Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Attachée à mon bourreau de cœur

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-couple
Mail  
| 560 lectures | ratingStar_121996_1ratingStar_121996_2ratingStar_121996_3ratingStar_121996_4

J'ai 19 ans, lui 21. Appelons-le J. Peut-être ces ages vous sembleront-ils trop puérils… Bien sûr, je reconnais qu'a 19 ans on est jeune et on a la vie devant soi, mais quand l'amour s'en mêle, on est plus si optimiste ^^ Je l'ai rencontré il y a 4 mois à une petites soirée entre amis : Il se trouvait être un excellent ami d'un excellent ami à moi… Je lui ai plus tout de suite, et je ne m'en serais sans doute pas rendue compte si une de mes amis ne m'avais fait remarquer ses petits regards. Il m'a pris mon numéro en me ramenant chez moi. Il m'appelle le lendemain. Pour rien, juste comme ça pour parler, en me disant qu'il sort avec une fille dont il m'avait parlé la veille. En me demandant pourquoi il m'annonce un truc pareil, et en le prenant pour une tentative de me rendre jalouse, je le prend sur le ton de la rigolade et le félicite pour ses prouesses… " Wah quel tombeur, bien joué ! ". Bref, je me dit que mon amie pouvait bien s'être trompée. J'organise une soirée en fin de semaine. Je lui dit de venir, on s'entend bien après tout. Le soir même, il me colle comme une mouche à une tartine de confiture. J'apprends qu'il n'est plus avec sa copine du début de semaine… Je sors pour fumer (grosse excuse puisque tout le monde fume à l'intérieur) , il me suis… J'ai froid, il me serre dans ses bras et fini par m'embrasser… On sors ensemble ! Youhou ! Enfin c'est ce que je me suis dit ! Enfin tout aurait pu être bien s'il n'avait pas essayé de coucher avec moi 4 heures plus tard en fin de soirée… Moi qu'il n'ai vécu qu'une seule expérience, et de plus très désagréable, je n'avais pas du tout envie de ça, et ce n'est pas mon genre de paraitre trop facile… On a fait les préliminaires, mais je lui ai demandé de ne pas aller plus loin… L'ennuie, c'est qu'il l'a surtout pris pour lui… Il pensait que c'était de sa faute… Bien sur je lui ai expliqué mon histoire… Il l'a accepté, et on est partis sur un bisou d'au revoir… Le lendemain, j'apprends de notre bon ami en commun qu'il voulait retourner avec son ex de début de semaine… Mhm… Charmant… bref… J'abandonne, l'ennuie c'est que je me suis fait avoir les 2 soirées suivante… On ressort ensemble… Mais, j'ai toujours refusé de coucher avec lui, en lui disant que l'acte sexuel avait une grande signification pour moi et que je ne pouvais pas le faire avec quelqu'un qui serait susceptible de me lâcher ensuite… Plus question de subir un silence radio après lui avoir fais don de MON corps et de tendresse… On s'entendait très bien… Mais je voulais plus que ça… Par principe, je me refusais a coucher avec lui (Mais qu'est-ce que je le désire !!!! C'était un supplice de résister ! ) Finalement je lui ai dit que tout ça ne me convenait plus… Soit on entamait une vraie relation, soit il s'en allait… Il m'a répondu un "Je sais pas", qui m'a au passage rendue folle, et on s'est quitté sur ça… J'ai décidé de l'ignorer durant tout un moment… Nous avons passé le nouvel an ensemble… Il me collait tout le temps, et je le repoussais à chaque fois en "l'envoyant chier" comme on dit dans notre jargon ! Complétement saoul, il m'a dit que j'étais belle, et qu'il était blessé de croire qu'il se fichait de moi… Moi j'ai fais comme si de rien n'étais, et j'ai décidé de décrocher… Quelques temps plus tard, un copain qui n'a rien a voir avec mes amis proches, m'a fait sa déclaration et m'a embrassé sans crier gare alors que je dormais avec lui (faute de place dans la maison) … J'ai dès lors réalisé que je m'étais tellement attachée à mon bourreau de c&oelig ; ur, que la moindre autre bouche me dégoutait… Hélas ce n'est pas fini… cet abruti de J. Brule une poubelle de rue pour se marrer… HA HA, très drole… Je n'ai toujours pas compris ce qui avait de drôle à bruler des poubelles municipales… Mais bon, bruler une poubelle, c'est pardonnable, ce qui ne l'est pas en revanche, c'est de s'être fait coffré par la police… Bravo… Une amende a payer, un procès prévu pour bientôt, et les honoraires d'avocats… Bien sur, il a 21 ans, il est en formation, il n'a pas l'argent… C'est son père, chez qui il vit, qui prend en charge tout ça… Depuis, il est interdit de sortie (jusqu'au mois de juin, fin de sa formation) … Le soir même de sa sortie de garde à vue, j'étais là pour le consoler et pour le rassurer… Depuis, il m'appelle régulièrement quand ça va mal… Lors d'une soirée, son père étant absent, il réussi a venir et me serre dans ses bras en arrivant. Il essaye de m'embrasser… Je refuse… A son pourquoi je réponds qu'après, il allait encore me laisser… Et a ma grande surprise, il me répond qu'il ne me laisserait plus, et qu'il fallait qu'on discute pour sortir ensemble pour de bon… ça y est… enfin… Le truc, c'est que j'ai complètement oublié qu'il était privé de sortie… En Deux semaines, je ne l'ai vu que 2 fois et jamais seuls. Il ne m'appelait plus autant au téléphone… Ne répondait que rarement a mes messages (bon il n'a pas l'illimité) , mais bref, je sentais que rien n'était comme je voulais… J'ai pris le bus pour chez lui jeudi dernier… J'ai sonné à sa porte. Je lui ai dit qu'il fallait qu'on parle. Je lui ai demandé s'il regrettait d'être finalement sortit avec moi, et que j'avais l'impression qu'il s'en fichait. Il me disait sans cesse qu'il ne "savais pas"… Tout ça me rendait folle !!!!!! Finalement il a admis que ça ne servait a rien nous deux… Cela lui rappelait trop son premier amour a distance avec son ex et qu'il faillait qu'on se sépare en restant bons amis… Très bien… J'adhère… C'est réellement mieux comme ça… Il a besoin d'être seul pour régler ses problèmes. Et ça me fait de la peine, autant que parce que je ne suis plus avec lui… Il a beaucoup d'ennuis avec sa famille avec qui il ne s'entend pas, et il ne s'en rend pas compte, mais beaucoup d'amis à lui ne sont pas fiables… C'est eux-même qui me disent des méchancetés sur lui, sur ce qu'il est… Ils m'ont raconté qu'ils savaient qu'il avait eu une seule expérience sexuelle dans sa vie et que ça s'était très mal passé… (C'est un des sujets n° ; 1 de leurs fous rire…) Ils disent qu'il ne vaut rien, qu'il est nul, et se moquent de lui continuellement… J'ai l'impression que je suis une des rares sur qui il peut compter. Depuis notre séparation, je ne lui ai plus rien envoyé sauf un message disant que "même si je n'étais plus sa copine, j'étais une amie et que j'étais toujours là si il avait besoin de parler". Son procès arrive, je me suis promis de l'appeler le soir même… Mais une chose est sure, je veux que l'on se remette ensemble quand il pourra à nouveau sortir. Mais que dois-je faire… je ne sais même pas s'il l'envisage…
  Lire la suite de la discussion sur forum-couple.com


121996
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages