Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne suis pas encore prête pour le coucher, on a décidé d'arrêter

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 239 lectures | ratingStar_215773_1ratingStar_215773_2ratingStar_215773_3ratingStar_215773_4

J'ai 21 ans et je travaille dans un milieu artistique. Pendant une mission de 2 jours, j'ai rencontré S, 30 ans. S est un peu un "homme des bois" . Il vient d'un trou paumé en Angleterre, est maladroit, assez solitaire, ne parle pas beaucoup et à peu près aussi taciturne que kevin Costner dans "une bouteille à la mer" . Pas dut out le genre de mecs à enchainer les nanas. En fait, je ne pensais pas du tout l'intéresser, je pensais même qu'il me méprisait et se moquait de moi le peu de fois où il m'a parlé pendant ces 2 jours. A la fin de la mission, il m'a pourtant appelé pour qu'on aille boire un verre. Il m'a demandé ça de manière très maladroite et c'était assez touchant. J'y suis allée sans trop savoir ce qui m'attendait car il est difficilement cernable. Finalement, ça s'et très bien passé puisqu'on a finit sur le canapé du bar à s'embrasser fougueusement (jamais eu de baiser comme ça et pourtant, je suis sortie avec pas mal de mecs). Quand on est sortis pour aller à un concert, c'est lui qui m'a pris la main et a pris l'initiative qu'on "s'affiche" ensemble devant les gens (qui de plus, me connaissaient tous). On s'est revus deux ou trois fois et chaque fois, il a été plus que romantique. Il me prenait dans ses bras, me faisait beaucoup de compliments, insistait pour tout payer ? Et surtout, était très démonstratif, même en public. C'est important pour moi car je suis sortie avec des mecs qui n'étaient pas du tout comme ça et marchaient à 3 mètres de moi dans la rue. Bref, ma main dans la sienne et couverte de ses attentions, je me sentais importante et j'aurai même pu me sentir aimée si ça faisait plus d'une semaine qu'on se connaissait. Je lui ai dis (même si c'est le genre de truc qu'on doit éviter) que je ne voulais pas d'un plan sexe, que je voulais un vrai copain et il a semblé content que je lui dise ça, me demandant même "officiellement" si je voulais sortir avec lui. Mais après cette dernière soirée, je n'ai pas eu de nouvelles pendant deux jours alors qu'il devait me tenir au courant de quelque chose. Je sais, c'est très peu, mais c'est le genre de truc qui me fait stresser. Alors j'ai fais ce qu'on dit toujours qu'une fille ne doit pas faire : je l'ai appelé pour qu'on se voit le soir même. Il a tout de suite dit oui en me disant que ça allait surement être la dernière fois qu'on se voyait pendant deux semaines car il partait plus tôt en Angleterre (il devait y retourner deux semaines pour les fêtes de fin d'année). Pour quelqu'un sui se sentait plus ou moins obligé d'y retourner pour voir sa famille mais qui n'en avait pas plus envie que ça, ça m'a paru bizarre qu'il parte plus tôt. D'autant plus qu'on venait de se rencontrer ? J'en parle à une amie qui me dit qu'il doit avoir comme tous les mecs (elle est frustrée) , un "cadavre dans le placard" , une nana planquée en Angleterre ou un truc comme ça. C'est donc bien stressée que j'arrive au rendez-vous et très cash comme d ? Habitude, je lui demande s'il n'a rien à me dire. Et là, il me balance quelque chose qu'on a toutes entendu dix fois dans notre vie. En gros : "je doute. Ça fait que six mois que je suis célibataire après deux relations de 4 ans et je ne suis pas sure d'avoir envie d'avoir une copine pour l'instant. Je crois que j'ai besoin d'être un peu tout seul, de faire mes trucs, jouer de la guitare, aller à des matches de foot ? Quand je suis avec quelqu'un, je suis romantique, attentionné, amoureux ? Et j'ai peur de tomber amoureux de toi parce que je ne me sens pas prêt à reprendre ces responsabilités ? Pas tout de suite. Je suis complètement perdu parce que je te "kiffe" vraiment. Quand je te vois, je suis content, je tremble, ça me fait quelque chose ? Je t'admire, tu es géniale mais je doute. Je me suis rendu compte de ça hier soir. Je sais, je ne suis pas clair, je suis bizarre. Je suis tout seul donc j'ai envie d'avoir une copine pour partager, faire des choses et puis je me rend compte que je suis mieux tout seul parce que pour l'instant j'ai besoin d'être libre." voilà en gros ce qu'il m'a dit. Bien sur, ça n'a pas été aussi facile. Ceci est la conclusion d'une heure de discussion. Avant il a bafouillé, s'est mélangé les pinceaux, m'a pris la main pour l'embrasser… Et moi je l'ai enchainé comme jamais j'avais enchainé un mec. Je suis restée très calme mais j'ai été cinglante, lui disant qu'à trente ans il agissait comme un mec de seize ans, que c'état lui qui était venu me chercher, que moi je n'avais rien demandé et qu'est ce que c'est que ce bordel ? Je lui ai demandé s'il pensait toujours à son ex et il a dit non. Je lui ai demandé s'il avait besoin de s'amuser, de coucher avec des filles et il m'a dit non, peut être draguer un peu en soirée mais c'est tout. Je lui ai demandé si c'était de ma faute, si j'avais été trop collante, il m'a répondu que non, que j'avais été parfaite mais tout venait de lui, je n'avais rien à me reprocher. Sans me le dire explicitement, il aurait voulu que je l'attende, que j'attende qu'il soit prêt mais il n'a pas oser me le dire franchement, juste me le suggérer avant que je lui dise que c'était pas la peine qu'il revienne dans deux jours parce qu'il se ferait jeter. J'ai été très clash car je n'en peux plus de ce genre d'excuse. J'attendais beaucoup mieux de lui même si je suis convaincue que s'il y a un mec qui est franc en disant tout ça, c'est bien lui. Il est trop innocent pour son âge, trop maladroit pour sortir des excuses bidons. J'ai même cru à un moment qu'il allait se mettre à pleurer. Je me dis que peut être que si je lu avais dit "écoute, c'est normal de douter, on ne se connaît pas encore. On va prendre notre temps, se connaître mieux et tout ira bien. Vivons au jour le jour et essayons." peut être que je l'aurai rassuré et que tout aurait bien été. Seulement là, je lui ai dis "tout est fini, on est clair là dessus ? " il a pas eu vraiment d'autre choix que de répondre "oui" . En même temps, je n'ai pas un très bon relationnel avec les homme, ça ne se passe pas toujours bien et j'aurai été incapable de l'attendre sans me ronger les sangs et me faire des films sur le fait si oui ou non on allait être vraiment ensemble. J'ai préféré aplanir la situation pour que tout soit clair dans mon esprit. Mais j'ai peut être eu tort car je vouais tout, tout de suite et on ne peut pas avoir ça au début d'une relation. Peut être tout ça est donc de ma faute. Une autre amie m'a dit que cette relation n'était pas vraiment finie vu le contexte et que je devrai le rappeler. Comme je devais l'appeler pour le travail, j'en ai profité pour lui dire que j'avais peut être été un peu dure avec lui l'autre soir et il m'a dit que non, j'avais eu totalement raison, c'est lui qui merdait. Je lui ai dis qu'on pourrait aller prendre un verre en tout bien tout honneur à son retour d'Angleterre et il m'a dit que ça lui ferait "double plaisir" (je précise qu'il a un peu de mal avec le français) et qu'il ne voulais surtout pas qu'on se perde de vue "ça je ne veux surtout pas" . Je lui ai dis que je lui enverrai un texto pour noël (ce que je ne ferai pas) et il m'a dit qu'il me répondrait. La conversation s'est terminée par un "je t'embrasse" et depuis rien. Je sais par facebook qu'il est retourné dans son village anglais. Je suis un peu perdue moi aussi. Je sais, on s'est pratiquement pas vus mais c'est quelqu'un de bien et c'est rare que j'en rencontre. C'est pour ça que ça m'embête. Je suis la bonne personne arrivée au mauvais moment et ça me dégoute franchement. Je crois aussi que sans le faire exprès et sans qu'il s'en rende consciemment compte lui même, je lui ai mis une pression qui a dû jouer aussi. Je ne sais pas si je vais le revoir et si ça sera juste amical ou si ça sera la promesse d'un nouveau départ très doucement. J'ai raconté ce coup de fil à mon amie la frustrée et elle m'a dit qu'on ne pouvait pas savoir parce que les mecs détestent les conflits et que comme on bosse de temps en temps ensemble, ça l'arrange qu'on soit en bon terme" . Qu'est ce qui va se passer maintenant ? Je précise aussi qu'on a PAS couché ensemble. Je pense que c'est important de le dire parce que ça montre que je n'étais pas qu'un plan sexe qu'on largue une fois qu'on s'est vidés.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


215773
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages