Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

On ne peut même plus être amis

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 179 lectures | ratingStar_218795_1ratingStar_218795_2ratingStar_218795_3ratingStar_218795_4

Mai 2009 le 04, je m'apprête à rentrer de vacances. Le telephone sonne. C'est le chevalier. Presque une semaine que je n ai aucune nouvelle. Je suis contente d'entendre sa voix. Pourtant, cette conversation me fera l'effet d'une douche froide. Je le trouve distant. Juste pressé de savoir quand il pourra me voir pour que l'on fasse l'amour. Je reste sur le même ton que lui et ne lui montre pas que ses propos me blessent. Nous sommes censés nous voir 3 jours plus tard. Je passe les 2 jours suivants à cogiter. Dans ma vie pro, j'ai quelques soucis. Je suis un peu stréssée. 2 jours après mon retour, il m appelle. Je suis au boulot. Je lui annonce que cela risque de devenir compliqué pour que l on se voit. Il reste froid. Je lui explique la situation et il finit par me dire en riant "toi, tu es en train de m'annocer que tu veux rompre" je prends mal le fait qu'il réagisse en riant. Il me dite, très pragmatique, que vue ce que lui explique, il ne voit pas comment on pourrait faire autrement, qu'effectivement nous allons certainement devoir cesser de nous voir. Ça n'a pas l'air de le toucher.

Je suis verte. Et comme tous les fruits verts, je deviens amère je lui reproche son insensibilité. Qu'il ne me dise pas ce qu'il ressent vraiment pour moi. Il me répond que plus il se sent proche de moi, moins il se sent le droit de me dire quoi que ce soit. Que c'est aussi quelque chose qu'il ne sait pas faire. Que pour moi c'est facile puisque j'écris depuis des années. Ce à quoi je réponds que je mérite mieux que ça et qu'au début de notre liaison, il savait faire. Il se laissait aller. Il m'envoyait des mails, des sms. Que ces mails étaient pleins d'amour. Alors que nous ne couchions même pas ensemble. Je rajoute que c'est aujourd'hui que je devrais avoir ces manifestations d'amour et qu'il m'en privait. Bref, on se fait la liste de ce qui ne va pas et nous rompons. J'en suis malade. Je lui envoie un mail dans l'après'midi que j'intitule "petite précision". Le voici : "lorsque je t'ai rappelé, je n'avais aucunement l'intention de rompre maintenant. Cela m'attristait de voir que la fin approchait, mais comme je te le disais dans mon sms, il nous restait quelques mois. C'est ton attitude résignée, froide et détachée, qui m'a fait basculer. J'avais peut-être l'intention de te dire que la prochaine fois que l'on se verrait, c'est quand tu ferais toi l'effort de te déplacer, mai pas de te quitter. Je t'annonce que ça sent la fin par la force des choses, et toi tu me dis : " qu'est-ce que tu veux que je te dise ? " tout mais certainement pas ça en tous cas, pas cette phrase malheureuse. Je pourrais te dire tant de choses encore… à quoi bon. Même si je t'en veux un peu de ne pas avoir su faire ce qu'il fallait pour nous préserver, je ne t'en tiens pas rigueur. Je n'ai aucune colère, haine ou quelque autre sentiment négatif pour toi. Je ne ressens que du bon. Peut-être ne s'est-on pas si bien compris finalement. Tu crois que j'attends tout de toi alors que je n'en voulais qu'un peu. Tu crois que je suis encore l'enfant exigente que tu as connue. Oui j'espérai bien qu'un jour nous pourrions aller plus loin, mais un jour seulement. Pas de suite. Ce jour-là, même si j'avais travaillé à temps plein, j'aurais trouvé une solution pour que l'on est des week-end de 3 jours. Je ne travaille pas le lundi. Et si tu n'avais toujours pas décidé d'être vraiment avec moi, bien cela se serait arrêté. Quelques mois de plus pour s'aimer, pour réfléchir de ton côté… je t'aime c'est certainement la dernière fois que je te l'écris. " lorsque je suis rentrée chez moi, j'ai vu qu'il avait répondu. Il avait intitulé le sien : "moi aussi petite précision" je tremblais en l'ouvrant. Je m'attendais à un procès en bonne et due forme. Oh, je n'aurais pas été la seule dans le box des accusées. Toutes mes hormones auraient été également jugées je sais bien que je n'étais pas toujours lucide. Que cette situation me pesait. Et que j'étais parfois de mauvaise foi.

Je me rendais compte qu'il essayait vraiment de me montrer qu'il m'aimait. Mais moi je voulais plus. Je voulais qu'il prononce ces putains de mots. Cela faisait 16 ans que j'attendais qu'il les dise enfin. Ne serait-ce qu'une fois… une seule petite fois. Je m'attendais donc à lire que j'étais trop passionnée, volcanique, emportée. Que c'est moi qui souhaitait tout le temps rompre. Qu'il en avait assez. Enfin, tout un tas de choses que j'aurais mérité je l'avoue au lieu de ça, il ne contenait que trois mots… eh oui, les trois fameux petits mots "galvaudés" le plus magnifique des "je t'aime" qu'ai-je ressenti ? Cela m'a désespérée autant que mon coeur en a été incendié. Ces mots que j'avais toujours souhaité entendre, ces mots que j'attendais depuis tellement d'années, ces mots m'étaient enfin offerts mais il était trop tard. Je venais de le perdre. Ces mots si importants seraient ses derniers. Car par la suite, je lui ai envoyé quelques mails et sms. Mais il ne donnait plus signe de vie. Le lendemain, je lui envoyais un dernier sms où je lui disais qu'on en était donc là. Que parce que nous n'étions plus amants, nous n'étions plus amis. Que cela me blessait cruellement. Il m'a appelée. Il m a dit qu'effectivement, nous ne pouvions plus être amis, que nous avions passé un stade qui ne nous permettait plus de l'être. Il m'a dit qu'il tenait à moi, ses "fameux mots". Puis, il a ajouté : "oui, je t'aime' ces mots, c'est vrai qu'ils sont galvaudés, c'est vrai que je les ai entendus des centaines de fois, mais jamais encore ils n'avaient résonnés avec une telle intensité.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


218795
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages