Histoire vécue Amour - Couple > Techniques de séduction      (1622 témoignages)

Préc.

Suiv.

Entiche d'une collegue adorable... mais peu abordable - relations amoureuses

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 23/09/13 | Mis en ligne le 07/06/14
Mail  
| 753 lectures | ratingStar_530594_1ratingStar_530594_2ratingStar_530594_3ratingStar_530594_4
Bonjour à toutes et à tous, Pour poser très rapidement le contexte, j'aimerai principalement avoir les avis, les témoignages et les retours d'expériences de celles et ceux qui ont déjà vécu, frôlé, esquivé, ou qui essaient d'esquiver sans grand succès (je me sens visé ?!) les histoires d'amours et la séduction… au travail. L'histoire que je conte aujourd'hui est celui d'un jeune homme peu chanceux en amour, têtu comme une (gentille) mule, et qui continue "malgré tout" à craquer pour certaines têtes de la gente féminine. Aujourd'hui même, je continue de peser le pour et le contre sur ma stupide conviction à vouloir la séduire (comment ? Je ne sais pas encore) , puisque ce contexte de travail me dérange "énormément" , pour les bonnes et les mauvaises raisons habituelles. Je me suis toujours longtemps résigné à ne jamais me rapprocher de ce fameux stade "amoureux" au travail. Alors, depuis bientôt un an que je la connais je m'obligeais à ne voir à travers qu'elle qu'un personnage sympathique qui me faisait sourire et dont j'appréciais la présence. Je l'appellerai Prune, car c'est un joli prénom qui convient très bien à la belle personne qu'elle est. Sans hypocrisie, me résigner n'a pas été si difficile que ça il y a un an de cela. Elle fait un peu macho, semble agressive, avec cet air bien à elle de "tu m'fais chier, j'te baffe et j'te bute… et j'peux même te buter en te baffant" . … Elle s'habille bizarrement. J'ai vu plus "féminine" dans ma vie. Très caractérielle, un peu asociale aussi. Plutôt grande pour une femme, c'est assez inhabituel. De grandes mains, utiles pour tenir sa clope. Moi j'ai de longues jambes et je peux courir vite Dieu merci, atout très pratique pour fuir toute présence de fumée à deux kilomètres à la ronde ! Je la connaissais donc peu, on bossait ensemble, entretenait de bonnes relations et cela me suffisait amplement. C'était il y a un an, j'avais d'autres histoires d'amours foireuses qui n'ont jamais vu le jour à ces époques là. Et puis… Côté travail, on s'est rapproché. On s'est trouvé des petits points communs, on a échangé de nombreuses discussions. J'ai appris qu'à travers la glace qu'elle arbore (malgré elle) se cachait une femme très respectueuse des autres, particulièrement gentille, très sensible, très aimable, avec qui je m'entendais bien. En somme, de très bonne compagnie. De trop bonne compagnie. Je lui fais désormais entièrement confiance, et je ne listerai pas ici l'ensemble de ses qualités. Et puis… Petit à petit… Ses grandes mains ? Tiens, elle sont à ma taille finalement. Tiens elle a aussi mis du vernis, c'est mignon ! Ses fringues zarbi, je les trouve originaux, ça me fait sourire et je m'impatiente désormais de la découvrir chaque jour. Elle fume, c'est vrai ? Suffit de détecter le sens du vent, s'en écarter et le tour est joué. Simple question de placement. Et être grande c'est cool au fond, je pourrai lui faire des bisous sans me baisser, et me plonger avec plus de facilité dans ses yeux. Je vous avais dit qu'elle avait des yeux sublimes et un sourire radieux ? Maintenant c'est fait. Je la trouve de plus en plus belle. Elle a pas d'seins, j'men fous, moi aussi je n'en ai pas… et même si j'suis un homme et qu'en toute logique, c'est logique : pas grave ! Par contre, son côté "tu m'fais chier, j'te baffe et j'te bute" … … eh ben non il est toujours présent. Disons, que ça fait partie d'elle, de son histoire. Prune, à première vue, n'est pas la plus abordable des femmes, mais l'une des plus adorables qu'il m'a été donné de croiser. Elle est unique en son genre. Si je suis ici, c'est parce que je sens que j'approche de ce stade "amoureux" . C'est toute entière que je l'admire, que je la respecte et que je la veux. Je me sens "séduit" par à la fois sa personne, ses qualités, ses défauts ET son physique. Tout les ingrédients sont là, je peux craquer d'une minute à l'autre. Me concernant, j'ai donc envie d'approfondir notre relation. J'ai envie de tenter un rapprochement, de lancer des perches, de lui montrer des signes d'intérêt. Je veux partager des dîners en tête à tête auprès d'elle, des regards complices, des sourires chaleureux… Parfois je contemple ses lèvres, l'air absent . Notre complicité actuelle ne me suffit plus. Ces moments où j'ai l'impression d'être le seul à exister dans son regard, je veux les prolonger. Pour l'heure, j'ai déjà initié quelques contacts physiques. Non je ne l'ai pas prise pas la taille, mais quand on est assis côte à côte on se touche (et depuis très récemment, assez souvent). Des petits surnoms moqueurs, ça fait un moment qu'on s'en donne… toujours en privé. Parfois j'ai l'impression qu'elle cherche ma présence et souvent je cherche sa présence, et je ne suis pas très discret. Mais voilà, même si j'suis l'homme et que j'ai à priori des boules, le puceau que je suis… a aussi les boules ! (c'était le jeu de mot de la soirée . Please applause ! ). En gros : elle me fait vraiment flipper, parfois, avec son "faux" caractère peu accueillant ! Le contexte aussi, celui du travail, me fait flipper et rend la séduction plus ardue. Sans compter que dans mes précédentes relations j'ai toujours été l'ami, le bon partenaire, la personne de confiance, le bouche-trou émotionnel, mais jamais je n'ai jamais été à la hauteur d'être le copain. Cette peur là, me hante aussi parfois. Je me tourne donc vers vous, ne sachant pas trop comment démarrer, ni gérer cette situation. Je dois m'y faire, même si c'est difficile : je m'entiche tout doucement d'une femme de mon lieu de travail. J'aurai aimé que ce soit ailleurs et autrement, mais ce n'est pas le cas. J'ai aussi envie d'en parler. Comment dévoiler subtilement mon intérêt au travail ? Mes craintes par rapport au "lieu" sont-elles réellement fondées ? J'ai quelque part aussi besoin d'être rassuré et conseillé à ce sujet et d'être prévenus des possibles effets de bords… Je suis une personne de nature assez timide. Ma personnalité en soi, mon inexpérience, mes 1001 questions sont déjà de grosses barrières que je tenter, tant bien que mal, de briser. Si en plus je m'en ajoute inutilement d'autres, pour les mauvaises raisons (comme : "au boulot c'est mal vu et il faut pas, ça fait quetard") , je ne suis pas sorti d'affaire ! Vos conseils et bonnes et mauvaises expériences sont les bienvenues. Merci !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530594
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Besoin de quelques avis objectifs. - le coin des ados

image

Tu es comme tu es, même si tu es solitaire ou que tu n'as pas spécialement les même goûts que les autres c'est pas un problème dans le fond, justement au moins tu as tes propres goûts t'es unique… Moi aussi je suis quelqu'un comme ça, qui...Lire la suite

Besoin d'un avis : est ce que je lui plait ? - techniques de seduction

image

Bonjour, Je vous raconte rapidement mon histoire, voilà le week end dernier j'ai rencontré un jeune homme avec qui je discutais il y a quelques années via un réseau social bien connu, en fait c'est l'ami d'un proche. A cette époque j'étais en...Lire la suite