Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai décidé de garder l'enfant et il s'est enfui

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 33 ans
Mail  
| 336 lectures | ratingStar_135872_1ratingStar_135872_2ratingStar_135872_3ratingStar_135872_4

Voici mon histoire.

J'ai 33 ans et il y a un an, au cours d'un séjour à l'étranger, je suis tombée enceinte d'un homme que je connaissais seulement depuis deux mois et dont j'étais à l'époque très amoureuse ; celui-ci aussi semblait avoir été charmée par ma personne en tout les cas il me le répétait souvent ;

Je ne prenais pas la pilule et je lui en avais fait part ; un jour le préservatif a craqué ; je n'ai pas pris la peine de prendre la pilule du lendemain car je pensais naïvement qu'il s'agissait d'un coup du destin ; je ne suis pas tombée enceinte ? Quelques jours plus tard, alors qu'il aurait dû s'alarmer par rapport au premier incident, il n'a pourtant pas pris la peine ce jour là de mettre un préservatif ; j'en ai conclu que compte tenu de ce que je lui avait dit ? Ne pas prendre la pilule ? - peut-être voulait-il lui aussi un enfant, en tout les cas il n'avait pas peur de prendre un risque et comptait en assumer les conséquences.

A mon retour en France, je lui ai informé de ma grossesse de six semaines environ à l'époque ; il devait justement venir en France quelques jours plus tard ; je lui en ai reparlé ; il s'est comporté durant ce séjour de manière déplorable ; d'abord heureux de me voir, il s'est montré peu à peu méfiant quand il s'est aperçu que je n'avais de cesse de lui parler de ma grossesse ? Sans doute pensait-il à une mauvaise farce. Devant ses amis il me présentait toujours comme une simple connaissance ; un soir j'ai vraiment insisté pour avoir avec lui une conversation en tête à tête et là je lui ai fait comprendre que j'étais bel et bien enceinte de lui et que ayant déjà subi un avortement trois ans auparavant, je n'avais pas l'intention de récidiver ; il s'est comporté comme un lâche, ce soir là me disant qu'il ne voulait pas de cet enfant et que si je décidais de le garder je devais en assumer seule les conséquences ; de toute façon j'étais à un terme trop avancé" pour avorter et à partir de ce jour je n'ai plus eu de nouvelles de sa part, il avait changé d'adresse et de numéro de téléphone ? Même ses amis de France me disait qu'ils n'avaient plus aucune nouvelle de lui, bref j'ai compris qu'il me fuyait et ne voulait plus entendre parler de moi et de cet enfant ? J'ai donc passé mes neufs mois de grossesse sans lui ? Désormais je ne sais pas de quoi demain sera fait et j'ai peur pour l'avenir de mon enfant ; la fuite délibéré de son père biologique alors qu'il disait m'aimer ? M'a complètement fragilisée… Je suis devenue très impatiente, car je voudrais que ma fille grandisse dans un environnement favorable : une mère et un père ; mon partenaire actuel se montre très attentionné par rapport à mon enfant, mais pour autant, je le sens encore distant car il ne me fait part d'aucun projet familial pour le moment et pendant ce temps mon enfant grandit et s ? Habitue à lui ;

J'ai écrit ce message tout particulièrement à l'intention de ces nombreuses femmes impatientes de ne pas trouver l'âme s'ur et qui, par désespoir décident de faire un enfant seules ; pour ma part, j'ai démarré un compte à rebours du jour où j'ai eu recours à mon avortement ; suite à cet acte je me retrouvai trois an après, toujours célibataire et n'ayant pas trouvé l'âme s'ur ? J'ai commencé à adopter cette théorie : "l'essentiel est de faire des enfants de nos jours, et tant pis si le père n'est pas au rendez vous" ; désormais je dois avouer que j'ai été très inconsciente de ne pas réaliser ce qui m'attendait vraiment : la solitude à la maternité, donner à son enfant son seul nom de famille. Moi qui ai toujours rêvé d'une vie de couple avec enfants, voilà dans quelle situation délicate je me trouve désormais ? Non ce n'est vraiment pas une mince affaire que de décider seule d'un projet d.

Je suis déboussolée ; moi qui est toujours fait ofice de "petite file modèle" dans ma famille, me voici reléguée au rang des "cas sociaux" ;

J'aimerai avoir des conseils de femmes qui vivent plus ou moins la même chose ; avez vous deja subi des avortments qui ont changé le cours de votre vie ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135872
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages