Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Soif de désir, peur du plaisir et désert sexuel

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2265 lectures | ratingStar_16947_1ratingStar_16947_2ratingStar_16947_3ratingStar_16947_4

A 37 ans, je suis responsable de ma vie et de mes échecs et si je passe pour une personne chaleureuse, dynamique, souriante et plutôt franche, je suis aussi un ersatz de femme qui depuis longtemps a oublié ce que pouvait ressentir une femme dans les bras d'un homme.

Je vous rassure, les qualités citées ci-dessus sont compensées par une foultitude de défauts aussi variés qu'agaçants. A citer dans le désordre, un caractère de cochon, un orgueil pas toujours bien placé, un côté soupe-au-lait version volcanique et un physique tout en rondeurs, très rond… Dans mes bons jours, je me qualifie de femme voluptueuse. Dans les mauvais, hum…

Mariée, mère de 3 enfants et créatrice de mon entreprise, je n'ai certes pas tout raté dans ma vie. Mais ma vie sexuelle est un échec, un passé lourd de blessures et désormais une suite d'années d'abstinence.

Cette abstinence, je ne veux pas me faire passer pour une victime car c'est moi qui l'ai imposée à mon mari. Je ne veux pas me séparer de lui pour des raisons tout à fait valables et qu'il n'est pas forcément utile de développer ici. La situation est ainsi, je ne ferai plus l'amour avec mon mari, mais nous nous entendons bien et je veux que mes enfants grandissent avec leurs deux parents, point.

Cette décision me coûte bien plus que je ne pourrai l'exprimer mais ici, je ne veux parler que du désert sexuel dans lequel je me retrouve…

Il parait que l'abstinence sexuelle prolongée finit par éteindre le feu du corps. Je n'y crois pas trop. Nous avons beau faire tout notre possible pour le faire oublier dans nos sociétés modernes, nous sommes malgré tout des "animaux", des corps qui vibrent et qui ont besoin de ressentir.

Mon corps meurt à petits feux, dans la souffrance de n'être plus effleuré, regardé, désiré…

Je ne peux même pas replonger dans les souvenirs de mon passé sexuel pour réchauffer quelque peu mon corps. J'ai eu 4 hommes dans ma vie sexuelle. Celui qui m'a déforée (quel joli mot pour un massacre) m'a plus défoncée qu'honorée. J'ai cru que c'était normal, que de toute façon je n'étais pas digne d'intérêt. Celui qui a révélé ma féminité et m'a permis de me sentir vraiment femme, aurait pu tout réparer, s'il n'y avait eu ces "légers" incidents dont l'épisode du rapport forcé (voyons, je crois qu'on appelle cela un viol…). Alors j'ai cru encore plus que je ne valais décidément rien et que l'amour ce n'était décidément pas terrible, en tout cas avec moi. Mon troisième partenaire, erreur de casting, je suis tombée follement amoureuse et lui n'avait besoin que d'un palliatif à sa récente rupture, no comment. Mon quatrième est mon mari, gentil et doux mais un enfant. A notre rencontre, femme blessée et traumatisée, j'ai mis des années à ne plus ressentir de douleur à chaque rapport, à pouvoir regarder son sexe sans dégoût.

Mais au fur et à mesure que je progressais, je constatais l'écart qui nous séparait mon mari et moi. Amour presque mécanique pour lui, alors que j'avais envie de jeux, de rires, de folie et de laisser-aller. J'ai essayé de réduire cet écart mais la discussion n'a pu s'installer entre nous. Alors un jour, j'ai dit "stop". Je ne voulais plus me sentir comme un bout de viande avec un trou. Plus jamais.

Les années ont passé. Notre dernier rapport sexuel (ils étaient déjà très espacés à l'époque) a sans doute été la conception de notre dernier enfant, elle va avoir 4 ans en décembre prochain.

Presque 5 ans d'abstinence, c'est terriblement long. Je ne connais pas le plaisir de me "lâcher" dans les bras d'un homme, mais je ne crois pas être frigide, le désir et l'envie de sexe brûlent parfois mon corps et ce sont des moments très difficiles à passer. Il parait que les hommes ne sont pas tous des égoïstes, qu'ils ne pensent pas tous à leur plaisir exclusif, bon… J'ai apparemment manqué de clairvoyance dans mes choix amoureux. Enfant, j'ai été régulièrement confronté à des pervers et je crois que ça m'a profondément marquée et sans doute, mon histoire amoureuse et sexuelle en est l'héritière.

Du coup, j'arrive à un stade de ma vie où avançant en âge je suis confrontée à un paradoxe : j'ai envie de découvrir le plaisir de l'amour sexuel (il serait temps) dans les bras d'un homme doux et attentif avant qu'il ne soit "trop tard" mais j'ai peur de reproduire les mêmes erreurs de choix et je me demande s'il ne vaut pas mieux rester à l'abri de mon abstinence. Dans ma tête et dans mon corps, malgré tout mon désir, l'amour est synonyme de rapport de force, de viol, d'absence de plaisir, de douleurs, d'humiliation, de don de soi sans rien attendre en retour et d'autres images difficiles à exprimer ici…

Pourtant, j'ai moi aussi envie de me sentir belle dans le regard d'un homme, belle dans les bras d'un homme… Je n'ai rien contre l'idée d'avoir un amant dans ma vie, mais je porte un regard tellement dur sur moi que je ne peux "donner envie" à aucun homme (si tant est qu'un homme puisse me désirer, ce qui me parait fort improbable) et qu'en plus j'ai tendance à décourager tout soupçon de tentative de drague (par peur de la suite…). Bref, j'ai envie mais je ne veux pas… Chiante quoi (à ajouter à la liste des défauts…).
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


16947
b
Moi aussi !
31 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages