Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'angoisse de voir le temps qui passe et les échecs qui s'accumulent

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 182 lectures | ratingStar_222560_1ratingStar_222560_2ratingStar_222560_3ratingStar_222560_4

Je peux également être très mal, notamment en période de rupture où je ne crois plus en rien et c'est très difficile pour moi de remonter et de croire de nouveau en l'avenir puisque je me dit que je suis responsable de ce nouvel échec et que je gâche mes histoires d'amour. Quand je me suis laissée séduire par cet homme, j'étais entre deux eaux, je me sentais toujours coupable de n'avoir pas su aimer comme il fallait un homme très bien et j'avais envie de passer le cap et de me donner une chance de connaitre autre chose, et surtout de donner de moi même pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Et l'heureux gagnant à alors été mon collègue de travail qui me faisait les yeux doux...Il venait de se séparer de sa femme qu'il avait aimé plus que tout et avait sans doute envie de séduire, sauf que pour moi, j'ai cru bêtement que s'il se donnait la peine depuis 6 mois de me charmer, c'et qu'il devait avoir des sentiments...J'ai mis tellement de temps avant de craquer, nous étions plutôt des confidents...Il m'avait avoué qu'avec elle, c'était le nirvana ou l'enfer, et que lorsque c'était l'enfer, ils en venaient aux mains...Que j'étais la seule à qui il avait confié cela. Bien sûr, cela m'avait refroidit mais comme tu l'as noté, je suis une bonne âme qui croit que tout homme peut s'amender et que le passé est le passé...Et à cette époque, sincèrement, j'étais à 1000 lieues de m'imaginer que j'allais être folle amoureuse, j'étais plutôt oui, en situation de force puisque je le repoussais et que lui me courtisais... Et ensuite, j'ai été avec. C'est quelqu'un de similaire à moi, très gentil et aussi très sombre, il est très impulsif et va dire des choses qu'il ne va pas forcément penser. Il avait aussi besoin d'être rassuré, chouchouter...Et moi, comme j'avais besoin de donner, je le faisais avec plaisir. Je peux même dire que plus on donne, plus on a envie de donner, c'était fantastique pour moi. Mais je donnais tout en gardant ma personnalité, c'est à dire que je me laisse pas marcher sur les pieds mais j'étais vraiment douce avec lui, oui, différente. Mais comme il était très "ours" et très pudique, mes sentiments étaient très fort, je n'étais pas froide, mais sur la réserve, ne voulant pas être complètement disproportionné dans mes attitudes par rapport aux siennes...En fait, j'attendais toujours qu'il se dévoile avant de faire quoi que ce soit. Je lui disait aussi que je ne voulais pas être un pansement et lui me sortait qu'il ne savait plus quoi faire pour me montrer qu'il tenait à moi...Il m'a présenté ses enfants, vivait chez moi une semaine sur 2, débarquait des fois la nuit chez moi... C'est difficile d'expliquer des attitudes avec des mots et c'est sans doute très long (je ne t'en voudrais pas si tu sautes tout ce déballage). Quand je note que cela clashait dès qu'il se passait quelque chose de bien, c'était de sa part, comme s'il fallait qu'il ternisse tous les bons moments passés ensemble, lui qui après son mariage ne voulait plus rien donner et me répétait que rien ne le touchait depuis le départ de sa femme. Quand mon père est mort (d'un infarctus alors cela a été très soudain), je n'ai pas pleuré pendant un mois, il me trouvait épatante. Et puis un jour, j'ai pété un cable, les vannes se sont ouvertes et j'arrivais à rien contrôler, toute cette colère, cette injustice...J'ai réalisé la perte que je voulais pas voir et j'ai pleuré, j'avais plus aucune prise. Il ne l'a pas supporté, ne voulait plus me voir si j'étais mal et je lui en voulait, car j'avais besoin d'être soutenu et stupidement, j'ai cru que nous étions dans une vraie relation, qu'il allait m'épauler. Il ne voulait pas. On se disputait tout le temps à cause de ça. Je lui ai demandé de partir, il a voulu rester. Et puis au cours d'une énième dispute, il m'a dit qu'en fait oui, il ne m'aimait que quand j'allais bien, qu'il ne voulait rien faire avec moi, plus de désir et que nous avions fait le tour de la relation. J'avoue que désormais, c'est ce rejet qui a pris le pas sur mon deuil, car oui, je me supporte pas quand je me montre faible, la preuve, dès que j'ai baissé la garde, il est parti... Je m'en veux car j'ai l'impression que je suis passée à côté de cette belle histoire, histoire dans laquelle un désir d'enfant, d'un enfant de lui était très fort, chose que je n'avais jamais éprouvé pour quiconque. Je me sens mal car oui, je suis remplie de peur, peur de ne plus éprouvée cela, de ne pas construire ma vie avec un homme que je vais aimer et réciproquement. J'ai pourtant beaucoup à donner... Il a dit à l'une de mes amies qui travaille aussi dans ma boite qu'il savait dès le départ que cela n'allait pas coller, que je n'étais pas la bonne et qu'il n'aurait jamais fait d'enfant avec moi. Qu'il était à la recherche d'un idéal...C'est pour cela que lorsque je le vois draguer cette jeune femme jolie comme un coeur, indépendante et sans attache, je me dis qu'avec elle, il fera ce qu'il n'a pas fait avec moi. Une autre de mes amies m'a dit que de toute manière, il n'était pas dans la perspective de reconstruire une vie de couple et de papa, qu'il avait ses démons et qu'elle sentait qu'il n'avait plus la force de se remettre là dedans...Et pourtant, il est attiré par des jeunettes...et ce qu'il m'a dit sans être véritablement amoureux, je me dis qu'avec l'amour en prime, il fera une autre vie avec une autre... Impression d'avoir échoué de si peu...

Et moi j'angoisse de voir ce temps qui passe et ces échecs qui s'accumulent, moi qui mets tellement de temps à m'en sortir, ressassant sans cesse, ces erreurs que j'ai commises, celles de m'être trop ouverte alors que dans ma relation passée, je n'avais rien donné...car j'avais le dessus. Oui, comment arriver à retomber amoureuse, trouver l'équilibre entre un homme trop bon et un homme trop sombre ? peut on aimer encore aussi fort alors que j'ai l'impression d'avoir tout donné dans cette histoire ? Comment calmer ses peurs qui m'étreignent, j'ai beau les savoir, je n'arrive pas à les combattre...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222560
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages