Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Séparation après 6 ans de vie commune

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 23/08/10 | Mis en ligne le 19/10/11
Mail  
| 167 lectures | ratingStar_222485_1ratingStar_222485_2ratingStar_222485_3ratingStar_222485_4
Je vous raconte. J'ai rencontré mon premier amour, à l'âge de 18 ans, lui en avait 19. Un vrai coup de foudre. Il était en couple, mais cela se passait très mal avec sa copine, elle le traitait comme un chien...bref... je suis arrivée un peu comme la sauveuse, celle qui allait lui redonner le sourire. Entre nous s'était très fort. Nous sommes resté 6 ans ensemble. Donc deux ans de vie commune. Je me suis décidée à partir, car je n'étais pas heureuse. La décision a été dure à prendre, car je l'aimais et je l'aime toujours éperdument, j'aurai tout fait pour lui, pour le soutenir, pour l'épauler, pour le rendre heureux. Seulement, depuis 2 ans, j'ai senti comme un changement. Nous avions un meilleur ami en commun, qui il y a donc deux ans, s'est séparé d'une fille avec qui il était depuis 5 ans. Ce copain a retrouver toute sa liberté de célibataire, et c'est depuis ce moment là que j'ai vu la différence avec mon copain. Il me laissait tous les week-end seule, à sortir en boîte, avec ses copains. J'avais l'impression de n'être plus rien pour lui. Malgré tout, je lui faisais entièrement confiance, et je me disais que s'il avait besoin de sortir qu'il le fasse maintenant au risque d'avoir une crise plus grave dans quelques années...Je rester compréhensive. Malheureusement, les soirées ce sont accentuées, et l'indifférence à mon égard aussi. Je me suis en effet violemment disputé avec ce fameux ami qui retrouver sa liberté de célibataire (sans doute et inconsciemment parce que j'avais un trop plein de toutes ses sorties, et parce qu'il l'entrainait, faisait tout pour que mon copain envie sa vie de célibataire) La dispute et le fait que je ne veuille plus voir cet ami, a été un prétexte de plus pour sortir. Dans notre couple, je prenais toujours les devant, changer d'appart pour prendre plus grand, pour être mieux, ce fut un non catégorique. D'ailleurs nous vivions ensemble, mais je n'avais ni le droit de mettre mon nom sur le bail ni sur la boite aux lettres et pourtant je payer le loyer. Il me faisait comprendre, que c'était chez lui. Car en effet, je me suis greffer à son appartement, quelque temps après qu'il ai quitté ses parents. Je parlais de vacances..qu'est-ce qu'on va faire tous les deux ? Sous entendu si je ne suis pas avec mes copains je vais m'ennuyer. Je laissais tout ça couler, je me disais qu'il allait un jour murir, et se rendre compte de certaine priorité (il a 25ans). Mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est lorsqu'un soir, il m'annonce qu'il compte partir avec son copain en vacances, pendant que moi je travaille. Mon sang n'a fait qu'un tour, et je lui ai dis que j'allais le quitter. Il m'a répondu, je ne sais pas ce que je suis entrain de faire, mais ce sera mieux pour toi, je te fais souffrir, je te demande beaucoup d'effort et de compréhension, et le problème c'est que je t'en demanderais toujours plus. Il m'avait cependant offert un week-end pour mon anniversaire, nous y sommes donc aller, tout en mettant carte sur table : "dès qu'on rentre on prend une décision" On est donc rentré, quand j'ai mis un pied dans l'appartement, j'ai eu comme un flash, tout mes passées par la tête, tout ce que j'avais subi et supporter, les humiliations, la négation... J'ai donc décider le jour où l'on est rentré de partir. Pendant que je préparais toutes mes affaires, il regardé pour ses vacances et ne se soucier pas de moi. Il faut dire qu'à plusieurs reprises je l'avais menacer de partir, sans doute pensais-t-il qu'il s'agissait d'une menace de plus... mais dans ma tête c'était clair, je ne pouvais plus supporter tout ça, j'étais épuisée, physiquement et moralement, plusieurs fois en rentrant du boulot, j'ai eu envie de foncer dans une glissière de sécurité ou autre.. Bref, quand je suis partie, j'étais anéantie, le pire de tout c'est qu'aucun de mes proches, famille ou amis, n'étaient au courant de ma situation, et on tout découvert de cette manière, je n'osais pas en parler, sans doute avais-je honte, ou alors j'avais toujours l'espoir que ça s'arrange. Je l'ai laissé, sans nouvelles, c'est lui qui m'a rappelais triste, 4 jours plus tard, me demandant des nouvelles. Mais j'ai fait la forte, je voulais lui montrer que moi aussi j'avais du caractère, malgré tout ce que je lui ai laisser me faire. D'autant plus, qu'il n'avait averti, ni sa famille ni ses copains que j'étais partis, dans sa tête il pensait vraiment que j'allais revenir. Puis, la semaine d'après, les langues se sont déliées, ses copains m'ont raconté ce qu'il faisait en soirée, qu'il m'avait tromper, qu'il ne rêver que d'une chose c'était d'être célibataire, qu'il avait pris sa décision, qu'il allait me le dire. Seulement voilà, je lui ai des centaines de fois tendu la perche, en lui demandant, tu veux qu'on arrête ? Jamais il n'a osé prendre cette décision. Par derrière, il me faisait des cadeaux, bagues, week-end... et devant ces potes, je veux être célibataire... J'ai là ou le bas blesse, c'est l'habitude que je ne comprends pas, il est différent avec ses copains, et était autrement avec moi. Ca c'est très perturbant, de se rendre compte, qu'il était deux personnes différentes. Depuis, je lui ai demandé des explications sur ce qu'il avait fait en soirée, par lettre, il m'a répondu par lettre par peur de me voir, mais j'ai insisté pour qu'on se voit de vive voix, et là il m'a dis que tout était de sa faute, qu'il était mauvais, qu'il n'étais pas quelqu'un de bien, qu'il n'avait rien à me reprocher ... puis il a fuit, comme toujours. Depuis cette dernière rencontre, je n'ai plus aucune nouvelles, plus rien. Il est finalement parti en vacances avec son copain. Mais j'ai une question qui me taraude, comme nous qui avons pris la décision de partir, on puisse se sentir si mal, et comment eux ? Les hommes (même si je ne fais pas de généralité) peuvent-il tourner la page aussi vite, zapper 6 ans de relation en un clin d'oeil. Je n'arrive pas à comprendre cela, ni même mon histoire, je n'arrive pas à trouver le fil conducteur, je n'arrive pas à le détester pour ce qu'il m'a fait, je suis profondément perdue. Je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse avoir deux personnalités, je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse changer à ce point. Son caractère, son état d'esprit, même son visage à changer, il n'a plus la même douceur qu'avant.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222485
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages