trop forte".

C'est la première fois que nous nous trouvons dans cette situation tous les deux. Infidélité non consommée.

Nous nous étions séparés difficilement à la porte de mon hôtel lors de notre première soirée. La deuxième soirée s'est achevée différemment, nous ne nous sommes pas quittés. En le ramenant en voiture chez moi, toujours la même idée : "c'est n'importe quoi !!! ". Mais il était à côté de moi dans cette voiture.

Il m'a bien indiqué qu'il ne m'apportait rien, qu'il était marié et père de famille. Mais rien n'y a fait…

Première nuit ratée physiquement, je suis trop tendue et impressionnée de me retrouver en situation intime avec lui.

Mais nous sommes sortis de cette nuit éblouis tous les deux. Un amour naissant. Qu'importe si le rapprochement physique n'a pas abouti.

Voilà comment débute une liaison au long cours qui va durer des années.

Nous passons tout le week-end suivant ensemble. Il travaille dans la journée et nous passons la soirée et la nuit ensemble. Les hésitations de la première nuit sont effacées et l'entente physique est complète.

Il saisit chaque opportunité de déplacement à Paris. Nous passons beaucoup de temps ensemble et nous nous découvrons avec bonheur. Nous sommes tous les deux dans une bulle, emplis de nous et en dehors de toute réalité et de notre vie de tous les jours.

Le jour de la Saint-Valentin, je me sépare de mon ami, ne voulant pas jouer un double jeu. La séparation est facile et évidente pour moi.

L'amour grandit entre nous, très vite. Nous sommes tous les deux sur un petit nuage. Il est entré dans une double vie. Sa famille d'un côté, avec qui il vit et la cerise sur le gateau, moi !

Il n'est pas malheureux dans sa vie, mais au bout de 10 ans et 3 enfants, le grand frisson s'est éteint… et il le retrouve avec moi.

Les mois passent, ponctués de week-ends ensemble puis 5 jours de vacances à Prague en novembre. Nous ne nous quittons pas une seconde pendant ces 5 jours, l'entente est totale sur tous les plans, la communication parfaite. Je pleure beaucoup dans l'avion du retour. J'ai touché le bonheur du doigt et il rentre chez lui.

Bien sûr il ne veut pas quitter sa famille, ayant peur de ne plus voir ses enfants. Sa femme est étrangère et pourrait retourner dans son pays d'origine, proche de la France.

Et ça ne se fait pas !

Il ne veut pas casser l'image, ne veut pas faire souffrir, ne veut pas être rejeté par ses parents non plus qui ne supporteraient pas.

Moi je peux supporter…

Notre relation est totalement secrète. Je ne comprends pas comment sa femme ne voit rien. Peut-être ne veut-elle rien voir, attendant qu'il rentre tranquillement à la maison quand la passion sera moins forte ? Je ne sais pas et ne veux pas trop savoir.

Nous sommes tous les deux à l'aise financièrement, ce qui facilite aussi notre relation. Les centaines de kilomètres qui nous séparent ne sont pas un problème.

Sa profession le conduit fréquemment à Paris, pour des congrès, réunions. Et quand il n'a pas de "raison" officielle de venir, il s'en fabrique. Je ne veux pas savoir comment. Il est marié lui, pas moi !

Je suis maintenant une femme de l'ombre, raide dingue d'un homme marié et qui veut le rester. J'oscille entre le bonheur que m'apporte notre relation et la souffrance dans laquelle elle me plonge.

Je suis indépendante certes, je ne tiens pas à une vie d'habitudes avec un homme qui rentre tous les soirs à la même heure. Mais là, ça va beaucoup plus loin que mon besoin d'indépendance.

Notre relation est basée sur sa disponibilité. Je me rends disponible quand lui le veut. J'ai découvert les week-ends seule, les vacances seule. Prisonnière volontaire.

Et l'amour entre nous grandit toujours. Je ne comprends pas comment il peut supporter ça. Me quitter et se retrouver plongé brutalement dans son univers familial. Il me dit que c'est difficile pour lui mais il le fait.

Nous traversons bien sûr plusieurs crises. Mais malgré tout, je pense que par respect et par amour pour moi, il ne voudra pas me laisser dans cette situation de back street.

Hé oui, j'ai réagi par rapport à moi. Grave erreur ! Il n'a pas la même souffrance que moi et veut surtout ménager la chèvre et le chou…

Il est sincère mais il s'est mis entre le marteau et l'enclume. Et ironie du sort, c'est moi qui ai été fracassée !!!!!

Je vous écrirais la suite si mon histoire intéresse quelqu'un.

Aucune vie ne se ressemble, chacun suit son chemin et personne n'a le droit de juger.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24607
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par rafines | le 09/10/10 à 00:12

j vecu exactement la mm histoire que toi je te comprends parfaitement et j ressenti ce tiraillement et cette douleur on y peut rien devant l'amour mais moi pire je suis une femme sois disant mariée. tiens moi au courant de tes nouvelles gardons le contact

Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages