Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis dans le flou total, je fais partie des meubles

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 847 lectures | ratingStar_31802_1ratingStar_31802_2ratingStar_31802_3ratingStar_31802_4

Bonjour à toutes et à tous !

J'ai bientôt 39 ans et je suis perdue, je ne sais plus où j'en suis… est-ce que je l'ai déjà su d'ailleurs ?!

Si vous avez un petit instant, voici mon histoire… une histoire des plus banals.

J'ai rencontré mon mari il y a 14 ans sur mon lieu de travail. Pour moi, ça a été le coup de foudre immédiat, pour lui, au début, je n'ai été qu'une conquête de plus. A l'époque, il était avec une femme, Nadége, avec laquelle il avait une petite fille, Martine. Leur relation n'était pas solide (Nadège est alcoolique) et lui multipliait les infidélités. Il a mis fin à leur couple 3 mois après le début du notre (oct. 1993). Je me suis très vite installée chez lui. Début janvier, il m'annonçait avec un grand malaise, qu'il était de nouveau papa. Son ex était enceinte (détail que j'ignorait) , elle venait d'accoucher d'une seconde petite fille, Adéle. Après avoir accusé le coup, je me faisais une raison… une de plus ou de moins quelle importance. Les premières années n'ont pas été facile, j'ai dû trouver ma place, entre une ex. Très envahissante, jouant sur le bien-être des enfants, des petites filles présentes tous les week-ends, une maison qui à la base n'était pas la mienne et que je n'avais pas choisi. En juillet 1997, j'accouchais de notre premier enfant, Gaétan. Après une césarienne et un allaitement très difficile, j'ai mis deux ans à m'en remettre physiquement. Ce qui implique évidemment un manque d'envie sexuelle, une fatigue chronique, le moral dans les chaussettes et sauts d'humeur. Eté 2001, des détails, des doutes me laissent croire à une infidélité de mon homme. Après une discussion mouvementée, il me convint du contraire et me demande en mariage. Nous devenons mari et femme en août 2002. Toutes ces années de vie commune ont des hauts et des bas comme dans tous les couples. De ma part faites d'incertitudes, d'humeur en dents de scie, d'insatisfactions, de doutes, j'essaye en vain de me creuser la tête en essayant de faire des efforts, d'être mieux, d'être plus câline, de rectifier mes erreurs, de conjuguer vie professionnelle, vie de famille, vie de couple, en composant avec une ex toujours si envahissante, des belles-filles perturbées, pas faciles à vivre. Année 2003, je fais une dépression. Je suis bonne à rien tous m'ennuie, rien ne m'intéresse, je pleure et je pleure encore. Ma seule envie, avoir un deuxième enfant, en croyant inconsciemment et avec innocence, qu'il me mettra sur un pied d'égalité avec la mère des filles. Qu'il me donnera des armes autres pour combattre ce malaise incessant qui est en moi. En mai, je tombe en enceinte. Mon moral remonte un peu et je suis suivie par un psychiatre. En novembre alors que tous semblent pour le mieux, un coup de fils fait tous basculé. Mon mari a une maîtresse et ça depuis 6 ans, un peu après la naissance de notre 1er enfant. C'est le coup de massue, pourquoi avoir accepté ma 2ème grossesse, pourquoi m'avoir demandé en mariage, tous ces mensonges… c'est l'incompréhension… c'est vrai je ne suis pas "une folle du c… ", mais quand même on aurait pu en parler, faire quelque chose, aller voir quelqu'un… il me dit que c'était une erreur, qu'une histoire de "cul", qu'il voulait arrêter, mais qu'elle lui faisait du chantage, qu'il ne savait pas comment s'en sortir, que finalement maintenant c'est une délivrance, qu'il faut que je lui pardonne, que j'oublie, c'est fini il ne recommencera pas, il ne veut pas me perdre, il n'aime que moi, je suis la seule, je suis sa femme… J'hésite, je ne sais plus, et je pleure encore et encore… je ne veux pas accoucher seule. Je me dis qu'il faut que j'attende, on verra après l'accouchement. En janvier, mon 2ème petit homme arrive, Adam. Je suis comblée. Mon mari est attentionné comme il ne l'a jamais été. En avril, nous récupérons les filles, leur mère est mise en maison de repos, nous obtiendrons la garde par la suite. Et là tous se met en place, tout le monde prend ces marques. Et le train-train quotidien refait surface insidieusement. Je prend un congé parental de trois ans. Et là je me sens bonne à rien, tout juste bonne à faire la bouffe, le ménage et tous ce qui concerne la maison. Aucune reconnaissance, je fais partie des meubles. Je me sens de plus en plus mal dans cette maison trop petite pour nous six. Je suis enfermée dans un cercle vicieux d'où je n'arrive pas à m'échapper. Nous ne sommes plus un couple, nous vivons l'un à côté de l'autre. Lui en a marre de mes jérémiades et de mes problèmes d'intendances et moi je ne supporte plus son manque d'attention et son laissé allé. Nous ne sommes plus sur la même longueur d'onde. Nous n'arrivons même plus à savoir si il y a encore de l'amour entre nous. Est-ce une façon de se voiler la face. J'ai encore envie de trouver des solutions, mais je n'ai pas envie de les trouver seule. Dois-je rester ou partir ? Je dois l'avouer partir me fais peur, et les enfants qans tous ça ? Je suis encore dans le flou le plus total et je pleure et je pleure encore.

Merci à vous qui avait eu le courage de me lire jusqu'au bout.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


31802
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages