Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ses amis lui manquaient... on a fini par rompre

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 230 lectures | ratingStar_215699_1ratingStar_215699_2ratingStar_215699_3ratingStar_215699_4

J'ai vécu pour la première fois une expérience hors du commun. Et elle sest arrêtée il y a quelques jours.J'ai rencontré Phill, un Gallois il y près de 3 ans, sur Internet, sur un jeu en ligne auquel on jouait. On sentendait très bien, et il sest absenté pendant quelques temps et cest à ce moment là que je me suis rendue compte quil mavait manqué, terriblement. De grandes discussions ensemble, énormément de rigolades et le reste mont fait tomber amoureuse de lui. Inévitablement. Jétais persuadée que cétait sans retour, sans espoir. Puis le 1er Janvier 2005, il ma avoué ses sentiments. On sest vus quelques fois, chats webcam/micro casque quotidiens et il est finalement venu habiter en France avec moi. Il est arrivé le 28 janvier de cette année.On avait prévu des cours de français pour quil apprenne, les cours nétaient finalement pas à son niveau puisquil était débutant complet. On a finalement trouvé une alternative pour lui qui consistait à prendre des cours dune autre façon. Mais il fallait attendre octobre. Donc on a attendu. Il est retourné entre temps au pays de Galles pendant les vacances pour voir ses amis et sa famille, et je le voyais heureux et épanoui à nouveau.Moi javais mon boulot, qui me prenait beaucoup de temps et javais des horaires à la con, de 7h à 23h, tous les jours. (des shifts pendant ces horaires et non pas daffilée.Ca a duré comme ça jusquau mois doctobre quand il a commencé à proprement dit les cours de français.Il y est resté un mois, et il a abandonné. Il ma dit quil ny arrivait pas, quil nétait pas bon, et que cétait trop dur. Il a renoncé, je lai encouragé, parce quil sen sortait très bien, il disait tout le temps quil nétait pas fait pour les cours, quil nétait pas le plus malin et autres.Malgré la situation quil détestait, et moi aussi, on sentendait à merveille. On se disputait jamais, on saimait très fort et on était heureux lun avec lautre.Il ma proposé plusieurs fois de retourner au pays de Galles. Le manque dargent était le principal facteur pour ne pas y aller. Il mavait également proposé de partir seul, de trouver un job et un appart et que je le retrouverais là bas. Mais la trouille maladive de revivre cette situation dans laquelle on a été pendant plus dun an à se voir une fois tous les trois mois me faisait refuser, je ne voulais pas vivre sans lui et lui non plus ne voulait pas vivre sans moi. Et je me suis dit que la situation quil vivait ici serait peut être la même pour moi là bas, pourtant je suis bilingue et lui ne parlait que très peu français. J'ai flippé comme une enfant. Lui restait comme un con à la maison à mattendre rentrer du boulot.Il était doux, attentionné, me disait et me prouvait en permanence quon saimait. Un amour, mon véritable amour.Dimanche après midi, on regardait Friends ensemble, dans les bras lun de lautre, à rigoler et à discuter beaucoup. Il a fait un tour sur Internet pour vérifier ses mails, et il en a reçu un de son meilleur ami, qui lui disait quil lui manquait tellement, quil laimait beaucoup, quil avait tellement envie de refaire des soirées avec lui et tout et toutEt deux heures plus tard, après sa douche, il me dit quil ne maime plus et quil ne pense pas que ça marchera et que cest mieux ainsi. Et que cest fini. Non seulement je ne my attendais pas, mais je ny crois pas. Il na, à aucun moment, été distant avec moi. Il parlait encore de notre appart il y a une semaine. De notre vie ensemble, il me disait quil maimait. Mais tout est fini. On faisait toujours lamour, et ce nétait pas pour quil tire sa crampe, loin de là. Mardi matin, il a pris son ferry et me voilà aujourdhui à me poser des questions. Je ne comprends, naccepte pas. Parce que je sais quil maime.Je ne sais vraiment pas si la situation me permet dêtre objective, mais je sais, dans mes tripes et dans mon cur, quil maime.Je ne sais pas si cest le mal du pays, qui se faisait de plus en plus présent qui a fait pencher la balance. Surtout à lapproche des fêtes. Avant quil ne vienne habiter avec moi, il avait une vie avec ses amis qui était très active, il les voyait très régulièrement, sortait avec euxJe ne sais pas si la meilleure façon, pour moi, de le laisser partir était de me dire ça.Sil mavait dit quil maimait encore mais quon ne pourrait plus être ensemble, ça aurait été pire.Sil mavait dit quil voulait repartir là bas et trouver un taf, jaurais trouvé une excuse pour le faire rester. La situation me rend malade, je pense avoir toujours essayé de le rendre heureux, mais il manquait lessentiel, ses amis.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


215699
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages