Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation virtuelle : je n'arrive pas à faire le deuil

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/02/10 | Mis en ligne le 19/10/11
Mail  
| 133 lectures | ratingStar_222449_1ratingStar_222449_2ratingStar_222449_3ratingStar_222449_4
Vous est-il déjà arrivé de ne pas pouvoir faire le deuil d?une relation qui aurait pu être ? C?est ce que je suis en train de vivre et peut-être vos réponses pourront me faire avancer? Voilà mon histoire : J?ai 40 ans, séparée depuis peu. Depuis de nombreuses années, je travaille dans un milieu majoritairement masculin et j?ai toujours eu de bonnes relations sans équivoque avec mes collègues (amitiés, discussions communes, humour?). Je suis une fille sérieuse qui ne cherche surtout pas l?aventure au travail. Il y a 8 mois, je fais la connaissance au téléphone d?un homme avec qui je dois travailler à distance (400 km nous séparent). Il a 38 ans et est célibataire. Nous avons tout de suite une très bonne entente. Au fil des discussions, les sujets deviennent plus privés et on apprend à se connaître. Une complicité s?installe peu à peu (même valeurs, mêmes centres d?intérêt, même humour?et parfois mêmes mots dits en même temps). Il commence à me draguer et m?abreuve de compliments. J?essaie de faire comme si de rien n?était et de rester la bonne copine (je suis au travail, on mélange pas tout !) Mais je dois avouer que je ne suis pas insensible au son de sa voix et à ce qu?il me dit et c?est vrai que je ressens des « bonnes ondes ». On échange nos numéros de portables, au départ pour le travail (naïve que je suis !). De là, il commence un jeu de séduction par textos et téléphone. Au départ, je le renvoie dans les cordes, lui disant qu?on est boulot et que je ne suis pas intéressée (enfin, j?essaie de m?en persuader). C?est toujours lui qui commence les « dialogues sms» et qui « attaque » au téléphone et je finis par lui répondre de manière à entretenir le truc (on est faible parfois?). Ce jeu de séduction se fait tout en finesse, toujours sur le ton de l?humour et de la suggestion. J?ajoute que ce n?est pas du tout le genre dragueur balourd qui a peur de rien mais plutôt quelqu?un de sérieux, qui manque de confiance en lui, ayant pas mal souffert sentimentalement. Bref, on est sur la même longueur d?onde et de séduction en séduction, de confidences en confidences, la chose que je voulais éviter arrive, je finis par devenir dépendante et attendre fébrilement ses messages à coté de mon téléphone ! A sa demande, je lui envoie ma photo en espérant que ça va le calmer, malheureusement, ça n?a pas eu l?effet escompté ! Je réclame la sienne parce que je suis persuadée qu?il me plairait pas physiquement et que je veux que ça s?arrête. Quand enfin elle arrive, ma première pensée est : « Je suis dans la merde ». Plutôt pas mal par rapport à ce que j?attendais et au lieu de casser le truc, cette photo l?a amplifié. Il comprend très vite qu?il me plait et le pire du pire, je commence à m?attacher ! Je pense que c?est un peu réciproque et il demande sans cesse pour qu?on se voit. Au bout de 3 mois de ce petit jeu (je sais? c?est trop long), je décide de le rencontrer. Il faut qu?il se passe quelque chose en bien ou en mal car ça me prend trop la tête et surtout, j?ai des sentiments que je n?arrive plus à contrôler. Je sais qu?il a peur de la rencontre mais malgré tout, il donne l?impression que tout est acquis et que ça va le faire au point de me proposer de dormir chez lui, dans sa chambre d?amis bien sur (mais oui? prends moi pour une c?). Moi beaucoup plus méfiante et terre à terre, je préfère aller à l?hôtel, cette histoire est virtuelle? wait and see. Puis la rencontre, et là?.la totale cata...on passe direct du film romantique de Meg Ryan au film comique de Jean-Claude Dusse ! Pas du tout ce que j?attendais physiquement?un petit conseil en passant : ne jamais au grand jamais se fier à une photo ! Arrivés chez lui, je le sens à la fois géné et content de me voir, pendant longtemps, il ne décroche pas son regard du mien et moi, je sais plus où mettre mes yeux (un grand moment de solitude?) ! Je retourne chez lui le lendemain sachant que ça ne pourra pas le faire, on passe malgré tout de bons moments à rire et parler de nos vies. On s?entend très bien et chacun fait comme s?il ne s?était rien passer pendant 3 mois. Après coup, je pense que je lui plaisait et que si j?avais dit oui, il n?aurait peut-être pas dit non mais il a dû être super refroidi par ma réaction genre « iceberg après avoir heurté le titanic » ! Je retourne chez moi, super déçue et me persuadant que tout est terminé (grave erreur?). Par la suite, je continue à bosser avec lui par téléphone. Au fil des jours, il souffle le chaud et le froid : tantôt il me titille et fais des allusions auxquelles je ne peux m?empêcher de répondre, tantôt il est très froid et me snobe carrément. Dans le cadre du travail, je fais plusieurs déplacements où je suis amenée à travailler avec lui. Ca se passe toujours bien au niveau boulot mais le côtoyer directement renforce ma certitude qu?il n?est vraiment pas fait pour moi. La réalité est souvent en dessous de l?image qu?on se fait d?une personne et je ne parle pas uniquement du physique. Pour vous donner un exemple, lors de mon dernier déplacement, il me dit une semaine plus tôt qu?il m?invite à diner un soir chez lui. Le jour J au matin : « Ben, je dois rester au bureau plus tard ce soir donc je sais pas si on pourra? » . Il en reparle plus de la journée et le soir, je rentre à mon hôtel?quelle classe, quelle élégance ! Alors, quel est le problème me direz-vous ? Vous allez me prendre pour une dingue ou une maso mais malgré tout ça, je n?arrive pas à me le sortir de la tête et à le zapper. En fait, j?ai conscience que c?est le fantasme et l?idéalisation de la relation qui aurait pu être que je n?arrive pas à évacuer parce que c?est vrai, qu?avant de le rencontrer, c?était mon homme idéal? Je sais aussi que pour l?oublier, il faut couper tout contact mais je suis toujours en relation avec lui pour le travail bien que j?évite de l?appeler tant que je peux. Malgré mes vaines tentative de raisonnement intérieurs, chaque coup de fil est systématiquement suivie par une prise de tête?grrrr ! Le truc, aussi, c?est qu?on n?a jamais parlé ce qui s?est passé entre nous virtuellement mais comme on est tous les deux assez réservés, aucun n?ose faire le premier pas. Je pense que je lui parlerai le jour où je saurai que je n?aurai plus à travailler avec lui (pour bientôt, j?espère). Voilà mon histoire, je n?attends rien de cet homme et pourtant, je me torture mentalement avec lui. Je sens que je pars en live au point que maintenant, je crains ses appels et ça, c?est pas bon du tout. Alors, si quelqu?un peux m?aider à comprendre, me donner des éclairages pour sortir de cette impasse et retrouver ma sérénité?je suis preneuse !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222449
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages