Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

La séparation de corps

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1466 lectures | ratingStar_21482_1ratingStar_21482_2ratingStar_21482_3ratingStar_21482_4

Séparation de corps dit séparation de biens.

Une séparation de corps doit obligatoirement faire l'objet d'un jugement. Les démarches sont pratiquement aussi lourdes que celles d'un divorce. Néanmoins, si par la suite, les époux séparés décident de divorcer, à ce moment-là la procédure sera considérablement simplifiée. Au bout de trois ans comme on te l'a dit, l'un des deux époux peut décider de mettre fin à la séparation en demandant une conversion en divorce et l'autre ne peut s'y opposer.

Entre autres, le but de la séparation de corps vise à protéger les époux l'un vis-à-vis de l'autre (en cas de dettes contractées par l'un des deux après le jugement, par exemple) et bien entendu sous-entend qu'ils vivent dans des résidences séparées. Et les déclarations de revenus sont séparées.

En cas de décès du mari, il n'y a pas de reversion de la retraite (encore que je ne sais pas ce qui se passe lorsqu'il y a versement d'une pension alimentaire pour un enfant mineur ? ). Les droits successoraux, restent valides à moins que les époux requérants aient pris des dispositions à ce sujet et que celles-ci soient intégrées dans le jugement…

En bref, les contraintes sont les mêmes que pour un divorce. Délais, frais, obligation éventuelle d'une pension alimentaire, droits de visite des enfants. Je dirais même que ça peut revenir plus cher, les avocats conseillant aux époux de prendre chacun le leur au cas où la situation tournerait mal dans le futur… Le devoir de secours et d'assistance mutuelle est toujours en vigueur entre époux. Honnêtement, le devoir de fidélité à ma connaissance est plutôt caduque, le Code Civil (et mon expérience personnelle) mentionnent que les conséquences d'une séparation de corps sont les mêmes que celles d'un divorce quant à la vie commune. La seule différence, c'est que les époux peuvent décider de reprendre la vie maritale simplement en se présentant devant un notaire ou un officier d'Etat Civil et en faisant mentionner cette reprise sur le livret de famille (la séparation de corps est mentionnée au même titre que le divorce). Toutefois, la séparation de biens reste en vigueur et le retour au mariage sous la communauté de biens doit se faire par l'intermédiaire d'un contrat devant notaire.

Ou, à contrario, s'ils décident de divorcer, la procédure n'est plus qu'une formalité… à mentionner aussi sur le livret de famille !!

Voilà, un peu long, mais j'espère t'avoir renseignée…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


21482
b
Moi aussi !
29 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages