Histoire vécue Amour - Couple > Techniques de séduction      (1622 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne sais plus quoi du tout quoi penser - relations amoureuses

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 21/09/13 | Mis en ligne le 08/06/14
Mail  
| 554 lectures | ratingStar_530835_1ratingStar_530835_2ratingStar_530835_3ratingStar_530835_4
Bonjour, C'est un peu en désespoir de cause que je poste ici. Je suis un homme de 28 ans, je suis en couple avec une fille de 23, depuis 3 ans. Avant toute chose, je vais essayer de faire le plus sincère et le plus court possible, même si ça sera difficile de faire concis. J'entame ce récit en précisant que je suis un homme très sûr de lui, j'ai un passé assez copieux qui fait qu'aujourd'hui, je suis devenu indépendant, et je sais que rien ne m'ébranlera, quoiqu'il arrive. Je me décrirais aussi comme quelqu'un de très séducteur. C'est ma façon d'être, c'est comme ça. J'ai eu beaucoup de relations courtes, et une relation longue de 2 ans, sans compter l'actuelle. Par ailleurs j'essaye de faire un minimum attention à moi, à ce que je mange, je fais beaucoup de sport de par mon métier. Voilà, le tableau est posé… La relation a débuté sur in site internet. Même si ça n'était pas parti pour durer, car mademoiselle avait encore 2 années d'études à tirer à l'étranger, nous nous sommes tout de suite trouvés force de points communs et avons décidé de poursuivre, voyant où cela nous conduirait. J'ajoute aussi que lors du premier rendez-vous, c'est elle qui a pris les devants. Durant les deux ans, nous nous voyions tous les 2 mois environ, durant 15 jours. Sensation très spéciale car on passe de 2 mois sans se voir, à 2 semaines ensemble H24. Et limite sur la fin des deux semaines, l'impression d'étouffer un peu … Je mettais ça sur le dos du contraste justement. Précision de taille : Pas d'écart de conduite de mon côté, et pourtant j'aurais pu ! A son retour en France, elle vient s'installer chez moi. Nous sommes amoureux, je suis propriétaire. La question ne s'est pas posée. Et de façon insidieuse, s'installe un problème, du moins chez moi. Si mes sentiments ne semblent pas avoir évolué, ma vision d'elle, et plus précisément de son corps a, elle, changé. Je constate de plus en plus ses défauts physiques : Ses cheveux incoiffables, jamais lisses, sa peau jamais nette, malgré sa silhouette fine, de nombreuses vergetures qu'elle a gardées de son adolescence sur les fesses et les hanches (gros blocage là-dessus pour moi) et aussi un peu de cellulite … Problèmes dont elle est consciente, et je dois bien dire qu'elle fait des efforts car d'elle-même, ce sont des soucis esthétiques qu'elle ne vit pas bien. Forcément, elle m'en parle, ajouté au fait de vivre constamment avec, je finis par ne plus voir que ça. S'ensuivent perte de désir, remise en question, éloignement … Baisse de la sexualité qui plus est, à une période où je me plaignais d'être le seul à demander. Tout se bouscule dans ma tête, je me demande si c'est " normal " pour moi d'en arriver là. Et puis l'inévitable, une rencontre sur mon lieu de travail. Très clairement réciproque, je prends l'initiative de la contacter, ce qui n'a pas étonné la demoiselle. J'en parle à ma copine car mon attitude devenait de plus en plus compliquée à gérer et je ne me reconnaissais plus. A ce moment-là, tout s'écroule pour ma copine, qui d'ailleurs, venait de partir pour quelques jours chez ses parents. Elle décide donc de prendre du recul et prolonge donc son séjour. Par la suite, la relation se concrétise avec cette autre fille. Sans rentrer dans les détails, je me suis retrouvé calin, tactile, attentionné … Ce que je n'étais plus depuis des mois dans mon couple, et encore moins depuis que j'avais en tête cette nouvelle miss. J'apprends en même temps que ma copine a demandé sa démission, qu'elle a 1 mois de préavis et qu'elle ne pourra pas partir de la maison avant ce délai. Je l'accepte. Nous communiquons régulièrement, elle est dévastée, elle n'avait rien vu venir, elle ne comprend pas, et me dit qu'avec de l'amour on pourra forcément s'en sortir, mais je doute … Les 15 jours qui nous ont séparé ont été chaotiques dans ma tête. J'ai connu 2 autres femmes, toutes les deux ravissantes, ce qui a encore plus augmenté ma confusion. Pendant cette période-là je me suis " retrouvé " d'une certaine façon, beaucoup plus proche de ma vraie nature, comme si on me rendait ma liberté, si on m'enlevait les brides que je m'étais efforcé de maintenir pendant tout ce temps. A son retour à la maison, grosse discussion, je " romps " le début de relation avec cette autre femme, et devant la peine de ma copine, je décide de nous donner une seconde chance. Des efforts des deux côtés, des choses qu'elle peut faire (du sport, des efforts sur son alimentation, ce qu'elle faisait DEJA avant) , des choses contre lesquelles elle ne peut pas grand chose, comme sa peau jamais nette, ou ses vergetures (à priori incurable même avec laser ). Et me voici revenu il y a quelques mois en arrière, encore une fois, une " période " où je semble tellement attiré physiquement par d'autres femmes qu'il me devient pénible de rentrer à la maison, et de faire semblant que tout va bien. Pourtant je sais que ça reste une jolie fille, que je l'aime (ou bien est-ce que j'essaye de me convaincre ? ) , elle m'apporte tout un tas de choses positives, et je sais qu'intérieurement, je ne trouverai pas une fille aussi bien qu'elle, elle est au top à ce niveau. MAIS voilà, chez moi le physique est primordial, je sais ce que je veux, et il semble que plus le temps passe et plus je le sache, je sais aussi ce qu'il me faut pour être heureux. Et tout semble reposer sur cette base importante qu'est le physique. Si je n'ai pas ce critère-là, j'ai peur de ne plus être en mesure de voir au-delà. Les questions que je me pose sont les suivantes : - Est-ce moi qui ne suis pas prêt à me poser ? Ma nature trop dragueuse qui fait que ce n'est pas compatible ? - Est-ce que c'est moi qui ai un souci, vis à vis du physique ? Pourtant je ne cherche pas la perfection, (elle a de petits seins, et cela ne me dérange pas le moins du monde ! ) mais j'ai simplement des critères, et je me rends compte qu'elle ne pourra sûrement pas les avoir … - Forcément du coup j'angoisse et j'ai du mal à voir un avenir avec elle en terme de bébé, je vois son corps actuellement qui ne me " plait pas totalement ", alors après un bébé, comment vais-je réagir ? - J'ai l'impression de lui mentir, même si elle sait pertinemment que ses défauts sont très importants, et ont un certain impact sur moi. - J'ai aussi l'impression de me mentir à moi-même en quelque sorte : Faut-il faire semblant d'être heureux, et faire des concessions sur des choses qui me paraissent essentielles, sous prétexte que je suis posé et stable. Et passer à côté d'autres choses qui pourraient combler ce manque ? Après tout on ne vit qu'une fois … Je sais, ça fait beaucoup de questions, et c'est bien loin d'être court, j'ai pourtant essayé …
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530835
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Besoin de quelques avis objectifs. - le coin des ados

image

Tu es comme tu es, même si tu es solitaire ou que tu n'as pas spécialement les même goûts que les autres c'est pas un problème dans le fond, justement au moins tu as tes propres goûts t'es unique… Moi aussi je suis quelqu'un comme ça, qui...Lire la suite

Besoin d'un avis : est ce que je lui plait ? - techniques de seduction

image

Bonjour, Je vous raconte rapidement mon histoire, voilà le week end dernier j'ai rencontré un jeune homme avec qui je discutais il y a quelques années via un réseau social bien connu, en fait c'est l'ami d'un proche. A cette époque j'étais en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages