Histoire vécue Amour - Couple > Séparation - Quitter son conjoint      (15968 témoignages)

Préc.

Suiv.

Voilà mon histoire, ma douleur, ma vie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1127 lectures | ratingStar_67834_1ratingStar_67834_2ratingStar_67834_3ratingStar_67834_4

Elle m'a quitté il y a 4 semaines au bout de plus de 4 ans de vie commune où elle était tout pour moi. On avait acheté un appartement il y a 4 mois, on allait se marier en juin prochain. J'avais tout plaqué pour elle, c'est la femme dont j'ai toujours rêvé, je me voyais vieillir à ses cotés.

Elle est partie d'un coup, m'a dit que je l'étouffais, qu'elle n'était plus heureuse avec moi, qu'elle ne m'aimait plus mais qu'elle tenait quand même beaucoup à moi. Je n'ai rien compris… Je crois que je n'ai pas réalisé tout de suite. Le lendemain, je me suis effondré.

Depuis, on se voit très souvent et on a des contacts tout les jours (téléphone, mails, sms). Elle voudrait que l'on reste ami, et moi je n'arrive pas à couper les ponts, je suis trop dépendant… Cela se passe bien, elle essaie de m'aider, de me soutenir quand cela ne va pas mais vu que c'est par rapport à elle, c'est pas très concluant. Il n'y a pas eu de tromperie, de duperie, aucun sale coup, que ce soit d'un coté comme de l'autre… Il n'y a jamais d'ambiguïté, de la peine mais de la tendresse, de la douleur mais pas de méchanceté.

Cela m'a fait un choc et je me suis rendu compte de pas mal de chose qui clochaient chez moi (dépendance affective, idéalisation, peur des gens, etc) … J'ai eu un déclic. J'ai beaucoup réfléchit à tout ça, je continue d'ailleurs… Certains soir je tourne en rond, je cogite tellement que je commence à me faire des films et je m'imagine des milliers de trucs. D'autres soir j'ai comme une illumination, je comprends certaine chose et je me sens en paix avec moi même pendant quelques temps.

Ai-je raison ? Je n'en sais rien, mais ce sont mes vérités.

Les seuls moments de quiétude sont quand elle me prend dans ses bras. Là, j'oublie tout, là je me sens calme, serein. Pendant ces rares et courts instants, où plus rien d'autre n'existe, je me sens revivre.

Elle, elle est retournée chez sa mère, elle vit à 100 à l'heure, sort tout le temps, se sent libérée, se sent vivre… Moi je reste dans notre appartement où son odeur flotte dans les airs, son souvenir hante les murs et où je l'entends encore me dire "je t'aime"…

Je ne surmonte pas la rupture, je me suis tellement isolé avec elle ces dernières années que je n'ai personne pour m'aider dans cette épreuve (et je ne peux m'en prendre qu'à moi). Les seuls soutiens que j'ai eu viennent de ce forum (et je serais toujours reconnaissant envers ces personnes) et d'elle (mais comme m'a dit une fois une personne de ce forum, on ne peut être bourreau et infirmier à la fois).

Je sais que je devrais couper les ponts, tout le monde me le dit, mais j'en suis incapable.

Du coup j'ai décidé de prendre rendez-vous chez le psy. J'ai paniqué plusieurs jours avant d'aller la voir (je sais que j'ai des soucis à résoudre et des moments que je n'ai pas envie de revivre/affronter). J'ai eu ma première séance lundi et j'ai passé 45 minutes d'enfer à raconter (revivre) tout ce cauchemar et des passages sombres de mon enfance. A la fin, je n'ai eu qu'un commentaire : "ben il y a du travail à faire"… Cela ne fait pas forcément plaisir à entendre, mais ce n'est que la vérité, et je m'en doutais.

Je lui ai demandé s'il y avait une solution à court terme pour m'aider à supporter les week-end (depuis la rupture, c'est à chaque fois une descente aux enfers) mais elle n'en a pas, il n'y a pas de miracle. Elle m'a seulement dit que c'était normal de pleurer et d'avoir des insomnies pendant un certain temps (elle a employé le mot "sain").

Du coup je suis ressortie avec une séance toute les semaines dans l'urgence jsuqu'à fin novembre. Elle m'a dit ne pas pouvoir faire mieux pour l'instant (ce que je crois volontiers).

En sortant, j'étais à ramasser à la petite cuillère et j'étais déçu de ne pas aller mieux après. Mais c'est un passage obligé. Quand on se lance la dedans, il ne faut pas espérer de miracle, il faut s'attendre à être plus mal pendant un moment, à ne pas avoir de réponses. Alors je m'accroche, je me dis qu'au bout je serais mieux… Mon ex m'a dit un jour : "tu ne peux pas être bien en couple si tu n'es pas bien toi même". J'espère que cela m'aidera.

Le soir de mon rendez-vous, elle est venue me voir, elle m'a réconforté et nous avons très longuement parlé, à coeur ouvert. Il n'y avait aucune animosité, juste des mots sincères, sereins, pour tenter de s'expliquer… Aussi paradoxale que cela puisse paraître, c'était pour moi un de nos meilleurs moment. Je sais que je l'aime… Je sais aussi que je l'ai perdu… Mais j'espère toujours, j'en ai besoin.

J'essaie de faire beaucoup de travail sur moi et je sais que je m'en veux pour beaucoup de chose. Une fois, j'ai été assez ignoble avec un de ces amis d'enfance. J'ai voulu le contacter pour lui présenter mes excuses. Cela faisait longtemps, peut être cela n'aurait servi à rien, peut être m'aurait il envoyé balader, mais j'en avais besoin. Elle l'a su et elle l'a très mal pris. Elle pensait que je voulais me mettre au travers d'elle et de ses amis, que je voulais la récupérer par ce biais, que je voulais lui faire du mal. Cela m'a fait un mal fou qu'elle pense ça de moi.

J'ai eu une profonde blessure, j'ai pleuré toute la nuit, impossible de me calmer. J'étais anéanti… Je n'aurais jamais cru qu'elle penserait cela de moi.

Elle m'a dit après qu'elle s'excusait, qu'elle l'avait dit sous le coup de la colère… Ce que je peux comprendre. Dans un sens cela m'a touché car elle a un fort caractère et s'excuse très rarement. Mais j'étais tellement déçu et blessé au plus profond de moi, que cela a remis beaucoup de chose en question… Dans un sens, je pense que je l'ai vu "humaine", capable de faire des erreurs, avec ses défauts. Cela a cassé mon "idéalisation"… Mon amour pour elle en a pris un coup, au début… Puis j'ai pris la voix de l'acceptation. Je l'aime, avec ses défauts et ses qualités. Personne n'est parfait, tout le monde fait des erreurs. On peut pardonner ou se détourner car trop déçu, cela dépend des actes, des circonstances, des gens. Je ne lui en veux pas. Je ne veux pas lui en vouloir.

Cela m'a fait aussi prendre conscience de certaine chose de mon passé, que je devais pardonner, qu'il était temps.

Je me dis que c'est peut être ça qui l'a éloigné de moi. Je sais que je l'ai extrêmement déçu peu de temps avant notre séparation. Elle n'était déjà pas bien dans notre vie, je ne comprenais pas ses besoins et je pense que cela a remis beaucoup de chose en cause pour elle. Je pense que je l'ai perdu à ce moment là… Je me dis que sa fuite, et ce besoin de toujours bouger, de vouloir sortir, cache autre chose. Peut être je me trompe, peut être pas… Mais cela m'a permis d'arrêter de me demander "Pourquoi ? ".

Là je vis très mal les travaux de l'appartement. Elle veut le… vite, tout remettre à plat et je peux le comprendre. Mais c'est pour moi la dernière chose qui me rattache à elle et j'ai du mal à l'accepter… Je m'énerve à chaque fois et l'instant d'après je m'en veux car cela ne sert à rien à part se faire du mal mutuellement. Il faudra pourtant en passer par là, mais c'est dure.

Voilà mon histoire, ma douleur, ma vie… Je vous la livre aujourd'hui par besoin de me soulager de ce fardeau, ne serait-ce que quelques heures, avant de le remettre sur mon dos et d'essayer d'avancer. Le simple fait de l'écrire me permet de me libérer, m'éclaircit l'esprit. J'espère aussi que certain pourront y trouver quelques pistes. De toute façon, plus j'avance et plus je me dis qu'il est vain de se torturer ainsi, qu'il n'y a pas de réponses, juste de l'acceptation.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


67834
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Hasnae jad | le 21/11/10 à 20:26

J'ai entiérement lu ton histoire et je l'ai beau aimé , et j'en ai vécu presque la méme , mais la tienne est beaucoup plus différente que la mienne !
Je sais que se priver d'un étre auquel nous accordions une place privilégiée dans notre vie est dur a l'oublier ,que perdre une personne qui avai un pouvoir important sur notre bonheur , tout ce lourd tribut qui réclame la douleur ! tu sais ? la douleur de la séparation fait partie de l'expérience humaine , je ne te blame point pour ce que t'as fait ! de toute façon fais de tes beaux souvenirs avec elle des cauchemars terrifiants , car so tu continues a y penser ainsi cela ne t'engendra que du mal Ne succombe pas aux idées noires , ne te laisse pas aller a la déprime , ne te replie pas sur toi , car tomber dans la débauche n'est point signifiant pour toi mais cela te provoquera encore plus de douleurs que prévu ! ne pleure , a voir souffrir , pour un étre humain tel que toi qui t'as quitté ou qui y'as abondonné pour de raisons précises et odieuses , parce que tot ou tard , il le payera et crois-moi que ton ex se repentira et regrettra tout ce qu'elle en a était cause et j'espére tant qu'a ce temps çi tu seras dépassée , délivré de ta peine et de tes souffrances continues !
Tu n'es ni le premier ni le dernier a subir cette épreuve et avec le temps on s'en remets , c'est une chose sur laquelle on ne peut point en douter , essaye d'oublier sans dramatiser ! tu as commis une si grosse erreur en basant ton bonheur sur elle , cela est vraiment irraisonnable et dangereux , défoule-toi un peu ! cherche a faire de nouvlles rencontres , a parler de ton probléme méme aux inconnus , exprime-toi avec de différentes maniéres et souris méme si ça va pas , vois-tu , tu vis pour toi méme et non pas pour satisfaire les autres !

De toute sorte , je suis a ton aide et j'espéres que tu t'en remettras
Salut !

Histoires vécues sur le même thème

Rupture... au bout du rouleau. help - affaires de couples

image

Salut à tous, Alors voilà, je viens de me faire jeter comme une vielle merde par le mec que j'aimais. Je ne comprends pas, je ne comprends pas… Tout s'annonçait pourtant bien… On s'est rencontré le 5 mai à une manif. De mon côté, boum, le...Lire la suite

Retour affectif - relations amoureuses

image

Bonjour, Je vous fait par de mon histoire j'ai était séparer avec mon homme depuis 2 mois j'ai beaucoup d'amour pour lui. Par le biais des forums j'ai rencontre dylan-voyance j'ai fait une voyance complète par pendule pour moi très satisfaite et...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages