Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Séparation : je n'arrive pas à l'oublier

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 220 lectures | ratingStar_219175_1ratingStar_219175_2ratingStar_219175_3ratingStar_219175_4

Peut-être un coup de déprime passager - mais ce sentiment d'avoir une grosse pierre dans le coeur. Une lourde pierre qui m'empêche. Mon ex mari je l'ai oublié, je n'y pense plus depuis longtemps. Cet homme dont j'avais été longtemps et platoniquement amoureuse - tout ça est aux oubliettes. Mais cette dernière relation reste comme une tache que je voudrais effacer sans y arriver, sans peut-être vraiment le désirer. Je voudrais annuler toute la soufrance que j'ai eue et que j'ai tue ; ces nuits où je ne dormais pas ; ces nuits où je me réveillais en larmes encore et encore ; ces matins où je me réveillais le coeur rempli d'amour en vain. Je me suis tue comme si j'avais honte - d'une telle faiblesse pour un homme qui ne m'aimait peut-être pas ou en tous cas dont j'ignorais les sentiments ; impression de rentrer dans la case amante gentille et agréable avec qui on aurait bien aimé faire durer un peu le plaisir - c'est moi qui ait pris la responsabilité de casser, de finir par dire qu'on n'était pas du même monde alors que lui me le disait autrement. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu aussi mal. Je me souviens de ma colère quand il m'avait annoncé qu'il allait dans la famille de cette nouvelle femme, qui elle, était de son monde à lui - j'avais compris qu'il devait l'épouser comme pour une sorte de raison d'état - je me suis alors prise pour Cléopatre, répétant ses vers lorsque Antony part épouser Octavia, lui aussi pour raison supérieure… et comment elle maltraite son pauvre messager "Horrible villan, or I'll spurn thine eyes Like balls before me ! I'll unhair thy head ! Thou shalt be whipped with wire and strewed in brine, Smarting in lingering pickle". Et ça me fait rire - ou comment passer des larmes à l'ironie… j'aime Schakespeare pour cela. Je me souviens de son sourire quand on se retrouvait et que je m'étais arrangée le plus possible pour paraître jolie, même quand on n'était plus amants. Il n'avait pas été indifférent. Il avait été capable de me dire alors que j'étais dans ses bras - fraudrait que tu te cherches sérieusement un mec, puis de m'écrire je te souhaite vraiment de rencontrer quelqu'un qui te rendre heureuse ; trop inconscient pour se rendre compte que déjà c'était autant de coups de poignards dans mon coeur de petite fille. À force de vouloir être honnête et franc avec moi il fut cruel ; je porte la responsabilité d'avoir accepté de commencer cette relation alors que je savais au départ : no future - mais quelle force d'attraction. Je n'ai réussi à tenir la longueur ni comme amante, ni dans le cadre d'une relation plus distante et amicale (mais elle redevenait ambigue). Je croyais que cette relation pseudo-amicale m'empêcherait de me lier à quelqu'un de nouveau et me ferait soufrir pour rien - mais en fait maintenant qu'elle n'existe plus - je ne me lie toujours pas à quelqu'un de nouveau ; je suis toujours dedans ; il a eu beau écrire Adieu dans un dernier sms sans la moindre trace de regret et tout en politesse élogieuse, feinte ou réelle ; avoir attendu que je casse pour me dire merveilleuse. De quoi ai-je été punie ? D'une légitime envie de vivre ? De désirer quelqu'un qui n'était pas pour moi ? De ne pas vouloir les hommes qui voulaient bien de moi ? C'est idiot je sais bien qu'il n'existe pas de sens au sens "punition".Je percevais que malgré l'apparence lisse et un peu idéale qu'il voulait me donner, il était bien plus compliqué, sensible, un peu torturé, et avec quelque chose d'inconséquent. Ah l'insoutenable légèreté de l'être… impression d'avoir fui, d'avoir eu tellement peur au fond. J'ai été bien légère avec moi-même de m'offrir de vivre cette rencontre là mais peut-être aussi était-ce sagesse.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


219175
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages