Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un couple détruit par une confiance aveugle

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1399 lectures | ratingStar_10345_1ratingStar_10345_2ratingStar_10345_3ratingStar_10345_4

Orphelin avec Myriam à mes côtés, prêts à affronter tous ces obstacles, la succession, le déménagement de l'appartement de mon pôpa, des tracas, des soucis, des choses auxquelles on n'est jamais préparé, pas à mon âge (24 ans à l'époque) et une petite puce présente dans les moments de déprime pour m'épauler, mapporter beaucoup de tendresse et damour, m'aider à faire face et à penser à autre chose, maider à reprendre confiance en lamour après le coup de hache que je métais pris en plein cur par mon ex huit mois plus tôt.

C'est l'histoire d'une fille réellement amoureuse qui me fait sa déclaration, sans se démonter, qui pense sincèrement avoir trouvé "le bon" et qui me dit être heureuse, qui partage les mêmes valeurs que moi - honnêteté, sincérité, franchise, respect,…

Elle me rejoint dans mon appartement environ sept mois après notre rencontre. C'est donc l'histoire d'un an et demi de bons moments, de quelques accrochages, de broutilles et de réconciliations aussi rapides que les accrochages étaient mineurs. De vacances dans les Alpes, de weekends en amoureux dans ma famille et ailleurs.

C'est l'histoire d'une fille qui a réussi à réaliser mon rêve de gosse. Amoureuse à fond donc, elle aurait remué ciel et terre pour me rendre heureux.

C'est aussi une demi date anniversaire de notre couple qui tombait pile pour la saint valentin. C'est beau et assez peu banal. Avec de tels arguments, l'histoire ne pouvait, selon moi, qu'être belle.

2) La belle histoire se poursuit.

Tout va bien. Nous sommes en janvier. Je pars une semaine au ski sans elle, n'ayant pas pu se libérer. Elle est amoureuse. Elle dit à sa maman qu'elle trouve le temps long. Je lui conseille de sortir avec quelques amis communs et des amis du boulot.

Quelques mois auparavant, nous rencontrons à l'occasion d'un bowling l'ami d'un ami, David. Le contact entre Myriam et David passe tout de suite. Elle plutôt extravertie a le contact facile avec beaucoup de garçons et filles.

Pris par ma recherche d'appartement (nous voulons déménager dans le 78) , je ressens l'éloignement vis à vis d'elle. Je suis moins présent, à fond dans mes recherches. Je signe le compromis de vente début mars et suis maintenant pris par l'organisation des quelques travaux que j'ai à réaliser dans cet appart avant de nous y installer.

Je ressens que Myriam est de son côté et moi du mien. Je communique en lui disant que tout cela n'est que temporaire, j'oeuvre pour nous deux, tout cela s'arrêtera une fois l'emménagement terminé. Je lui dis clairement que je pourrai passer à d'autres projets pour aller plus loin dans notre relation. Elle me dit qu'elle me comprend et que cela ne lui pose aucun problème.

Un soir Myriam m'invite à manger avec David, malheureusement je ne peux les accompagner. Confiance absolue en Myriam, ils mangent et tout se passe très bien. En mars, Myriam sort une fois ou deux avec lui en soirées, un samedi soir. Ne pouvant les accompagner pour cause de grippe, elle part avec David. J'ai une entière confiance et je n'ai aucune raison de la priver d'aller danser. Tout va bien. Myriam continue de me comprendre et de ne manifester aucun signe d'alarme qui aurait pu me faire imaginer la suite, beaucoup moins magique…

3) La moins belle histoire.

Début avril, jeudi 1er et samedi 3, Myriam multiplie les soirées avec David. Retour à 2h du matin puis 4h du matin deux jours de suite. J'étais prévenu, confiance absolue encore, je ne suis pas du genre à cadenasser mes copines dans la chambre.

Dimanche 4 avril, repas chez des cousins. Je sens de la distance de sa part, sans raison particulière. Retour à 18h. Elle va faire quelques courses, m'appelle car elle a rencontré des collègues et me dit qu'elle rentrera tard. Sachant qu'elle a en parallèle de gros problèmes de boulot, je préfère qu'elle aille se changer les idées avec des gens qui travaillent avec elle et qu'elle doit apprécier.

Retour à minuit. En venant se coucher, je ressens des soupirs manifestant un grave soucis. Je lui demande si tout va bien. Elle me dit "ne t'inquiète pas, c'est rien".

4) Le revirement de situation.

Myriam se met à changer du tout au tout. La fille amoureuse, attentionnée, douce et affectueuse se transforme en fille distante. Je ne la reconnais plus. Je ne vois plus Myriam le soir car elle rentre à des heures très tardives, ce qui ne lui ressemble pas.

J'apprend très vite qu'elle réfléchit sur nous et se pose des questions sur notre avenir ensemble. Elle me dit qu'elle parle souvent le soir après le boulot avec David autour d'un verre car il a de l'expérience et sait comment appréhender ce genre de situation.

Je me montre compréhensif. Je l'encourage à se livrer à David et à discuter avec lui. Je sais qu'elle n'a pas beaucoup d'amies ni d'amis et que ce David est son seul "confident" véritable. Je sais aussi que par le passé j'avais poussé mon ex à aller parler à un confident pour les mêmes raisons de doute. Je sais que cette ex au final m'avait quitté et était partie avec ce confident.

Je lui donne donc toute ma confiance en lui faisant comprendre mes craintes que la même situation se reproduise. Elle me dit que David est un confident, qu'elle a besoin de parler et de se livrer à une tierce personne.

Soit. Confiance absolue encore une fois. Je suis compréhensif.

Les soirées avancent. Myriam mange avec lui, sort au ciné avec lui, mange avec des amies du boulot, je ne la vois plus qu'à des heures avancées de la nuit lorsqu'elle arrive pour dormir près de moi dans mon lit.

Malgré tout je continue de manifester mes craintes et surtout je lui demande une conversation sur tous ses doutes. Elle me dit qu'elle ne sait pas quoi faire, qu'elle est complètement paumée.

Je lui demande ce qu'elle me reproche, ce qu'elle refuse de me dire. Situation totalement bloquée pendant près de deux semaines.

Je vis avec ça. Le weekend du 10 je m'emmène au mont saint michel. Surprise. Je comprend qu'il y a un problème. Lorsque je lui dis que je lui paye le restau, elle me répond "tant mieux, j'aurais moins de remords". La conversation s'engage autour de nos assiettes et je comprend donc qu'elle me reproche des tas de choses "qui ne sont pas naturelles chez toi" sans me dire quoi. Elle refuse.

Elle me fait comprendre que je ne suis plus le bon, qu'au final on est peut être pas faits pour vivre ensemble.

Première déconvenue. Malgré cela le weekend continue de se passer, sans que je sache au final si elle va continuer sa réflexion ou si je dois me considérer célibataire. Je suis dans le flou le plus total.

La semaine continue, elle continue à voir David et à parler mais sans forcément me le dire. J'apprend son retour quand elle franchit la porte à des heures avancées de la soirée.

J'en ai marre et je le lui dis. Je lui demande de me dire ce qui ne va pas, elle refuse. Elle me reproche des histoires de ménage de mon appartement… foutaises !

Après une semaine ou je me suis montré compréhensif, ou j'ai essayé d'aller vers elle, de lui caresser ne serait-ce que l'épaule pour voir et ou je me suis heurté continuellement à un mur, aucune réaction, je lui ai donc demandé donc darrêter de venir se coucher près de moi après avoir passé ses soirées je ne sais trop ou et avec qui. Elle dormira dorénavant dans le clic clac.

La situation se dégrade.

5) La pas belle histoire du tout !

Un lundi soir je choppe une conversation intime. Des mots me heurtent et me font penser que je peut être "trompé". Elle confie des problèmes intimes à ce David. Là c'est la goutte d'eau. Je lui demande d'arrêter de profiter de ma gentillesse et de la literie. Je lui dis que je ne la reconnais plus depuis 3 semaines et que je ne veux plus vivre avec un courant d'air et que je ne lui fais plus confiance. Je l'informe que l'hôtel restaurant allait bientôt fermer ses portes. Elle trouve à me répondre que si je voulais elle payera un peu plus de loyer. La question n'est pas là. Je lui demande de quitter l'appartement le 1er mai mai plus tard pour aller réfléchir ailleurs.

Ayant de gros doutes et pensant qu'elle profite réellement de moi. J'ai fait une bêtise, c'est pas bien. Mais jaurais pu rester longtemps sans avoir et me faire avoir. Je suis tombé sur deux e-mails ou ce David et Myriam se disent "Mon coeur", "Ma puce", "pensées câlines", "douceurs dont tu as le secret", "soirée magique". Japprends même dans ce mail qu'au lieu d'aller faire des courses dans un centre commercial, elle voit ce gars "en cachette".

Le soir je lui demande des explications. Selon elle les apparences sont trompeuses, il ne se passe rien entre eux. Je lui demande de quitter l'appart à la fin de la semaine. Nous sommes alors le jeudi 29 avril.

Vendredi c'est la fin. J'apprend qu'ils doivent se voir le dimanche, qu'elle lui a offert un gâteau et un thé. "Ma puce,… weekend surprise… tu me manques, bisous tendres". Je finis par déménager ses affaires dans laprès midi pour les emmener chez ses parents, non sans lui avoir demandé quelques heures avant mes clés et sans quelle ne veuille me les rendre. Je récupère mes clés le soir lorsquelle constate quelle est virée de chez moi.

Je la raccompagne en voiture (j'ai été bien gentil depuis 3 semaines et malgré cela, ça continue).

6) Epilogue.

Depuis 3 semaines je ne vis plus sur une planète rationnelle. Elle aurait voulu tout casser et me pousser à rompre elle n'aurait pas fait mieux.

J'ai donné de l'amour à une fille, je lui ai donné toute ma confiance, elle me disait qu'elle viendrait parler en cas de problème, elle me disait partager les mêmes valeurs que moi. Je l'ai poussé à aller parler à un autre, et je me retrouve sur la touche.

Suis-je trop gentil ? Est-ce que je me livre trop vite ? J'ai conscience de ma faiblesse. Mais ces valeurs de liberté et de confiance ne sont-elles pas recherchées par n'importe quelle nana normalement constituée ? Faut-il être un salaud de première avec les nanas pour ne jamais souffrir et être malheureux ? Ces valeurs se retournent toujours contre moi, cela fait la seconde fois en quatre ans.

Moi je ne comprends plus. Deux histoires sérieuses, deux fois le même ! … absolument le même scénario. Le coup du "je t'aime énormément", "j'ai peur", "je vais en parler à un pote", "vas-y ça te fera du bien", "je t'aime plus". Le même le même le même… injuste.

Je l'ai toujours aimée. J'ai été absent à un certain moment mais elle disait me comprendre. Fallait-il que je lui mette un halogène dans la figure pour qu'elle crache ce qu'elle a à me dire ? Je n'ai rien vu, elle ne m'a rien dit.

J'ai appris récemment qu'elle s'ennuyait avec moi dernièrement. C'est la deuxième à me reprocher cela. J'ai aussi appris qu'elle me reprochait mon anxiété. Elle ne m'a jamais rien dit. Jamais en ces termes. Je tombe de très haut, elle avait tant dit que j'étais le bon…

Je ne comprends plus ces relations ou des êtres qui disent vous aimer retournent leur veste en 3 semaines au moindre soucis, la peur de lengagement je peux comprendre mais pourquoi est-ce que cela se termine mal, pourquoi à ce moment il y a un gars qui vient tout mettre en lair ?

Pourquoi des gens qui disent vouloir communiquer s'enferment sans rien dire au moindre problème. Je ne comprends pas pourquoi je me retrouve sur la touche encore une fois, après m'être livré, avoir été franc, avoir été honnête et juste, sans rien à me reprocher.

Certes j'ai des défauts. Elle a fait des concessions, je suis le premier à le dire. Jen ai fait aussi, malgré le fait quelle pense que MES concessions étaient irrecevables.

Elle m'a déçu, profondément déçu. Je suis sensible et même si je pense avoir été très gentil pendant ces 3 semaines (trop gentil ? ) je tombe de très haut. J'ai tout fait pour l'aider à y voir plus clair mais elle a abusé de moi. C'est terriblement injuste. Yapa de justice dans ce monde.

Et maintenant je vais devoir attendre, devoir tout reconstruire de zéro, pour peut-être rejouer une troisième fois la même histoire qui sait ?

Je ne sais pas si vous avez déjà vécu des histoires pareilles, j'ai besoin d'en parler pour comprendre, car Myriam ne m'a toujours rien dit sur les raisons profondes de son mal-être, ni sur ce qu'elle me reproche, ni sur la véritable relation qu'elle entretient peut-être avec ce David.

Ce ne sont pas les méthodes de quelqu'un qui se dit honnête, franche, droite et juste. Ce sont des méthodes ignobles. Et aujourdhui avec le déménagement brutal de ses affaires, c'est moi qui passe pour un méchant, elle pense que je me suis vengé en la virant de chez moi. Mais ou sommes nous ? Cest le monde à lenvers !

Est ce quil y a quelquun qui va me dire que cest elle qui a en grande partie déconné ? Que j'ai tout fait pour arranger les choses ? Que j'ai eu une attitude positive et pas elle ? Je suis même allé jusquà lui écrire une lettre pour lui dire que je comprenais sa situation, que je laimais rien ! Aucune réponse, elle ne men a même pas parlé !!!

Ne pense-t-elle pas que son comportement est responsable de pas mal de choses et que personne ne l'aurait accepté aussi longtemps ? Pense-t-elle que j'allais dire "amen" en lisant des "mon amour par ci", "ma puce par là" ? Jaimerais quelle reconnaisse ses erreurs de comportement et sexcuse auprès de moi.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets… J'ai fait confiance sur son honnêteté sur la situation et je n'ai rien vu à côté. Aveugle Loïc ? Pas loin…

Je regrette en tout cas la manière dont elle a joué de la situation ainsi que l'irrespect et la malhonnêteté dont elle a fait preuve.

Maintenant j'ai besoin de faire le point. Sérieusement. Deux fois une rupture pourquoi pas, mais deux fois pour exactement les mêmes raisons, il y a quelque chose qui cloche dans MON comportement. Pas possible autrement.

Le deuil sera difficile tant que je n'aurai pas ces réponses. Aujourd'hui j'espère qu'elle aura au moins la décence de tout m'expliquer par écrit, et de me dire concrètement ce qui s'est passé et ce dont j'ai manqué, ce qu'elle a trouvé en ce David qu'elle ne trouvait plus en moi.

Je suis terriblement déçu…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10345
b
Moi aussi !
31 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages