Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand elle m'a quitté, j'ai perdu ma raison de vivre

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 292 lectures | ratingStar_222563_1ratingStar_222563_2ratingStar_222563_3ratingStar_222563_4
Il y a des choses difficiles à avaler, des circonstances que l'on regrette. Personnellement suite à une séparation j'ai été bien loin dans mes délires et inepties. Je ne saurais vous raconter, alors je vais vous coller un texte que je ne lui ai jamais envoyé.... " En cette nuit bien, bien trop proche du matin, je ne cesse d?être empli de pensées. Pensées diverses et variées mais ayant toutes un point commun : elles font couler toutes les larmes de mon corps. En ce jour je suis devenu un monstre, un être humain déconnecté de la réalité pour qui plus rien ne compte, plus aucun rêve n?émerge de mon esprit. Mes rêves sont à présents remplacés par les regrets?Suis-je devenu vieux bien trop tôt ? Je le pense. A ce stade je ne suis plus rien, rien qu?une ombre, une ombre de l?homme que j?ai essayé d?être en vain. J?ai voulu toujours donner toujours penser aux autres, afin que dans mon ultime heure ces dernières pensent de moi que j?étais un homme bon. J?ai essayé d?être trop parfait, et dans cette quête de la perfection j?ai perdu mon esprit, ma sagesse et ma tranquillité. Lorsque le c?ur se mêle de l?esprit nous sommes à jamais condamnés, condamnés à ne plus rien être sans cette moitié qui nous manquait depuis toujours. Lorsque la raison nous quitte pour l?amour, nous ne sommes plus qu?un c?ur éperdu qui sans sa drogue cesse de battre et à jamais. J?ai perdu ma drogue il y à un mois et demi environ, cette drogue portait bien évidement un nom mais je n?ai plus le droit de le prononcer. Plus le droit car j?ai de loin trop fait de mal pour oser encore le prononcer. A ceux qui pensent que je suis fou, peut être bien je l?accorde. Je me fais peur à moi-même dans mes actes insensés, dans ma course effrénée pour la retrouver. J?ai franchi les limites de la raison en la suivant, en l?observant sans cesse dans l?ombre tel un vautour qui guette sa proie. Je ne mérite plus aucun pardon ni même bonheur. Je ne contrôle pas mes actes lorsqu?il s?agit d?elle, je lui écris, lui parle mais regrette toujours par la suite de lui avoir dis ce que mon c?ur contenait. Faut-il garder en soi ses sentiments, ses pensées, pour garder les gens qu?on aime ? Peut être étais ce là ma leçon de la vie. Je souhaiterais mourir mais n?en ai le courage, je souhaiterais mourir mais je ne peux laisser mes dettes et mes problèmes à ma famille. Dieu que j?aimerais ne plus être pour ne plus être ce fardeau et ce poids que je suis pour elle. J?aimerais la préserver de cette chose immonde que je suis devenu, mais une partie de moi l?aime. D?un amour tellement grand et puissant qu?il a réussit à détruire ma raison. A mon frère je dirais que je m?excuse, de ne pas t?avoir parlé de ne pas avoir été le grand frère que tu aurais voulu avoir. Tu as bien remarqué que ces derniers jours plus rien ne tournait rond mais tu n?as rien dit. J?avoue qu?au fond de moi j?espérais au début que tu te serves de son numéro de téléphone pour essayer de lui parler. Mais à présent cela ne sers plus à rien d?en parler. Je suis désolé si je n?avais le c?ur à faire la fête comme vous, si je restais de mon coté. Après tout tu connais très peu de ma vie, vraiment peu. Tu sais peu de choses sur ce que j?ai pu vivre à Albi, Nice ou encore Toulouse. Tu ne connais que les choses chouettes, parce que les mauvaises choses on en parle pas. Dans ce monde dhui on ne peut parler de rien de sérieux, dans ce monde dhui la tristesse est une peste que l?on fuit de peur de l?attraper.si un jour tu veux savoir plus sur ma vie, va la voir, elle, elle qui connait tout, elle a qui je me suis confié. Maman pardon, pardon que tu n?ai pas pu être plus fière de moi, pardon pour les soucis que je t?ai causés. Je sais que tu n?aurais pas voulu que je quitte mon travail mais je le devais. Je ne regrette rien mais personne ne sait pourquoi je suis parti réellement. Je suis parti pour me rapprocher d?elle. Oui encore elle. Non surtout ne croyez pas qu?elle a détruit ma vie. Au contraire, j?ai cherché parmi tant de femmes au cours de ma vie, l?émotion que j?ai ressentie auprès d?elle dès le premier regard. J?ai cherché en vain toute ma vie cette personne qui me rendrais meilleur. Et j?ai été meilleur, j?ai été meilleur que tout. Mais je n?ai supporté le stress de mes problèmes financiers, le stress de cette ville et la peur de la perdre. Dans ma solitude, alors que vous étiez en vacances, j?ai commencé à devenir morose, à broire du noir. Je n?ai que le regret de n?avoir su voir que mon soleil était là et que je devais sourire en attendant que les choses aillent mieux. Mais cette masse de problèmes m?ont éclipsé le soleil et je suis tombé dans la nuit. C?est dans cette nuit qu?elle est partie, et elle a eut raison. Je l?avoue j?ai pris cela pour un abandon mais elle se devait de penser à son bonheur avant tout. C?est le premier conseil que j?ai donné tout au long de ma vie, je ne peux lui en vouloir pour cela. Je m?en veux à moi, de ma réaction excessive, de mes mots irréfléchis, de mes actes stupides. J?ai perdu mon soleil et dans le noir complet je me suis retrouvé, dans un noir tellement dense que je me cognais partout. Je suis devenu aveugle à partir de ce jour, aveugle à tout ce qui m?entoure, aveugle aux sentiments des autres, aveugle de ma connerie. A présent tout est fini, elle connait à nouveau l?amour ou du moins est ce ce que je lui souhaite. Elle n?est plus seule et cela m?a hanté je l?avoue. Je n?ai su me tenir, je n?ai su que faire du mal et même lui faire peur. Je l?avoue ici je l?ai suivie, voire même suivie jusqu?à Figeac. Je suis un imbécile, non une personne méchante, mais une personne perdue. Non je ne pourrais lui faire du mal, jamais. Mais comment ne pas avoir peur d?un homme qui vous suit, vous observe dans le noir. Un homme qui peut passer des heures durant à regarder une voiture dans l?espoir de la voir y monter, et qui essaie de voir si elle a quelqu?un. Je ne mérite que ce qui m?arrive, ma souffrance, ma tristesse, ma solitude. Je suis entouré mais entouré de personnes pour qui la tristesse est une peste, des personnes à qui je ne peux montrer ce que je ressens au fond de moi, à qui je ne peux confier mes cauchemars. Mon frère fait partie de ces personnes, je pense qu?il comprendrait si je lui parlais, mais à quoi bon lui ajouter des soucis supplémentaires. Je n?ai jamais su, au long de ma vie, me battre pour moi. Je n?ai su que me battre pour les gens que j?aime et même certains que je n?appréciais plus que cela. Oui je n?ai jamais eut confiance en moi et me suis toute ma vie considéré comme un moins que rien et un être interdit de bonheur. Que peut-on y faire, après tout cela est terminé. J?ai cru quelques semaines que ce bonheur je pouvais y avoir droit mais ce ne fut qu?utopie d?y croire car aussitôt rencontré aussitôt enlevé. J?ai rédigé pour elle un résumé de ma vie, ici je n?ai rien résumé ni rien narré, je n?ai fait que déposer sur ce document mes regrets les plus profonds, ces mêmes regrets qui transforment un rêve en cauchemar. Je ne suis à plaindre je suis en vie?mais je le regrette. " Je ne peux rien faire pour corriger, rien faire pour réparer et encore moins pour revenir dans le passé. Je sais que ce n'était pas moi qui ai fait toutes ces inepties que je suis le premier à comdaner, c'était un homme perdu. L'on pense souvent lors d'une rupture que cette femme était la femme de notre vie et que sans elle notre vie est gachée...Je le sais car je l'ai également déja pensé dans le passé... Mais comment faire le jour ou vous la rencontrez réellement? Je suis tel le petit garçon qui a crié au loup et que maintenant que le loup est là n'a plus aucun soutien. Je sais bien que certaines réponses seront du type : la femme de notre vie ca n'existe pas, c'est un concept romantique absurde et simplement dangeureux....Je dirais juste que je le croyais aussi.... Je ne sais que faire, je suis perdu et bien que j'ai espéré que le temps estompe ces sentiments, celà fait à présent 4 mois mais rien n'a changé.... Et pourtant ( la je vais en choquer certains ) celà n'a duré qu'un mois .......
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222563
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages