Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 396 lectures | ratingStar_139278_1ratingStar_139278_2ratingStar_139278_3ratingStar_139278_4

Tu ne me choques pas et en fait, j'ai fait plus choquant que cela.Je me garderais de te donner des conseils, chancun a sa vie et telle situation est différente de telle autre. Par contre, tu as dit 2 choses qui m'ont vivement interpelé. D'abord, tu dis que tu ne supportes plus son odeur, qu'il te touche ou t'embrasse. Je peux te dire, pour l'avoir vécu, que c'est là les prémices du non-amour. Pour moi, cela a été du jour au lendemain, je n'ai plus supporté tout ça. Mais en plus, je ne supportais plus sa violence qui nous bouffait depuis la naissance de notre fils. Au loin, en même temps, un nouvel amour se profilait… et j'ai craqué, mon nouvel amour me comble malgré notre différence d'âge, et ça dure, ça dure… que c'est bon d'être aimée et choyée, de savoir que vous êtes utile à l'autre, que vous regardez dans la même direction… Bon, je divague et dévie du sujet, mais il y a de ça.Ensuite, tu demandes si "c'est ça la vie, mettre sa personnalité de côté pour sauver un couple ? " Non 3 fois non. J'ai essayé ça aussi, je me suis pourrie la vie pendant près de 2 ans. Un couple, par définition, il faut être deux et si l'on s'efface pour conserver un semblant de couple alors on n'et pas 2 mais 2 fois un, et ce n'est plus un couple. Donc, se battre pour quoi ? Un semblant de vie, un semblant d'amour, un semblant de… Ce ne sont que des semblants et ce n'est pas la vie. Je n'ai que 27 ans, pas plus âgé que toi donc. Lorsque ma séparation a eu lieu, je venais d'avoir 24 ans et avait un bébé de 2 ans. Et qu'est-ce que je me suis battue pour préserver ma famille (ça allait plus loin que le couple encore) ! Mais rien, on ne change pas la nature des personnes, malheureusement. A chaque nouvelle violence, il revenait s'excuser, à chaque manquement, à chaque absence, chaque oubli, gaffe, connerie… j'étais malheureuse, il était malheureux, pour d'autres raisons, et notre fils était malheureux parceque nous étions malheureux et en a payé les pots cassés. Un jour, une violence de trop, ma maladie en a refait surface (spasmophilie) et je me suis accroché à mon meilleur ami. Il m'a emmené en vacances avec sa fille et mon fils parceque lui aussi, sa vie était en enfer avec sa femme (en plein divorce) et nous avons fauté (selon la justice). Et la faute dure depuis longtemps et va encore durer puisqu'on va se marier. Je n'ai jamais regretté mon choix, bien au contraire, je n'ai jamais été aussi heureuse de ma vie ni aussi sûre de mes choix. Maintenant, j'ai d'autres soucis à gérer et ils me font de l'ombre dans mon bonheur, mais bon, c'est une autre histoire.Au fait, tu parles de l'attrait de la nouveauté… dans mon cas, le combustible de notre moteur cela a été de se sentir comme des ados   (surtout lui, à près de 40 ans) d'agir en cachette, de ruser pour se voir, faire l'amour… des situations abracadabrantes à n'en plus finir. Vivre sa passion, tout simplement. Ce qui est merveilleux, c'est de continuer de vivre cette passion et de ressentir tous les événements passionnément. Un exemple ? La naissance de notre fils, il est probablement notre meilleur souvenir. Il y avait tellement d'émotion. Lorsque j'ai fini mon accouchement et que mon compagnon a coupé le cordon, il ne pouvait plus parler tellement c'était fort, il pleurait. Plus tard, il m'a dit que cette naissance était ce qu'il avait vécu de plus fort dans notre amour. Et en même temps, ce sont des années de souffrance qui se sont envolés. Nous vivons chaque jour intensément, j'ai pris un forfait de 10 heures sur mon portable pour lui parler lorsqu'il est au boulot, juste pour lui dire je t'aime ou tu me manques.J'ai envie de te dire que si tu penses vivre ce que je vis avec cet amour platonique et que ton couple est vraiment foutu, pourquoi voudrais-tu te faire encore plus de mal qu'actuellement ? Pourquoi renoncer à un potentiel bonheur pour ce qui est devenu une chimère ? Et puis, vas-tu passer toute ta vie à vivre à côté de ton mari au lieu de vivre à ses côtés ? Essayes de te projeter dans 10 ou 15 ans et dis moi comment tu te vois. Si tu ne prends pas ta décision maintenant, est-ce que tu ne vas pas te réveiller un matin avec un goût amer dans la bouche et avoir l'impression d'être passée à côté de ta vie ? J'ai l'impression que ta décision est prise mais tu n'as pas encore sauté le pas. Alors, qu'est-ce qui te retient encore ? J'espère que je ne t'ai pas perdu plus par mes réflexions et questions.Reviens nous dire ton cafard ou tes lumières.Bizzzzzes  
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


139278
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages