Histoire vécue Amour - Couple > Usure du couple      (2408 témoignages)

Préc.

Suiv.

Début d'une histoire

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 21/02/10 | Mis en ligne le 21/05/12
Mail  
| 162 lectures | ratingStar_257636_1ratingStar_257636_2ratingStar_257636_3ratingStar_257636_4
C'est le froid qui me réveil¿ Je prends la couette, la tire vers moi¿ Une fois de plus je me retrouve sur une bande de vingt centimètres alors qu'elle en a cent quatre-vingt dix¿ Pourtant elle est loin de prendre toute cette place¿ Le réveil indique 8h53. Je crois que mon sommeil s'en est allé. Une fois de plus nous nous sommes disputés la veille. Nous avons discutés sans trop vraiment se comprendre jusqu'à presque minuit¿ mais en vain. Bref, une courte nuit vient à nouveau de passer. Je vais faire comme d'habitude, me lever, faire couler du café, préparer pour qu'elle puisse manger une fois qu'elle se sera levé. J'aimerais essayer de réparer mes erreurs mais de toute façon j'en ai déjà trop fait. Bref, une vie fichue en l'air par mes sentiments qui me dépassent tellement en fait. Si j'avais su que l'aimer tellement me rendrais aussi con j'aurais surement évité de remonter là bas la retrouver. Je vais laisser cette histoire au passer et me faire à l'idée que j'ai fichu deux vies en l'air¿ la sienne et la mienne. Mais surtout la sienne¿ reste encore j'aimerais tant qu'elle m'aime encore. Il y a des jours où ce n'est pas évident de garder ses sentiments pour soit, on voit qu'on perd ceux des autres, et on oublie que c'est de notre faute. C'est un peux ce qui m'arrive, et ça assimiler à des dizaines d'autres conneries. Et je les regrette, au point de me le répéter souvent, et accessoirement de les écrire régulièrement sur des feuilles volantes, qui de toutes façon finiront elles aussi à la poubelle. Le soleil est bien beau ce matin. Encore une belle journée qui va tourner à la catastrophe¿ Il y à quelques mois je ne me disais pas ça¿ mais aujourd'hui ça en devient presque une mauvaise habitude. J'en ai peur de prendre gout¿ cela m'ennuie. Je me sens si loin d'elle, ayant l'air de ne plus avoir d'intérêt à ses yeux, je cherche n'importe quel moyen de lui montrer ma présence¿ au point de la faire pleurer¿ Amer constat est le résultat. De plus je suis paranoïaque¿ Je n'en dors pas la nuit, et je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi je n'arrive pas à faire l'effort de calmer mes pulsions. Ce n'est pas moi, naturellement je suis bien plus stable, je saute partout comme un lapin, je suis un boute-en-train¿ mais je ne me sens plus à ma place, pas plus qu'elle doit se sentir à la sienne. Comme chaque matin, j'ai le temps de repenser aux bons moments, essayant de balayer les mauvaises histoires¿ Parfois j'y arrive, mais chaque pas de travers les fait ressurgir sans modération, décupler d'une vivacité inimaginable¿ Si seulement elle savait que c'est loin d'être volontaire. Je lui fais de la peine, ça me fait de la peine, et au final j'aurais encore tout gagné¿ Donc comme chaque matin, j'essaie de me dire que tout va bien commencer, et que la journée va bien se terminer, et que chaque jours qui passerons, les choses iront en s'améliorant¿ Bref, ces temps si c'est un fantasme qui me hantent de font en comble¿ Rien n'est épargné¿ Pleures, cries, parfois coups¿ mais jamais rien de bien dangereux. Il faudrait quand même que cela s'arrête. J'ai beaucoup de colère en ce moment, rien ne va comme je le souhaite, je perds la personne qui compte chère à mon c¿ur, je m'ennuie de ma vie d'avant, je m'ennuie des moments que nous avions¿ Oui, j'ai de la colère. Contre moi. Et accessoirement contre elle. Parce que j'ai l'impression qu'elle ne me comprend pas, ou peut-être ne sais-je pas me faire comprendre ? Une question qui me chatouille depuis quelques semaines. Mais mince, tout va si vite. Aujourd'hui, je ne veux pas me prendre la tête avec elle, aujourd'hui je veux qu'elle se lève et qu'elle fasse comme si de rien était et qu'on reparte sur une bonne histoire. Je souhaite qu'elle dise "merde" aux mauvais moments. Ce matin je veux qu'elle me prenne dans ses bras, respire ma nuque et me dise qu'elle a bien dormit¿ Qu'elle me dise aussi que le petit déjeuné que j'ai préparé pour elle et moi à l'air très bon et qu'elle lui tarde de commencer¿ Mais je décide autrement ce matin. Elle dort¿ plus moi, le déjeuné est servit, je n'ai pas faim. Juste une espèce d'excitation dans les cuisses, les mollets et les chevilles¿ j'ai très envie de courir. Je me dirige dans la chambre, sans trop vouloir la déranger, elle est en paix, je prends un jogging, file dans la salle de bain, je me change. Je prends ma douche en rentrant¿ ça ne sert à rien maintenant. De toute façon je serais trempé jusqu'au os en rentrant. Alors autant prendre une bonne douche après pour enlever toute la crasse. Je me vêtis, charge quelque musique sur mon lecteur MP3, enfile mes baskets et c'est partis. La clef dans une poche, les écouteurs dans les oreilles, j'avant d'un pas non chaland vers l'ascenseur. Direction rez de chaussé, les porte s'ouvre. Je me dirige vers les grandes portes vitrées, passant dans un sas, avant de prendre une autre porte, qui m'ouvre une sortie sur un vent froid et sec. Je descends quatre marches et je trotte, musique entrainante pour me donner l'allure à prendre. Coupé du monde. Le temps à enfin l'air de s'arrêter. Rien ne me dérange, rien ne me perturbe, je n'ai que moi, mon corps et mon esprit. Un bon défouloir pour éviter de s'énerver. Les mauvaises passent finissent par remontrer le bout de leur nez. La colère va me rend dingue. Pourquoi j'ai tant de hargne en moi ? Une sensation de me détester au plus haut point. Alors je cours, mon souffle se base sur la musique que j'écoute, mon rythme de course aussi, et je sens que je vais vite m'essouffler. Je ralentis. Je tente le vide dans ma tête, reprends le contrôle de ma tête. J'oublie le décor, les voitures, les passants. J'évite les obstacles d'un naturel animal. Je me sens comme un prédateur courant après sa proie¿ ou peut-être suis-je ma propre proie qui essaie de s'enfuir.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


257636
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Est-ce que je suis vraiment faite pour ca? - ecrire un roman

image

J'ai découvert ce forum il y a peu et je voudrais que vous me répondiez franchement. Voilà, J'ai 17 ans et cela fait à peu près dix ans que j'écris (bon évidemment, à 7 ans et même à 12 ans d'ailleurs, ce n'était pas du Baudelaire loin de...Lire la suite

Difficulte relationnelle, copain tres sociable, amis... - amities et relations personnelles

image

Bonjour à tous, Je sais pas trop ce que ça va m'apporter d'écrire ce que je vais écrire, peut-être me libérer et essayer de comprendre pourquoi je réagis comme ça, avoir des avis aussi… Voilà je suis de nature assez réservée, fétarde...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages